Poster un message

En réponse au message :

La lettre d’un prêtre du Rhône victime d’abus sexuels

Le vendredi 20 mai 2016

« A moins d’exclure le tyran à la logorrhée intempestive, le dialogue n’est plus possible depuis longtemps sur ce forum. Si ce site peut continuer à donner des informations ce n’est déjà pas mal ? »

Bonsoir, C’est effectivement un constat lucide mais l’on est en droit de se poser sincèrement la question sur la finalité réelle d’un tel site qui traite de vigilance, prévention et de dérives sectaires au sein de l’Eglise. Où est la vigilance et la prévention dans le pugilat quasi-permanent imposé par un ou deux trolls exaltés dans un forum où les « discussions » sont devenues systématiquement ou presque polluées, voir viciées ?

L’un des administrateurs du site prône l’ouverture et la tolérance maximale - sauf en cas « d’insultes graves » -, en justifiant son positionnement pour prendre le contre-pied radical à l’omerta qui règne trop souvent dans les Communautés déviantes et au sein de l’Eglise. En théorie, cela est certes noble et louable mais dans la pratique c’est utopique et dangereux car cela porte visiblement un préjudice sérieux à la crédibilité d’un tel site qui se veut (voulait ?) un espace de dialogue et d’échange, en plus des informations qu’il transmet.

Car qu’entend-t’on exactement par « insultes graves » ? C’est là une variable aléatoire qui donne lieu à des appréciations diverses et variées. Le niveau de gravité ne se jauge pas uniquement sur la grossièreté mais aussi sur le préjudice moral engendré. Si certains sont blindés ou ont le recul nécessaire pour faire la part des choses, d’autres esprits [et je pense en particulier aux jeunes, aux victimes et à leurs proches] peuvent être choqués, troublés, voir scandalisés par certains propos excessifs et hargneux. Que fait-on alors de l’enseignement fondamental du Christ ? Matthieu 18.5. « Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même ». 18.6 « Mais si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer ». 18.7 : « Malheur au monde à cause des scandales ! Car il est nécessaire qu’il arrive des scandales ; mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive ! »

L’échelle de valeur, si elle repose sur les fondements de l’enseignement de l’Eglise et du magistère, suppose un minimum de respect et de savoir-être (à défaut de savoir-vivre). Certains écrits du dit-tyran à l’incontinence écrite virulente, voir injurieuse, sont insultants (notamment ceux écrits à Eglantine sur cette page) et donc à condamner fermement. D’où l’importance d’une modération, d’une saine régulation des écrits et d’une censure avisée et prudente sur un tel forum et sur de tels sujets, même si c’est un travail ingrat et pénible. Ce n’est pas (ou plus ?) le cas ici ? C’est regrettable en effet.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)