Poster un message

En réponse au message :

Communiqué de presse concernant le père Georges Finet

Le mardi 12 mai 2020

Comment savez-vous qu’il n’y a presque pas « de preuves sur la culpabilité de ce prêtre «  ? La commission d’enquête aurait-elle fait preuve de légèreté, de naïveté, voire de partialité ? Dans une affaire aussi grave avec les conséquences possibles que vous soulignez, cela m’étonnerait beaucoup. Et, de plus, vous allez jusqu’à suggérer qu’il s’agit là d’une aubaine pour légitimer des changements dans l’organisation des Foyers. Alors je vous retourne votre questionnement : quelle preuve en avez -vous donc ?

J’ai sous les yeux l’article de « La Croix « , en date Jeudi 7 Mai. Les faits décrits sont beaucoup plus précis et beaucoup plus graves que ce qui est écrit dans le texte ci-dessus . Les agressions sexuelles commises sur des « gamines « ont toutes lieu dans le même endroit, tard le soir, au cours de la confession, suivant le même mode opératoire. Alors il faudrait aussi en conclure que ces dernières se sont entendues pour décrire exactement ce même mode opératoire, et témoigner, des décennies après, de la même façon, donc pour mentir à l’unisson.

Quant à l’Esprit saint, il semble bien présomptueux de savoir avec certitude de quel côté, il se situe dans l’histoire. Le mieux est de ne pas l’instrumentaliser, surtout pour accuser et lancer des anathèmes.

Je ne suis pas plus en accord avec Françoise. Les explications par un même et unique complot sont trop simplistes pour être convaincantes, et, ceci dans tous les domaines, parce qu’elles ne prennent pas en compte les complexités et les contradictions du réel, introduisant, de façon artificielle, pour les besoins de la démonstration, un rapport entre des éléments disparates. J’ai déjà eu l’occasion de le dire.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)