Poster un message

En réponse au message :

La lettre d’un prêtre du Rhône victime d’abus sexuels

Le dimanche 26 juin 2016

« mais vous faites souffrir, souffrir, souffrir, le bon Dieu !! Et cela vous laisse indifférent », écrivez-vous Christian.

Allons, relativisons un peu le soit-disant préjudice causé à Dieu et à son Eglise voulez-vous ? :) A mon humble avis, le Christ doit surtout pleurer sur son Eglise en ce début de 21e siècle comme il a pleuré sur Jérusalem autrefois. Des pans entiers y sont contaminés par « l’Esprit du monde » et les petits ou les pauvres sont souvent oubliés (particulièrement les victimes trop dérangeantes de déviances ou d’abus de toutes sortes !).

Comme nous le rappelle la Parole de Dieu en Matthieu 5,10 : « Bienheureux ceux qui souffrent persécution pour la justice ». Or personne n’a souffert la persécution pour la justice comme le Seigneur Jésus, lui qui a été crucifié pour nos péchés. Le serviteur n’est pas plus grand que son maître et ceux qui osent lever un coin du voile ou bien dénoncent avec courage les graves dysfonctionnements internes de certaines communautés sont sur la ligne de front et subissent des calomnies ou des menaces, ne vous en déplaise. Or ils posent des actes essentiels pour la Vérité et la Justice.

Quant à l’indifférence, c’est justement par souci des faibles et en écho aux multiples souffrances étouffées ou niées au sein de l’Eglise que certains osent lever la voix haut et fort. Nous sommes loin de l’indifférence !

Dieu vomit les tièdes, ne l’oublions pas. Apocalypse 3,15-16 : « Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche ».

Cela n’empêche nullement d’aimer l’Eglise et de prier pour elle, bien au contraire, mais tout en restant lucide sur ses erreurs de discernement, sur l’omerta qu’elle entretient trop souvent et sur l’absence de prise en compte des victimes (Cf. les multiples scandales qui l’éclaboussent actuellement).

L’Eglise cherche d’ailleurs à faire ce travail de vérité et de lumière comme nous le démontre le tout récent document rendu public ce mardi 14 juin de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Document qui invite les évêques à bien évaluer les nouveaux charismes dans l’Eglise. Elle veut ainsi les guider dans la reconnaissance des diverses communautés charismatiques. http://www.la-croix.com/Religion/Pape/Le-Vatican-donne-8-criteres-pour-evaluer-les-nouveaux-charismes-dans-l-Eglise-2016-06-14-1200768559

Ne soyez donc pas « largement découragé » et gardez l’espérance. Bon dimanche et union de prière.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)