Samedi 30 avril 2016

Troublantes révélations sur les thérapies du père Anatrella

De nouvelles révélations viennent jeter le trouble sur une personnalité éminente de l’Eglise de France, le père Tony Anatrella, psychanalyste et membre de la commission pontificale sur la famille.Un laïc vivant en Rhône-Alpes a été victime de sa part d’attouchements sexuels en 2011.

Le témoignage recueilli par Sylvie Cozzolino, journaliste à France 3 Rhône-Alpes, dans le cadre de son enquête sur l’Eglise de France est explicite. Il provient d’un laïc vivant aujourd’hui en Rhône-Alpes et qui parle de ce qu’il a vécu voilà 5 ans. Il laisse peu de doute sur les pratiques du père Tony Anatrella, aujourd’hui 75 ans et membre éminent de la commission pontificale sur la famille et par ailleurs psychothérapeute.

Les faits remontent à 2011.La victime est alors majeure. A l’époque, un prêtre lui recommande d’aller consulter le père Tony Anatrella, qui officie à Paris. Ce prélat est considéré au Vatican comme « le spécialiste de l’homosexualité »,un mal qu’il se propose de soigner par une approche « corporelle ». Il considère en effet que l’homosexualité est un déréglement qui nécessite des soins. Et s’agissant de cette thérapie commencée en 2001, ce patient affirme que le père Anatrella l’a curieusement contraint à des attouchements sexuels durant la consultation. Provoquant chez lui un profond malaise.

Selon nos sources, deux autres de ses victimes s’apprêteraient cette fois à déposer plainte contre lui pour harcèlement sexuel. Des faits qui remonteraient à l’époque où le père Anatrella était aumonier au lycée Arago à Paris. Des témoins rapportent que l’archevêque de Paris André XXIII , son supérieur hierarchique, a été informé ces jours-çi de ces plaintes. Il aurait alors déclaré : « Une enquête, cela prend du temps »…

Ce n’est pas la première fois que les pratiques du prélat posent question. En 2006 déjà , deux plaintes avaient été déposées contre l’écclésiastique à propos de ses « consultations ». Elles avaient été classées sans suite.

Voir en ligne : http://france3-regions.francetvinfo…

Vos réactions

  • Danabel 13 mars 2017 13:31

    Mais qu’est-ce qu’il se passe sur ce site grand guignolesque ? On y laisse dire n’importe quoi par des individus qui n’ont pas même le courage de donner leur vraie identité mais se cachent derrière des pseudos ronflants, prétentieux et imbus d’une suffisance affligeante. Ainsi depuis le temps que cet Alethéa ou un truc du style spame ce blog avec un discours délibérément provoquant et sale, coulant comme un fleuve de boues d’égoûts puantes, comment vos « modérateurs » peuvent-ils tolérer un tel comportement et une telle odeur de soufre ? A moins que ce soit quelqu’un de ce site qui s’amuse à ces inepties pour mieux nous blesser et nous humilier. C’est intolérable pour les victimes de ces agissements pervers de prêtres bien vus et bien tordus aussi, comme pour ceux victimes de pervers simulateurs d’une conversion et créateur de communauté sortie de l’Eglise Catho pour dérives sectaires graves et que nos braves évêques continuent de couvrir, trompant leurs « ouailles » sincères et naïves en les laissant mendier des dons dans les églises au nom du « service des pauvres » !!!

  • Françoise 30 avril 2016 16:11

    Dire que F1 a placé Anatrella comme responsable sur la question pédophilie dans l’Eglise, c’est quand même aberrant. C’est comme confier la caserne de pompiers à un pyromane. Sur les affaires de 2006, elles n’avaient pas été classées toutes les deux sans suite mais étouffées et prescrites au moins pour l’une des deux. Ce qui est bien, c’est que tout ça remonte maintenant à la surface et que l’on repose le problème enterré depuis 2007.

    Peut-être qu’on pourra remonter aussi sur les affaires di Falco, parce que là aussi c’est quand même super glauque et gratiné et l’épiscopat français aurait beaucoup de choses à nous dire sur la question.

