Poster un message

En réponse au message :

Foyer de Charité de Courset dans le Boulonnais, des soupçons d’abus « spirituels, sexuels ou d’autorité »

Le mardi 7 juillet 2020

On ne peut plus parler de communauté sans apprendre que le fondateur était manipulateur, à croire que c’était conforme à l’enseignement de l’Eglise puisque tous ou presque s’adonnaient à ce genre de sport. Il était normal pour ces hommes de s’attirer les bonnes grâces de leurs adeptes en les séduisant, en les abusant, en les envahissant de propos d’allure évangélique qui dissimulaient leur hypocrisie car ils servaient de décor à leurs entreprises malhonnêtes. Ce qu’ils visaient, c’était le pouvoir et la jouissance de s’en sentir investi. Ils ne se sentaient vivre que lorsque leurs adeptes leur tressaient des couronnes en se pavanant devant eux en pieuses mimiques extasiées. Il faudrait un Molière pour peindre ces dévots en peau de toutou et leurs mimiques honteuses et ridicules. Ceci étant dit, comment sortir maintenant de ce passé vraiment obscur ? En changeant complètement de manière de faire. En ne promouvant pas dans les communautés des personnalités soumises qui encouragent l’hypocrisie des dirigeants. En favorisant, au lieu de l’empêcher, la manifestation de la vérité en toute sa crudité, en s’armant en vue de la vérité comme on va au champ de bataille, en se méfiant des propos lénifiants qui cherchent une paix de surface et montrent du doigt ceux qui apparemment ne l’alimentent pas. C’est un système créé pour tuer les consciences et les étouffer à petit feu. On crée une unanimité de surface et c’est en fait une dictature sous couvert de promouvoir la charité. Il faut changer cela, ça a assez duré.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)