Poster un message

En réponse au message :

Le Chapitre des Frères de Saint-Jean admet les abus sexuels de leur fondateur

Le mercredi 7 mai 2014

C’est Rome qui a donné le dossier au frère Thomas. A congrégation pour les Instituts de vie consacrée, ils avaient tout un dossier sur Saint Jean et sur le père Marie-Do.

De mon côté, j’ai entendu plusieurs témoignages. Leurs cohérences, la valeur morale des personnes qui m’ont donné ces témoignages (désolé, je ne peux en dire plus sans risque de dévoiler leur identité) ajouté au fait que les victimes ne gagnent rien à parler, mais ont pris d’énormes risques… (celui qu’on les traite d’être des menteurs, ce qui, pour une personne qui a déjà été profondément affecté par des abus, est une souffrance terrible) permettent de conjecturer que les accusations sont avérées.

J’ajoute que pour ma part, les choses que j’ai entendues sont beaucoup plus graves que ce qui a été révélé jusqu’à présent. Il s’agit bien d’abus sexuel, sur des femmes ET SUR DES HOMMES.

J’ajoute que les abus sexuels sont toujours précédés d’abus psychologiques. Si les abus sexuels restent difficiles à prouver, à cause de la honte qui entoure ces affaires, et du parcours du combattant qu’une victime doit faire pour arriver à se faire entendre, les abus psychologiques sont plus faciles à repérer.

Or, les dégâts, dans la communauté Saint Jean, sont assez faciles à percevoir : suicides, dépressions, faux mysticisme, superstition, apocalyptisme, etc.

J’ai vu des gars sortir de cette communauté, complètement déglingués. Il n’y a pas de fumée sans feu. Une communauté aussi déviante n’a pas pu être fondée par un type sain d’esprit.

Karl

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)