Poster un message

En réponse au message :

Nous pardonnerons quand justice aura été rendue (mais on en est encore loin…)

Le dimanche 11 février 2018

Bonjour LM, Votre message me dit que je me suis mal fait comprendre.. Seules les victimes peuvent pardonner le mal qui leur a été fait. La victime totalement envahie par la souffrance a le droit de lancer son cri de haine, sa demande légitime de réparation et de sanction. Dans ces moments là les discours que l’on peut lui tenir sur le pardon sont de l’ordre de l’insupportable et vécus comme une invitation à oublier……. Nous ne pouvons donc pas pardonner à la place des victimes et les engager à pardonner. Cependant nous pouvons avoir envers ceux qui commettent de tels actes une attitude miséricordieuse, c’est à dire, notamment, qui ne les réduit pas à ce qu’ils ont commis. Je suis bien d’accord sur le fait qu’on ne peut pas d’emblée demander cela aux victimes au nom de la Foi Chrétienne, mais à l’entourage et aux interlocuteurs de l’agresseur qui ne sont pas directement concernés par ses actes. J’ai bien conscience en vous écoutant que vous etes sur un chemin pénible. Je n’ai pas de bonnes paroles, mais je vous respecte et vous respectant, j’ai de l’espoir. Bon courage !

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)