Poster un message

En réponse au message :

Communiqué de presse concernant le père Georges Finet

Le mercredi 13 mai 2020

La plupart du temps, Christophe, quand vous constatez une emprise psycho-mystique, vous découvrez autour tout un tas de personnes avec le même profil abusif et criminel qui vont agir de la même façon. Ce n’est pas surprenant. C’est au contraire classique. C’est comme les mouches sur un pot de confiture. Quand il y en a pour une, vous avez toute une bande de copines qui débarquent et veulent profiter aussi de la même gourmandise au même endroit.

Mais dans le cas précis du Renouveau et de l’instrumentalisation mystique de Marthe Robin, il y a derrière aussi non seulement des fondateurs d’autres communautés pareillement criminels (avec un profil psychopathologique assez proche sinon identique), mais qui ont aussi un même projet politique et religieux totalitaire laïc (constitué principalement d’hommes issus de grands patrons, banquiers, industriels et officiers de l’armée) animé et soutenu par le clergé le plus ultra conservateur et réactionnaire. Un projet politico-religieux totalitaire qui remonte à la Contre-Révolution catholique des années 1900.

Et vous retrouvez la même stratégie un peu plus tôt en Allemagne avec le même type de groupe laïc catho réac, les mêmes acteurs issus de la même classe sociale, et le même objectif de projet politique totalitaire avec l’instrumentalisation d’une personne handicapée qui a des délires mystiques, à savoir Thérèse Neumann . Moi, c’est cette similitude qui m’interpelle aussi. Et j’ai pu constater qu’on retrouvait aussi cette même stratégie en Italie, en Suisse. Avec des spécificités propres aux territoires italiens et suisses.

Alors pourquoi si le projet charismatique était déjà en préparation dans les années 30 et pas qu’en France, que les visions de Marthe et l’emprise Finet démarrent dans ces années là, pourquoi le Renouveau Charismatique dans sa forme communautaire ne démarre réellement que dans les années 60 ?

Eh bien ces groupes laïcs politico-religieux au moins en France, ont soutenu largement militairement et politiquement Pétain avant la seconde guerre mondiale et ont soutenu la collaboration et l’idéologie pétainiste durant la seconde guerre mondiale. Ils espéraient donc que le gouvernement Pétain réaliserait complètement et de façon permanente leurs espérances politiques et religieuses.

Sauf que, Pétain échoue, que la guerre est gagnée par les opposants au nazisme. Donc l’espoir de voir leur projet politique et religieux vainqueur s’éteint. Et leur guide intellectuel Guitton, formé par Jean de Fabrègues, est condamné pour intelligence avec l’ennemi, collaboration.

Le groupe se fait donc oublier jusqu’à la remise en selle de Guitton en 1954. Et ne va véritablement acter la création communautaire générale charismatique qu’en réaction à Vatican 2 (donc dans les années 60), concile qui là aussi, menace selon eux leurs idées d’emprise religieuse et politique totalitaire et l’idée d’un catholicisme politique et militaire triomphant et pas seulement au Vatican mais dans tous les pays de culture catholique. Et pour achever son projet, ces personnalités vont en grande partie importer de leurs voyages aux US les techniques sectaires des sectes protestantes évangéliques et pentecôtistes. Qui ont les mêmes idéologies totalitaires, le même fantasme d’une dictature religieuse chrétienne, dans le versant protestant US.

Je l’ai déjà dit je crois ici même. Tous ces groupes dérivants sectaires sont majoritairement opposés à Vatican 2. C’est pourquoi on voit fleurir et démarrer tous ces groupes au moment du Concile. En réaction. Et pour ratisser large, différents gourous vont fabriquer une vitrine très hippie, sympathique et bon enfant avant d’opérer une mutation ultra réactionnaire dans les années 80-90.Ce qui d’ailleurs amènera les premiers départs, les scandales, les dérives, etc, etc.

La désillusion, je n’attends pas aujourd’hui pour l’avoir. Je l’ai depuis longtemps en me renseignant sur ces groupes autrement qu’avec les outils promotionnels des librairies religieuses. Mais avec des documentations historiques et sociologiques sur des bases numériques sérieuses telles Cairn, Persée, le centre de ressources documentaires judiciaires de Philippe Poisson, des documentaires spécialisés d’Arte, des consultations d’archives ouvertes Hals. mais aussi des analyses documentées sur des projets politico-religieux réactionnaires dans toute l’Europe depuis la fin du 19e siècle jusqu’à nos jours. Toute cette documentation mise bout à bout permet de comprendre de quoi il retourne vraiment et de démasquer ces communautés. Qui de toute façon ne se cachent même plus. Et qui s’affichent politiquement sans complexe depuis les années 2000 dans les rassemblements d’extrême droite et de droite dite dure. Et qui maintenant ont leur presse, une audience sur pas mal de médias mainstream et des relais actifs, une main mise sur toute la pastorale dans chaque paroisse et chaque diocèse. Avec la bénédiction du Vatican. Alors penser pouvoir continuer de vivre la foi en Eglise dans une telle configuration me paraît plus dangereux que réjouissant.

Pour conclure sur votre dernière question, je vous réponds ceci : vous êtes un adulte, Christophe, plus un enfant. Spirituellement vous savez que Dieu vous aime et vous accompagne chaque jour sur le chemin existentiel. Ca vous suffit pas comme certitude pour avancer spirituellement et vous sentir bien avec vous-mêmes et les autres ?

L’institution de toute façon n’a pour projet que de placer ces groupes dérivants sectaires à la direction vaticane. C’est le dernier coup de poker d’une institution (projet décidé et mis en place par JP2 et que F1 comme B16 ont continué d’appliquer scrupuleusement) qui sait qu’elle n’a plus les moyens de renouveler son personnel ni de faire entendre son discours, et qui s’est couverte de scandales et de crimes depuis ses débuts sans jamais s’être amendée d’une quelconque façon. Qui a soutenu les pires dictatures et qui continue de le faire du moment que ça lui rapporte. Qui pour de l’argent et du pouvoir et de l’emprise,est prête à toutes les compromissions, toutes les corruptions, tous les parjures et tous les crimes. Et qui se prétend malgré tout l’exemple à suivre spirituel.

Personnellement, je n’ai pas envie d’être dirigée spirituellement par ce genre d’institution ou de groupe communautaire. Je préfère vivre ma foi tranquille à la maison dans la prière personnelle, le lien convivial fraternel familial, professionnel et amical plutôt que de me soumettre à une direction religieuse que je considère complètement dévoyée, criminelle, immature, manipulatrice, opportuniste, fasciste et sectaire. Il y a certes des exceptions et j’en connais, les apprécie énormément. Mais ça ne suffit pas à racheter l’institution.

Je pense qu’il y a matière à vivre sa foi bien plus sereinement et joyeusement dans une certaine autonomie (hors tout ralliement sectaire ou religieux). Autonomie spirituelle qui de toute façon était souhaitée pour chacun par Jésus lui-même (et on peut dire qu’il avait pris ses distances d’avec le clergé juif de son temps).

Dieu n’a pas attendu les religions institutionnelles ni les clergés pour se révéler à chacun depuis la Préhistoire. Alors en avant !

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)