Poster un message

En réponse au message :

Réponse à Françoise

Le vendredi 15 mai 2020

Françoise

Je réponds, je l’espère plus brièvement, à votre long message.

Il y aurait beaucoup de points à relever car vous « brassez » beaucoup de choses à la fois.

Je commence par la fin. Je n’ai jamais dit que la valeur morale ou spirituelle de quelqu’un dépendait de son appartenance au clergé ou à une quelconque religion mais que vous sembliez dénier toute valeur à l’expérience spirituelle des croyants. Jugement pour le coup bien péremptoire sur la foi d’autrui.

Ensuite, je n’appartiens à aucun clergé, ne suis membre d’aucune organisation etc… Je ne minimise ni n’excuse aucun crime, injustice etc… ni ne les relativise, d’autant plus que j’ai moi-même été victime d’abus spirituel : ce qui explique ma présence ici. Je ne permets pas plus de juger la foi d’autrui qu’il appartienne à une religion ou pas. Je ne minimise pas la gravité d’attouchements sexuels sur des enfants ou des jeunes filles.

Je remarque simplement que, que nous le voulions ou non, nous sommes, en Occident, héritiers d’une culture judéo-chrétienne et que l’essentiel de nos valeurs morales et spirituelles en découle, même si nous sommes devenus athées, ou agnostiques, ou non- pratiquants.ou anticléricaux et que l’Eglise a joué un rôle important dans cette transmission. Aucun historien ne le niera. Par ailleurs, il est faux d’affirmer que l’ Église ne se soit jamais repentie de la légitimation de certains crimes, méme si vous pensez qu’il s’agit d’un stratagème. Il est simpliste de ne pas prendre en compte les courants divers, antagonistes, les ruptures, crises. retours en arrière etc…qui ont pu la traverser au cours de 2000 ans d’histoire.

L’idée d’un Dieu d’Amour infini ( tel que l’on résume l’essentiel de l’Evangile et auquel vous semblez adhérer ?) a mis du temps à émerger dans l’histoire de l’humanité et elle est a purifier tous les jours, tant il y a dans notre inconscient de tendances à l’agressivité et à la culpabilité dont profitent effectivement abuseurs de toutes sortes et courants religieux d’Eglise ou non ( voir le « Dieu pervers « auquel quelqu’un a fait allusion sur ce blog) Elle n’est pas partagée d’ailleurs par toutes les religions. Certaines sont animistes, polythéistes etc…. Et, même dans les monothéismes, il y a de grandes différences. Il est impensable par exemple pour un musulman d’appeler Dieu « notre Père « . Ce serait de l’anthropomorphisme. Et il y a des tendances très différentes dans une même religion.

La aussi, faire référence aux historiens des religions. Je sais que vous allez me dire que je ne sépare pas foi et religion. Mais , encore une fois, une idée de Dieu et de ses relations avec l’homme, s’il y en a ? et de quelle nature au juste ? ne naît pas à partir de rien mais d’une culture préexistante. Car il y a plusieurs idées du divin différentes et même contradictoires.

De même l’idée d’intériorite individuelle à laquelle vous faites référence, de liberté personnelle etc…, jusqu’à devenir maintenant un individualisme exacerbé, sont nées en Occident de cette façon.

De même, je ne vois pas trop comment la pensée grecque dont vous n’ignorez pas qu’elle est un des fondements de la théologie chrétienne, qu’on le déplore ou non, nous aurait été transmise sans l’écrit. Et encore moins la Bible. . Et il me semble que les premiers chrétiens ont mis très tôt par écrit les enseignements du Christ ( ce qui format ultérieurement la base des Évangiles d’où vous vient votre idée de Dieu ?), qu’ils se réunirent pour prier en commun et célébrer. Et qu’ils se donnèrent aussi très tôt des chefs de communautés différents, selon là encore, leur appartenance culturelle et religieuse antérieures. Et qu’il y eut querelles et débats. Tout cela est connu.

Donc il ne s’agit pas de dédouaner à tout prix l’Eglise mais de ne pas caricaturer ni reviser l’histoire aussi bien de l’Eglise que de l’humanité tout entière pour les besoins de sa démonstration. Quant à la réflexion sur notre temps, l’avenir des sociétés, de l’Eglise etc.. nous manquons, à mon avis, de recul pour l’analyser et nous pouvons encore moins prédire l’avenir dont justement l’histoire nous montre qu’il contient beaucoup d’imprévisible.

_

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)