Poster un message

En réponse au message :

Graves fautes d’évêques aussi

Le mardi 6 mars 2018

Les relations sexuelles pour les prêtres sont considérées comme une faute par l’Eglise et non comme un crime. Imposer une relation sexuelle non consentie est un crime. Je pense qu’il faut bien séparer les deux. Ce pretre est fautif c’est bien certain reste à savoir si sa transgression implique automatiquement sa réduction à l’état laic. Les prêtres ont droit eux aussi à la misericorde lorsqu’ils ont des difficultés à vivre leur célibat comme ils donnent l’absolution à ceux qui ont du mal à la fidélité du mariage. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas un travail de vérité à faire et une véritable prise en compte de sa fragilité dans l’accompagnement spirituel.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)