Poster un message

En réponse au message :

Les communautés nouvelles dans l’Eglise catholique : 70 posent problème.

Le dimanche 12 mars 2017

Bonjour Xavier

Ce qui est terrible, c’est que le Vatican se prétend et s’est longtemps prétendu le meilleur garant par rapport au protestantisme et du fait de son centralisme de dérives sectaires et intégristes. Or nous nous apercevons que ce centralisme soit disant protecteur de dérives ne l’est pas du tout. On observe tout autant de dérives que dans n’importe quelle autre religion non centralisée, qu’elle soit chrétienne ou autre. Et j’ai l’impression que ces dérives ont encore progressé à partir de la papauté de JP2, quand il a fait des passes-droits à l’OD, à la Légion du Christ, au Renouveau Charismatique, Chemin Néocatéchuménal, etc. Ce qui est manifeste, c’est que des communautés traditionnelles sont aussi montrées comme dérivantes et abusives, criminelles, de plus en plus au fur et à mesure que les victimes parlent ou que des découvertes se font, comme celles de Tuam chez les religieuses du Bon Secours. Si l’on peut se réjouir de ce dévoilement, car il permet que l’ensemble des croyants et citoyens apprennent la réalité criminelle de congrégations qui se sont longtemps abritées derrière une image sainte, comment peut-on laisser perdurer ces communautés sans que les instances internationales ne saisissent des voies judiciaires pour en finir avec ces crimes et criminels ?

Nous voyons ces jours-ci l’association catho « Nous sommes l’Eglise » réclamer la démission et la refondation de la Doctrine pour la Foi tant ce ministère vatican a protégé de congrégations et d’individus, communautés criminelles et c’est encore le cas à l’heure actuelle. Mais il faudrait en plus une poussée politique issue de différents pays pour en finir avec l’impunité et faire tomber l’impunité pénale.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)