Poster un message

En réponse au message :

Conscience cléricale émoussée

Le mardi 14 juin 2016

Bonjour,

Oui, je trouve la comparaison de Françoise très juste : c’est comme un enfant victime d’inceste qui doit dénoncer son père (on va dire, c’est le plus fréquent). Se rendre compte que l’Eglise n’est pas la mère protectrice mais au contraire abuse des fidèles en ne les protégeant pas mais en protégeant ses prêtres prédateurs, c’est difficile pour un croyant. Souvent dès le plus jeune âge, on lui a appris à respecter l’Eglise, les prêtres… Alors comprendre que même (et surtout) au plus haut niveau cette Eglise protège avant tout son pouvoir et ces clercs (masculins, les religieuses on s’en fout en fait..) c’est très violent pour le croyant : ses yeux s’ouvrent et il comprend que le Dieu que Jésus décrit dans l’Evangile n’a rien à voir avec ces imposteurs. Il y a deux réactions alors : 1) le déni (parce que l’on ne peut vivre dans cette « protection psychique » que l’on attribue à l’Eglise) 2) la prise de conscience progressive et douloureuse mais qui amène à se détacher de l’emprise de cette institution déviante. à moins que l’on replonge dans l’illusion illico sous le feu des discours des clercs (cf Lalanne par exemple récemment ) car pour faire des discours ils en font…

Le plus douloureux est aussi de voir que les prêtres « sains » ne réagissent pas du tout, contraints dans un système qui leur enlève même le droit de se révolter parce que leur conscience le leur dit …. On leur a ôté même le pouvoir de se révolter pour défendre les enfants : ils ne disent rien, ne dénoncent pas leur hiérarchie, font comme si de rien n’était….lobotomisés… Il faut sauver le système à tout prix… 6 ans de séminaire dans un entre soi masculin leur ont appris l’obéissance : l’évêque c’est Dieu en personne donc même si il laisse un prêtre pédophile en contact avec des enfants, on ne dit rien… Etre croyant et se rendre compte de tout cela c’est TERRIBLE : les prêtres du diocèse de Lyon par exemple ne bouge pas le petit doigt. Nombre d’entre eux savaient pour Preynat… Comment leur faire confiance ? les croire dans leurs prêches enflammés ? Ne parlons pas de leur attitude envers les femmes, de cette discrimination volontaire et que l’on veut conserver à tout prix … Jésus n’est pas dans ces attitudes discriminantes et dangereuses, il est ailleurs, très loin de cette Eglise qui ne fait que faire le contraire de ce que Jésus voulait : un message de paix, d’égalité, de protection des faibles, d’abandon des pouvoirs… Je comprends la difficulté des personnes chrétiennes a reconnaître tout cela… Le déni est tellement plus facile psychiquement, on a qu’à suivre leurs discours et on est endormi tranquillement…

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)