Poster un message

En réponse au message :

Les deux expertises ou l’inventaire des décombres - Le billet du père Vignon

Le vendredi 13 mars 2020

Ce qui se passe pour Jean VANIER, ce n’est pas la justice. De plus lorsqu’on lit l’enquête qui l’incrimine on se rend rapidement compte que la question des abus sexuels soit disant commis par Jean VANIER préoccupe peu les enquêteurs : ce qui compte est de prouver que ces prétendues pratiques sont issues de sa relation avec le père THOMAS….. Jean VANIER n’est qu’un prétexte pour attaquer les m^mes pour arracher de l’ordre des dominicains cette famille que certains dominicains détestent. Pourquoi la déteste t’ils ? Ils ne le savent peut être plus eux même. C’est souvent ainsi dans certaine familles, on se déteste depuis longtemps et cette haine sur des personnes déterminées permet d’apaiser d’autres conflits de respecter certains non dits…. On peut se demander quelle est la fonction de ces boucs émissaires chez les dominicains, quelle vraie crise elle doit éradiquer quelles pratiques nauséabondes elle veut cacher…… Ensuite nous aurons la suite logique : si les pères PHILIPPE ont pondu une théorie justifiant les abus sexuels c’est à cause de leur relation toxique avec leur oncle maternel…Gageons que l’on saura bien trouver des lettres faire des liens compromettants et des interprétations prouvant tout cela ; Et on appellera le résultat de ces « recherches » : « REVELATION »« VERITE INDISCUTABLE » Et bla, bla, bla, et bla, bla, bla……. Bref on appellera les ténèbres « lumière » et la lumière « nuit »

Heureusement que la Vie est ailleurs !

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)