Poster un message

En réponse au message :

Les Frères de Saint-Jean optent pour une complète refondation

Le vendredi 22 novembre 2019

Les abus spirituels se manifestent aussi par une formation insuffisante des frères de la communauté et un recrutement peut-être « imprudent ».

L’un des frères de Cotignac est allé jusqu’à confesser et donner le sacrement de réconciliation à mon mari qui lui révélait sa relation adultérine (sans intention de cesser) avec une enseignante du lycée catholique dont mon mari est directeur ! Puis de lui préciser que ce dernier n’était pas obligé de tout me dire et que le mariage n’était pas à vie !!!

Où se trouve la cohérence et la fidélité à la Parole ?

Très dangereux pour les êtres vulnérables et en déperdition…

Avec ce blanc-seing, mon mari a abandonné femme et enfants, rejoint sa maîtresse mais participe officiellement à…l’aumônerie des jeunes, nouvelles victimes en puissance d’interprétations de la Parole… Il n’a plus revu nos enfants depuis plusieurs années mais se charge « d’éduquer » ceux des autres…qui ne connaissent pas la réalité de son parcours…

Ce Frère est devenu son conseiller spirituel…s’improvisant psychologue sans en avoir ni la formation, ni la compétence, trop heureux d’exercer une influence ; mais a refusé à nos adolescents de répondre à leur demande de rencontre pour tenter de comprendre ses « conseils » mal avisés. Ces derniers ont quitté l’Eglise, une grande partie de leurs amis aussi, consternés par les agissements d’un de ses représentants.

Ne soyons plus étonnés du vide constaté dans nos églises, surtout par la jeunesse. Laisser faire de tels abus, car ils ont été signalés à la hiérarchie, revient à les cautionner.

Et cette discordance entre la Parole et les actes posés, n’est plus acceptée, au vu de tous les témoignages qui osent se manifester.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)