Poster un message

En réponse au message :

« De l’emprise à la liberté » Conférence du père Pierre Vignon

Le samedi 22 juillet 2017

L’influence du fascisme italien ? Du nazisme ??? Et pourquoi pas alors de la mafia ? Les mafieux en Italie emploie eux-aussi le terme de « capozona » (chef de zone)… Mais ne faudrait-il pas plutôt chercher l’origine de l’emploi de ce terme dans l’Ecriture ? Saint Paul parle du Christ « tête de l’Eglise ». En italien le terme « capo » signifie « tête » et « chef » et il était d’usage courant dans l’Eglise après la Mystici Corporis. Chiara Lubich l’a d’ailleurs remplacé dans les années 90 par celui de « responsable », plus conforme à son charisme. J’ai lu le chapitre du père Hennaux et je l’ai trouvé un peu rapide et superficiel. Il fonde presque toute son analyse sur un écrit mystique de Chiara Lubich qui devrait être interprété dans son contexte et il en tire des conclusions qui vont complètement à l’encontre de tout ce qu’elle a dit, été et pensé. Il suffit de prendre l’index thématique du plus important recueil de ses écrits en français "Pensée et spiritualité" (Nouvelle Cité, Paris 2003) et d’aller voir les textes des voix « amour réciproque », « relations trinitaires », « fraternité », « distinction », « communion » pour se rendre compte que sa conception de l’unité n’est assurément pas fusionnelle, mais chrétienne et donc personnelle et trinitaire. Le terme « fusion » n’est d’ailleurs jamais présent dans ce recueil de 500 pages. Ceci dit nul mouvement n’est à l’abri de possibles dérives et les Focolari qui ont un charisme fort doivent y être particulièrement attentifs car l’unité mal comprise ouvre la porte aux pires déviations. De plus l’ignorance, le manque de maturité ou l’enthousiasme naïf et infantile de certains membres font que des abus peuvent avoir été et être commis, comme Renata Patti le dénonce.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)