Poster un message

En réponse au message :

« L’Opus Dei, une Eglise dans l’Eglise ? » par Pierre Emonet

Le dimanche 28 mai 2017

Bonjour Isabelle

Merci pour la prière pour mon camarade de lycée, elle se joindra à la mienne.

Concernant Gérard Collomb, maire de Lyon et maintenant ministre de l’Intérieur, il est un peu comme Janus, à double visage. A l’image de la ville aussi. C’est aussi un pygmalion (de plusieurs jeunes politiques, hauts fonctionnaires) et également un initiateur et grand maître en maçonnerie (Grand Orient, comme feu mon parrain).

Ceci étant dit, Lyon est quand même un concentré de pire et de meilleur. Ce n’est pas pour rien l’ancienne capitale de la Gaule… Le pire étant constitué par tous les ferments d’extrême droite et de conservatisme qu’on retrouve dans les milieux bourgeois et nobles liés aux anciens soyeux (manufactures de la soie), avec une mafia qui mêle joyeusement Eglise catho hyper réactionnaire, franc-maçonnerie, foot local, groupuscules néonazis, révisionnistes et négationnistes…et de l’autre, le meilleur dans des initiatives sociales et culturelles en lien avec la mentalité ouvrière et les luttes syndicales, mais aussi en lien avec les anciens qui ont fait résistance à Pétain, à Hitler (pas mal de réseaux de résistance ont convergé à Lyon) qu’on retrouve aujourd’hui avec les luttes antifascistes (beaucoup d’associations antifascistes nationales ont un relais très actif à Lyon, qui est un centre de formation antifa), différents penseurs et mouvements d’alternatives sociales, éducatives (différents militants et créateurs d’écoles alternatives de type Celestin Freinet), libertaires (pas mal d’anarchistes), économiques (pas mal de relais altermondialistes,de militants de la décroissance, de militants engagés au plan écologie), culturelles (vous avez une grosse vie culturelle musicale, théâtrale et plastique artistique contemporaine et depuis une bonne trentaine d’années, près de Lyon un centre permanent d’art contemporain fondé par le fils d’un ponte de l’OD allemand) et religieuses (Golias, le seul magazine catholique véritablement critique et progressiste, est situé à Lyon)…

Lyon, ville de contrastes et d’antagonismes profonds aussi, souvent irréconciliables. Barbarin comme Collomb sont sur les versants les plus sombres.

Je préfère pour ma part les lyonnais plus lumineux, plus tournés vers le bien commun, l’art, la culture, l’éducation et le partage social.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)