Poster un message

En réponse au message :

Marthe Robin, sainte ou tricheuse ?

Le mercredi 14 octobre 2020

Voici que j ai lu le livre de Conrad de Meester : la défenseur de la cause de Marthe Robin, Sophie Guex balaie d un revers de la main les arguments du Pere Conrad.

Mais ca fait mal.. Etant née près de chanteauneuf, ayant vu Marthe depuis la petite enfance et ayant passe 8 ans à l école de chateauneuf qd Marthe était encore vivante.

Je me souviens parfaitement que Marthe était paralysée, qu elle ne pouvait pas meme bouger la tete, pas voir, pas écrire. Je me souviens de la peur effrayante du Diable ds laquelle ns étions et qu il a fallu du temps pour dormir tant ca faisait peur tout ca.

Et la, il faut encaisser d un coup que, en fait, elle était handicapée, qu elle a pu se déplacer, écrire donc voir.. et qu elle est morte les pantoufles aux pieds… Curieux n’est-ce pas, d avoir fondé les foyers de Charité de Lumière et d Amour non sur une mission donnée a Marthe mais sur l idee et l intuition d une lyonnaise ..

Alors ce qui fait mal n’est pas forcement que Marthe soit Sainte ou pas. C est l accumulation de petits mensonges arrangés au fil de toute sa vie et après, et qui nous sont été donnés comme des vérités vraies. Ce qui fait mal, c est encore une fois, les petites trahisons, les arrangements, les fausses vérités pour faire de Marthe la super heroe des rares stigmatises reconnues saints et saintes par l Eglise. Marthe en avait elle besoin ? non bien sûr…

Je me souviens des confessions au Pere Finet qd nous étions aux foyer : dire la verite, la verite vraie et crue d un bloc et meme être questionnée qd on a juste 11 ans sur des choses intimes et personnelles..

Alors, cette verite vraie, pourquoi l avoir arrangée ? pourquoi n avoir pas dit que Marthe était handicapée et non paralysée entièrement ? pourquoi avoir omis de dire qu elle est morte les chaussons aux pieds ? qu elle pouvait écrire se mouvoir ?

Nous sommes les chrétiens, les petits sans prétentions qui tissons au mieux notre relation à Dieu au cours d une vie terrestre parfois ébranlée de drames.

Je crois que la deception est immense pour les bobards racontés sur Marthe… Il y en a tant eu des bobards ds l église ! Cela nous déçoit, nous épuise. Alors sur Marthe, que ns aimions de tout notre cœur de petit, d enfant a genou en bas de son lit depuis toujours, vraiment, ce n était pas la peine de nous en brosser un portrait accentué (paralysée sans manger rien sans voir sans se mouvoir sans bouger les bras), pour, aujourd’hui, d un revers de manche dire que tout ces petits mensonges n étaient pas graves.. et que le pere Conrad est un rancunier…

A nous qui avons été les petits au pied de son lits, ces petits arrangements pour rendre les miracles plus grands et l histoire plus extraordinaire, ils pèsent comme une trahison lourde et qui a durée des années jusqu’à ce jour.

On est meurtris que les foyers, le pere Finet, Melle Gilles, aient romancé la stricte verite. Bien sur, les retraites ont fait du bien . Bien sur, comme pour les beatitudes, Efraim et Jo Croissant qui ne vivaient pas ensembles et ont écrits des livres spirituels, comme pour MD Philippe qui ns a abreuve de livres sur l Amour d Amities.. bien sur certaines âmes ont été converties.

Mais pour d autres, la trahison est une blessure et elle creuse un manque de confiance ds une église de pouvoir, d argent et de petits arrangements .. C

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)