Poster un message

En réponse au message :

Yves Hamant : « Je ne crois pas que les choses aient beaucoup changé »

Le mardi 7 juin 2016

Monsieur Léger,

Eh bien je suis agréablement surpris de voir que ma lettre a effectivement passé ce cap du modérateur et vous en suis gré. Il est certainement plus intéressant d’opérer ainsi un dialogue espérons le un peu plus constructif. D’abord, je ne « rumine » pas, je « démine » ,ou tente de le faire…Ensuite : Communautés Nouvelles ? communautés controversées ? Contrairement à vous, je m’en tiendrai avec fierté au nom que leur donne l’Eglise, et donc à la première proposition.

L’objet de ma lettre concernant Mr Suarez-Pazos était surtout aussi de montrer combien il était facile d’aller quérir quelque belle casserole sur tout prétendu chevalier blanc. Que Monsieur Suarez cite et lise Péguy n’est pas un argument, qu’il vous vous aie répondu « avec l’air amusé » n’est pas un argument …et sa participation à ce spectacle alors que que directeur de l’ AVREF en lutte contre « les sectes catholiques »« ne devrait pas être de l’ordre de l’amusement non plus. Que Jim Morrison glorifie Satan et que tous ses textes annoncent (lisez donc) et suintent cette emprise ( un mot que vous utilisez et comprenez) reste une réalité et n’est pas de l’ordre de l’amusement non plus. C’est très problématique. Je ne suis pas naïf et sais bien que je ne verrai pas, si j’allais assister au dit spectacle sur Jim Morrison comme vous m’y invitez, de vilain personnage apparaître de rouge vêtu avec des cornes et une queue en pointe, mais les écrits de Jim Morrison restent ses écrits ; C’est comme si vous me »chantiez« des versets de la bible satanique, cela resterait…les versets de la bible satanique !.N’étant pas un »cul-béni" ( excusez l’expression, mais elle veut bien dire ce qu’elle veut dire) guitariste moi même et ayant vécu en grande Bretagne dans les années 70, j’ai côtoyé de très près ce pauvre milieu de culture rock extrême et vous garanti qu’il est bien plus dangereusement sectaire que n’importe laquelle des communautés que vous accusez sans nuances aucune.

D’ailleurs, à vrai dire, le véritable fond du problème de l’AVREF et de l’Enversdudécor reste essentiellement celui du manque extrême de nuance : Rien ne trouve plus grâce à vos yeux : Telle ou telle communauté que vous avez côtoyée, profondément aimée parfois, est devenue pour vous maintenant source de rejet, de déception de haine parfois. Vous avez, monsieur Léger, vos raisons, et elles peuvent être fondées concernant le cas du fondateur de la communauté des « légionnaires du Christ » dont vous faisiez partie. Je peux comprendre le sentiment de trahison et de dégout qui vous anime. Mais je réfute votre« collectif de Lourdes 2013 », collectif « fourre-tout » qui fait un amalgame oh combien dangereux de prétendues dérives sectaires chez la quasi totalité des communautés catholiques nouvelles ! Quelle audace et quelle tromperie ! Vous raisonnez ainsi :« J’ai finalement mal vécu mon engagement au sein de telle communauté », ou« mon enfant a mal vécu ce qu’elle interprète être un »rejet« par telle communauté » . « Forcément , il en est ainsi pour toute personne y étant encore engagée : Ils sont »forcément« sous emprise ; Ils sont forcément aveuglés, »gouroutisés« . Je sais, j’ai vu, j’ai participé, je ne puis avoir tort, tout était l’œuvre du malin ou, si je n’y crois plus, d’un gourou avide : Les communautés controversées ( nouvelles) sont l’instrument du démon, ou d’un malfaisant ». C’est ainsi que vous présentez les choses. Est-ce juste ? Est-ce chrétien ? est-ce équitable ? N’y a-t-il pas de belles choses s’y passant aussi ? N’avez vous pas été témoins , lors de vos passages dans ces communautés , d’événements qui ont montrés que Dieu était bien présent ?

Au sein même de l’Eglise, alors que vous nous invitez à croire exactement le contraire ( c’est ici que votre action est je pense le plus pernicieuse), il est merveilleux de voir combien sont nombreux les fruits apportés par les dites communautés que vous menez à mal. De multiples conversions y sont opérées, des milliers de personnes , comme moi, ont retrouvées gout à la vie , tant et tant s’y épanouissent spirituellement et humainement. Oui, il y a des ratés, des soifs pas étanchées, des erreurs commises , des manques de charité et Il serait illusoire de ne pas voir quelques dysfonctionnements réels et certains problèmes existant…comme partout ! Essentiellement, il reste surtout le beau, le vrai, le bon et l’immense majorité des personnes passant par ces communautés qui s’y épanouissent grandement ! Monsieur Léger, monsieur Hamant, monsieur Suarez Pazos, ainsi va le monde ! La perfection du ciel à venir est ailleurs ! Vous devriez savoir ( mais si vous le savez c’est terrible) qu’un tel acharnement à mener ce combat virulent met à mal la vie, le devenir, le bien être de personnes consacrées ou pas, parfaitement heureuses dans leur vocation et rayonnant sur bien d’autres personnes. Quel sorte de juges êtes vous ? Quelle mesure dans tant de vos propos ? Nous serons tous jugés sur l’amour savez-vous !?

Dans le détail, je ne puis que parler de ce que je connais bien, et donc de l’œuvre Points-Cœur. Avec attention, je lis les témoignages à charge que vous avez recueillis . Bien évidemment je reconnais les personnes qui témoignent et que vous avez sollicitées. Ces personnes ont beaucoup donné, et ce qu’elles ont fait de beau , de généreux, d’héroïque parfois ,reste…mais la vérité doit aussi être dite : l’une de ces personnes, par exemple, s’est aussi rendue coupable d’actes répétés incompatibles avec sa situation de membre consacré. Prévenue, répétitivement, il est arrivé qu’à un moment donné un point de non retour a été atteint . Il eu suffit que cette personne s’en retourna chez soi et vive comme elle l’entendait puisque sa situation de consacré ne le lui permettait pas …mais non, il fallait encore, dans vos colonnes, qu’elle se déchargea en chargeant, se disculpa en accusant, tronqua la vérité sans assumer…quelle tristesse !

Voilà, je n’interviendrai plus, car tout est dit et les querelles continues ne profitent finalement à personne . J’aurai essayé de rétablir certaines vérités qu’il faut aussi dire. Nous sommes, par vos dires, traînés injustement dans la boue et vos accusations ne correspondent pas à une réalité que j’expérimente et qui me comble. A chacun de faire son examen de conscience et de vérifier à temps et à contretemps qu’il est bien :
- dans la charité
- dans l’amour du prochain
- dans la bienveillance éclairée Méfiez vous, car vos accusations sont fortes, de ne pas rester dans la vengeance, le règlement de comptes, la haine, la calomnie, la rancœur, l’égoïsme,« l’amour » exclusif, le nombrilisme, l’aveuglement, le « moi je sais ». Que Dieu nous garde.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)