SODALITIUM / Luis Fernando Figari

Le cardinal Pedro Barreto a annoncé aujourd’hui qu’il allait demander au Saint-Siège de rendre publique la sentence prononcée contre Luis Fernando Figari, chef de l’organisation catholique péruvienne Sodalicio de Vida Cristiana, qu’il a qualifié de « personne dépravée. »

Après les Légionnaires du Christ, c’est au tour de Sodalitium Christianae Vitae, une autre importante communauté conservatrice née en Amérique latine, d’être dans la tourmente des affaires d’abus sexuels.

Un livre explosif, publié au Pérou, dénonce les abus sexuels et les mauvais traitements infligés dans l’un des mouvements religieux les plus importants du pays.