Poster un message

En réponse au message :

Communiqué de presse concernant le père Georges Finet

Le mercredi 27 mai 2020

Bonjour Cécile, Des juges ne peuvent juger un mort ni donc instruire un dossier. En revanche, vous pouvez lire la synthèse du rapport : https://www.lesfoyersdecharite.com/custom/uploads/2020/05/2-FR-Synthe%CC%80se-rapport-commission-FDC.pdf Croyez-vous que le modérateur des Foyers aurait intérêt à relayer des propos calomnieux ? Quel intérêt des victimes présumées ont-elles à parler plus de 30 ans après les faits ? C’est l’effet de la parole qui se libère… Et elles aussi ont un honneur, une dignité. Ce qui me porte à accorder du crédit à ce rapport c’est que 1) on peut penser que, comme pour l’affaire Preynat (et St Jean, et les LC…) c’est la médiatisation et la prise de parole des victimes qui ont obligé l’Eglise à bouger. Donc si cela ressort 30 ans après la mort du père Finet, c’est peut-être que « ça » se savait depuis longtemps mais que les responsables (je parle de ceux qui savaient et se sont tus) n’ont plus le choix et ont préféré prendre les devants face au scandale annoncé. Et 2) comment des victimes ayant connu le père Finet à des années voire des périodes différentes auraient-elles pu se concerter, sans se connaître, pour décrire un même mode opératoire ? Je comprends que vous soyez triste et choquée : tout cela n’est pas croyable, alors si on nous dit que c’est factuellement vrai, cela secoue. Je vous souhaite de ne jamais, jamais avoir affaire à l’inertie d’une congrégation (ou des autorités diocésaines) qui sait par exemple que votre enfant (si ce n’est pas vous-même) a subi un acte pénalement répréhensible sous sa responsabilité mais préfère se taire. On ne s’en relève pas comme ça.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)