Poster un message

En réponse au message :

« De l’emprise à la liberté » Conférence du père Pierre Vignon

Le mardi 16 juillet 2019

Merci beaucoup pour ce complément informatif. Ce qui me frappe dans ce que vous m’expliquez, c’est la proximité qu’il y a entre les Focolari et le Renouveau Charismatique. Qui au début, s’est complètement inscrit dans la mouvance de 68. Pour finalement redevenir ultra conservateur fin des années 80-90. Donc je m’interroge dans l’évolution de la stratégie au sein des Focolari comme du Renouveau. Pourquoi ? Parce que ça sonne comme une stratégie selon moi. Une espèce de surf sur la vague 68 pour au départ attirer une jeunesse éprise d’idéal et de belles idées conciliaires d’ouverture, avant, une fois bien implanté, que le groupe révèle son vrai visage ultra-conservateur. Il me semble qu’il y a toujours, y compris chez les néoconservateurs, une dimension opportuniste, utilisant les thématiques et préoccupations sociales du moment, quand il s’agit de piéger des individus et spécialement des jeunes. L’ouverture apparente étant une forme d’appât qui une fois admis, permet de ferrer le poisson et le pêcher.

Il y a aussi la possibilité d’une dérive ou de partenariats ultra conservateurs qui vont influencer progressivement idéologiquement ces groupes mais honnêtement, dans ce que j’ai pu lire sur ces sujets, j’ai plutôt constaté que globalement, on est plus sur une intelligensia néocons à la base, qui s’est servi de pseudos mystiques, les a habilement instrumentalisés, et qui a surfé sur une mode un peu illuminée et peace and love et quelques paravents, avant de montrer son vrai visage néocons, de resserrer les boulons en quelque sorte.

On l’a vu en France pour l’Emmanuel comme pour les Béatitudes et autres groupes communautaires du Renouveau Charismatique. Et on voit à quel point aujourd’hui ces groupes ont rallié les plus néoconservateurs et à quel point il y a une synergie au plan religieux, politique, idéologique. Les différences de départ ont quasi disparu. C’est juste devenu un vernis qui permet surtout de capter des poissons différents, de se répartir les jeunes piégés suivant leurs origines sociales et religieuses et idéologiques. Les plus néocons des groupes dérivants sectaires ont comme cible les jeunes les plus fortunés issus de familles baignant depuis longtemps dans les idéologies et pratiques religieuses néocons. Ces groupes se pensent comme les élites religieuses. Elle pêchent donc dans les meilleurs cercles, dans les rallyes, les paroisses où le discours religieux est déjà très orienté idéologiquement, politiquement et socialement. Recrutement de familles nobles à haut niveau de vie, de familles très en vue politiquement, socialement, financièrement. Ou bien des notables à influence régionale et départementale. Beaucoup de juristes, de directeurs et hauts cadres bancaires, de hauts fonctionnaires, de grandes familles.

En dessous vous avez tout ce qui est Renouveau Charismatique qui va se faire une spécialité de capter plutôt la classe moyenne supérieure pour ses cadres (on trouve beaucoup de cadres issus de l’industrie, mais aussi certains sous-officiers), la classe moyenne basique pour son petit personnel. Et c’est justement pour renouveler et surtout maintenir ses cadres et sa dynamique que le Renouveau a dû faire croire à une certaine ouverture conciliaire. Qui n’était qu’un faux-nez. Mais que les croyants ont découvert bien plus tard.

Concernant les Focolari, j’ai le sentiment, peut-être faux, que le procédé fut sensiblement le même que pour le Renouveau Charismatique. Et s’inscrit en réalité dans la même vague, instrumentalisation habile de 68 pour appâter les jeunes, puis pour mieux les remettre dans une lignée néoconservatrice.

Ado dans les années 80, j’ai vu la vague charismatique arriver et séduire les jeunes de mon âge, moi comprise. Nous avions l’impression qu’il s’agissait d’un prolongement de Vatican 2 mais activée par les jeunes eux-mêmes, alors qu’il s’agissait en réalité d’une manœuvre habile des néocons qui avaient mijoté ça autour de l’instrumentalisation de Marthe Robin dans les années 40-50 pour mieux récupérer une jeunesse qui après-guerre voulait sortir de l’emprise religieuse. Et quitter aussi idéologiquement la soumission au paternalisme et aux valeurs dites traditionnelles et néocons.

Pour ramener dans le giron néocons, soit on applique directement la formule mais elle marchera sur peu de gens, soit on s’adapte pour faire croire à l’ouverture un moment (ça permet de piéger et d’abuser un max de gens différents qui jamais n’iraient dans le giron néocons d’eux-mêmes) pour mieux, une fois le poisson séduit, le diriger dans les filets préparés dès le départ. Et qui sont néocons.

Les Focolari ont l’air d’avoir complètement rallié le néoconservatisme global et idéologique. Que ce soit une évolution du mouvement et des membres ou bien une stratégie, on voit bien que le processus appliqué est néocons et vise à reprendre le contrôle religieux et idéologique et politique sur l’ensemble des croyants. Pour fanatiser mais aussi préparer une dictature qu’elle soit financière, industrielle ou militaire.

Je l’observe en France assez régulièrement en découvrant les passerelles, amitiés, partenariats existants entre la FSSPX, le Renouveau, l’Opus Dei, la Légion du Christ et leurs liens étroits avec les mouvances politiques les plus néoconservatrices. Avec une visée de parvenir à prendre le pouvoir. Il y a une volonté politique de type théocratie militaire qui ne dit pas son nom mais qui imprègne l’ensemble de ces groupes qui fusionnent régulièrement dans des opérations politiques et idéologiques. Que ce soit au sein de la société civile ou auprès du clergé.

Les groupes antifascistes sont à ce titre de très bons observateurs réguliers de ces mouvements dérivants sectaires alliés réguliers des mouvances fascistes. Je ne sais pas si les mêmes groupes antifas observent cela aussi en Italie. Mais en France, c’est un très bon moyen de s’informer sur qui fait quoi, qui tente quel rapprochement et pour quelle raison.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)