Poster un message

En réponse au message :

Communiqué de presse concernant le père Georges Finet

Le lundi 25 mai 2020

Il semble que Chiara Lubich n’ait pas rencontré Marthe Robin. En revanche on peut lire sous la plume du P. Peyrous dans son ouvrage Vie de Marthe Robin (2006) les lignes suivantes :

"Certains de ces mouvements ou communautés ne sont pas nés en France. C’est le cas des Focolarini qui viennent d’Italie. Mais ils prennent contact avec Marthe Robin pour qu’elle prie pour eux. Deux des premières compagnes de Chiara Lubich, la fondatrice, Gabriella de Luca et Aletta Salizzoni, vinrent la voir en 1962 ou 1963 : « Cela a été quelque chose de très fort, et à la fin Marthe Robin a conclu : “Je me sens comme saint Jean-Baptiste qui prépare les chemins du Seigneur, tandis que je vois que votre Œuvre est comme Marie, c’est Marie.” Nous avons eu l’impression qu’il s’agissait d’une sainte, d’une grande sainte, et cela parce que nous avons expérimenté dans notre âme des fruits splendides. »"

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)