Poster un message

En réponse au message :

Ceux qui scandalisent ces petits..

Le mercredi 1er mai 2019

Il me semble que nous arrivons au bout de l’Histoire, les signes sont manifestes. L’église institutionnelle ne peut plus masquer le scandale que le silence de ses ministres a couvert. Souvenons-nous que la véritable Eglise mystique, le Corps du Christ est constitué d’hommes pêcheurs mais reconnus saints, « mis à part » par leur Père pour peu qu’ils prennent conscience de leur incapacité à se sauver d’eux-mêmes et qu’ils reconnaissent la valeur du sacrifice de leur Sauveur. Ces enfants vivent de l’Esprit et suivent l’agneau partout où il se va.. Ici, nous ne parlons pas de la même chose ; ici nous parlons de prédateurs incapables de discerner le bien et le mal, de loups introduits dans la bergerie, d’êtres qui ont « éteint l’Esprit » en eux , pour peu qu’ils aient jamais été régénérés, si tant est qu’ils soient réellement nés de nouveau. Et nous parlons de ceux pour lequel le Seigneur a prononcé ces paroles : « Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer. ». Malheur également à ceux qui ont la charge du troupeau et qui restent aveugles et sourds aux cris des brebis égorgées. Il est temps de prendre conscience que notre Dieu n’excuse pas tout, ne permet pas tout, qu’Il est venu en agneau et qu’Il revient maintenant en lion pour donner à chacun sa rétribution. Que ceux qui se révèlent prompts à manier en tout temps et sans discernement une vision bien doucereuse de la miséricorde du Seigneur (et cette scène cinématographique a, je le conçois, un goût très amer), se souviennent que Son autre bras est celui de la justice et qu’ils se penchent sur les avertissements de l’Apocalypse qui sont pour aujourd’hui : « Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée, Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le principe de la création de Dieu. Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. »

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)