Poster un message

En réponse au message :

Communiqué de presse concernant le père Georges Finet

Le lundi 25 mai 2020

Je n’ai aucune prétention, j’exprime simplement mon point de vue sur cette affaire d’abus dont le Père Finet serait coupable.

Quel est l’intérêt de cette dénonciation 30 ans après la mort du Père Finet ? Est-ce un fait du hasard que le Père Peyrous, le postulateur pour la béatification de Marthe Robin, soit lui aussi mis en cause ? C’est très, très bizarre.

Pour ma part, je garde un vif souvenir de ma confession avec le Père Finet en 1985. C’était à une heure assez tardive le soir. C’est en ce moment qu’il était plus disponible. En donnant l’absolution,, son visage transpirait la bonté et un immense amour. Si je ne m’étais pas retenu, je lui aurais sauté dans les bras, tellement j’étais inondé de joie ! Pour une fois, j’ai eu la conviction que Dieu est vraiment un Père aimant.

J’émets de sérieuses réserves par rapport aux accusations, même si apparemment les preuves semblent établies. Combien d’innocents ont été condamnés sur la base de preuves apparemment irréfutables ?

Est-ce que les « victimes » (qui sont ou étaient catholiques au moment des faits) ont juré sur la Croix ou la Bible de dire la vérité, toute la vérité et rien que la vérité ? Et d’en subir toutes les conséquences en cas de forfaiture ?

A-t-on oublié que toute cette affaire pouvait être l’œuvre du prince du mensonge ? Il est vrai que certains, même parmi le clergé, ne croient plus en l’existence du démon. Je me souviens du Père Finet qui disait au cours d’une retraite : « Ce n’est pas à moi qu’on viendra dire que le démon n’existe pas ! ». Il aurait essayé en vain de défendre Marthe Robin qui était violentée par le démon. Selon toujours le Père Finet, le démon a violemment attaqué le Foyer dès sa fondation. Qui peut dire aujourd’hui qu’il a renoncé à détruire l’œuvre des Foyers que Dieu a inspirée ?

Quel avantage moral ou spirituel les accusatrices peuvent-elles tirer de leur dénonciation 30 ans après la mort du Père ? Mais qui dira l’atroce souffrance que ces accusations vont causer aux membres des Foyers et aux milliers de chrétiens qui ont trouvé un supplément d’âme à travers les retraites et/ou au contact avec le Père Finet ?

Une femme a accusé Saint Gérard Majella d’avoir abusé d’elle. Son évêque n’y croyait guère mais il a dû le suspendre. Le saint ne s’est pas défendu. Plus tard, c’est la femme elle-même qui est revenue pour avouer sa calomnie, disant qu’elle était sous l’emprise du démon.

Je prie pour que Marhe Robin et le Père Finet interviennent eux-mêmes et rapidement dans cette affaire pour le bien de tous.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)