Poster un message

En réponse au message :

Onze ans dans une « secte catholique »

Le vendredi 20 octobre 2017

Chère Louise,

Merci pour votre message et votre invitation à écrire mon témoignage sur un blog mais là n’est pas la question suite à cet article au sujet du livre de Marie-Laure Janssens.

Je respecte infiniment l’action de « La Parole Libérée » que j’ai suivie pas à pas, soyez-en sûre. De même, je respecte le témoignage de Marie-Laure. Les témoignages ont un certains poids s’ils sont relayés par les médias or je pense connaître assez bien le rôle des médias à l’heure actuelle, leur finalité et - surtout -, à quel point ils sont friands de « grands déballages » sur les failles internes de l’Eglise Catholique infiltrée.

J’espère ne pas décrire une « situation inextricable » dans mon précédent mail, ce qui serait un contre-témoignage vis à vis d’une vertu essentielle : L’ESPERANCE.

Par contre, pragmatisme et réalisme obligent, tout témoignage doit être fait avec une prudence et un discernement car, s’il peut être utile à des fins de prévention (comme souligné dans mon précédent post), il est aussi à double tranchant et peut porter un préjudice grave sur l’ensemble d’un corps communautaire où il y a de vraies et belles vocations.

Le silence de l’Eglise, je l’ai vécu personnellement puisque j’ai vécu 5 ans dans une Communauté nouvelle aux graves déviances. J’ai longuement témoigné à ma sortie et jusqu’en haut de la hiérarchie, croyez-moi ! A l’heure actuelle, je crois que nous sommes appelés à prier, en particulier la Sainte Vierge, et à protéger une Eglise attaquée de l’intérieur dont les victimes sont trop nombreuses malheureusement. Communiquer certes, mais pas uniquement à charge. Les médias et l’Etat ne défendront pas les victimes, la justice encore moins. Et dans l’Eglise, le silence prévaut encore trop souvent.

Quant à l’infiltration de la franc-maçonnerie au sein de l’institution, c’est un sujet intrinsèquement lié aux déviances dont nous constatons les dégâts pervers depuis des décennies mais qui mériterait un trop long développement ici. Là n’est pas le sujet principal.

Je ne rejoins pas l’analyse de Françoise sur ce point, comme sur d’autres même si elle aborde des sujets cruciaux à titre informatif mais oblitère l’essentiel : l’AMOUR de Dieu qui peut TOUT et dont le plan échappe à nos esprits humains limités.

Nous livrons actuellement un combat spirituel sans pareil. En union de prières Louise, Isabelle

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)