Poster un message

En réponse au message :

La lettre d’un prêtre du Rhône victime d’abus sexuels

Le samedi 21 mai 2016

Oui, vous m’avez adressé un mail mais je préfère répondre publiquement. Je comprends votre position et, si je sais faire preuve d’une certaine empathie, je me place du côté du petit et du faible avant de considérer les limites inhérentes à la modération de ce type de site. Vous avez du mérite et faites preuve de beaucoup d’abnégation dans le combat qui est le vôtre. Si la modération est une charge trop lourde, à votre équipe ou votre collectif de voir comment vous pouvez la gérer ou la répartir équitablement.

D’autres font aussi preuve de courage et d’abnégation dans le combat qui fait rage au sein de l’Eglise mais de façon plus cachée, soyez-en sûr. Je vois non sans humour que vous avez rendu la parole à Aletheia qui se défoule et menace. Vous espériez quoi au juste ? Qu’il vous brosse dans le sens du poil ? *Grand sourire*

Allons, je crois - sans vouloir vous faire la morale - que la responsabilité (ou les torts) sont de divers ordres et à différents niveaux dans ce types d’excès et de dérapages multiples. ►Sois vous vous protégez juridiquement et aussi en terme d’investissement personnel (auquel cas vous précisez et prévenez d’emblée que chaque intervenant doit s’auto-défendre face à des insultes potentielles (plus ou moins graves) et que la modération est infime sur ce site. Donc vous jouez cartes sur table. ►Soit vous appliquez ce que bon nombre de forums pratiquent, à savoir une modération modérée mais avisée après publication d’une charte claire et précise qui suppose effectivement des moyens et du temps. J’imagine le travail que cela représente car j’ai moi-même modéré un site.

Après, on peut toujours parler de liberté mais la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.

Aletheia a eu un boulevard sans feu orange ou rouge et a il pu foncer en excès de vitesse (c’est une métaphore polie) sans aucun radars ou contrôles. Il a vu sur ce site une tribune où tacler impunément et violemment tous contradicteurs sans distinction ou presque. Et si personnellement nos ’petites passes d’armes’ ne me faisaient vraiment pas peur [au contraire, cela m’a même amusée, au début du moins], il devenait évident qu’à force d’être acculé, il devenait de plus en plus agressif. Je n’ai demandé sa censure ouvertement et publiquement qu’après avoir lu certaines réponses outrancières à d’autres intervenants, jamais à titre d’offense personnelle. Je pense en avoir encaissé d’autres et à un autre niveau intellectuel ou pervers dans ma vie, soyez-en sûr ! :))

Je persiste et signe même si la diffamation dont il se plaint ici est risible tant il l’a pratique lui-même. Dans un duel à l’épée (et je parle en connaissance de cause car dans ma famille une personne a été championne de France de fleuret), il faut la jouer « Loyale » où l’on est vite disqualifié. Ce monsieur utilise le ’Coup de Jarnac’ à tout va (Cf. lien) et surtout envers des personnes peu enclines ou habituées aux disputes, voir des personnes trop polies et gentilles pour lui rendre coup pour coup.

Bien sûr, on peut l’ignorer et passer son chemin mais est-ce réellement souhaitable sur un tel forum où bon nombre de victimes s’expriment sans fard et parfois sans défense ou presque ? Il s’agit de ne pas laisser un loup dans la Bergerie, ne vous en déplaise. J’assume complètement mes propos que je réitère et vous avez le choix de laisser Aletheia me répondre si vous le jugez utile ou souhaitable.

Bon courage pour la suite. Cordialement, Claire.

Ps : « Le coup de Jarnac » désigne un coup violent, habile et imprévu. Il a pris une connotation de coup déloyal ou pernicieux, qui n’existait pas à l’origine. Dans son sens premier et d’escrime, il s’agit d’un coup à l’arrière du genou ou de la cuisse, rendu célèbre par Guy Chabot de Jarnac, qui le porte lors d’un duel judiciaire en 1547.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)