Samedi 24 septembre 2016

Marc assigne Mgr Di Falco : « Je souhaite qu’il paye, lui ou l’Eglise »

Quinze ans après une procédure pénale classée sans suite, un ancien élève de Monseigneur Di Falco l’assigne au civil pour des faits de viols présumés, qui se seraient déroulés entre 1972 et 1975.

Marc avait 12 ans quand il a croisé la route de Di Falco. C’était en 1972, il était alors élève de sixième à Saint Thomas d’Aquin, un collège privé du 7e arrondissement de Paris. Monseigneur Di Falco, lui, avait 31 ans. Il était alors simple prêtre et dirigeait l’école primaire de Saint-Thomas. Selon Marc, les viols et agressions sexuelles ont duré trois ans, « environ deux fois par mois, au domicile du Père Di Falco », jusqu’à sa puberté. (suite de l’article sur le site du Nouvel Obs.)

Voir en ligne : http://tempsreel.nouvelobs.com/just…