    • Françoise se repait et se vautre tellement dans le glauque et le gratiné qu’elle en inventerait s’il le fallait . C’est le genre de personne à qui il faut sa dose sinon ça ne va pas . C’est comme les drogués en manque . C’est dire que sa vie doit être passionnante . Elle « sait tout » sur tout le monde , surtout le glauque avec son parfum pestilentiel . Et ça doit prendre du temps tout cela …. Mais quand on aime …..on ne compte pas

      • Tant que ce site n’aura pas fait un « minimum de sélection » sur les messages postés de façon arbitraire [particulièrement ceux qui sont offensants et/ou carrément agressifs], je remets en question son désir d’authenticité et sa finalité afin de faire la lumière sur les déviances sectaires au sein de l’Eglise catholique.

        En effet, sous couvert « d’ouverture et de tolérance », on peut supporter beaucoup mais le rôle d’un modérateur est, par définition, de « modérer » les propos écrits - violents et abusifs - qui empêchent un débat serein et respectueux de chacun.

        « Libérer la Parole » ne justifie en aucun cas de tolérer des accusations répétitives, insultantes et infondées, telles celles d’un certain Aletreia, omniprésent sur ce forum, qui y publie visiblement sans aucun filtre. Oser laisser publier qu’une intervenante régulière est comme une « droguée en manque » est inadmissible.

        Le propre d’un administrateur de site est faire respecter une charte, surtout sur un site qui se dit « catholique » !? Quelle est la vôtre ? Sous prétexte de « dévoiler l’envers du décor » tout est donc permis ? Votre forum, pourtant intéressant au travers de bien des publications et articles, y perd en crédibilité et en légitimité, soyez-en sûrs ! Dommage.

        Bonne continuation. Claire.

        • Si la « sainte inquisition » n’a pas toujours , loin de là , été sainte dans ses pratiques quelles qu’aient été ses visées initiales , la nouvelle inquisition impie , celle là , et « catholique » en parole , à l’unisson des gros tuyaux du tout à l’égout médiatique s’expose sans complexe et prend la pause , sans rire , de la vertu …..

          Ce qui est bien c’est que la vérité peut apparaitre et se dévoiler , entre les lignes , malgré mensonges , diffamations , amalgames et petits règlements de comptes PERSONNELS . Le dévoilement , la vérité et la justice , ici-BAS , demandent du TEMPS , beaucoup de temps

          • La vache ! Chapeau bas Aletheia ! :)) Allez, « just for the fun », une p’tite dernière !

            Vous avez failli me faire gober que vous étiez soit : 1/ Sincère (ce qui sous-entend « gravement atteint » sur le plan psychologique ou au niveau neuronal), d’où ma patience et mon infinie miséricorde à votre égard en cette année qui lui est dédiée (sic !) 2/ Faux-cul (à l’image des ’maîtres à penser’ pernicieux qui vous ont influencé et/ou dévoyé et dont vous vous recommandez) - Cf. le Père MD Philippe de la Communauté St Jean et ses sous-lieutenants inféodés - 3/ Complètement tordu (d’où les attaques fielleuses contre les ’victimocrates fachos, purulents, pestilentiels’, etc…) qui soulèvent péniblement et douloureusement une infime partie du voile masquant la réalité des Communautés déviantes au sein de l’Eglise Catholique.

            Ben non. En fait, vous êtes juste une victime de plus, ne vous en déplaise. Un pauvre en somme, comme nous tous d’ailleurs.

            Amour et Vérité se rencontrent à ’vitesse grand V’ car le temps presse. D’ailleurs, les Affaires éclatent à une cadence accélérée dans l’Eglise, ne l’avez-vous pas remarqué ? ^^

            Matthieu 10,13 : « Et, si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle ; mais si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne à vous. Lorsqu’on ne vous recevra pas et qu’on n’écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds. Je vous le dis en vérité : au jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins rigoureusement que cette ville-là ».

            Je suis confiante. La justice suit de très près la miséricorde. Good luck ! ;-)

            • Citations pour citations, Claire dans l’Evangile de St jean, lecture d’hier : « On vous persécutera en croyant rendre un culte à Dieu » C’est peut être cela, ce que vous pensez être la Justice qui s’accomplit actuellement.. Signé : Une pauvre comme vous. Une immense erreur sous fond de sincérité, mais sincérité n’est pas une preuve de Vérité.

              • La pédophilie s’appuie sur des faits concrets, avérés et des enquêtes fouillées. Pas sur des théories fumeuses. Il ne s’agit donc pas de persécution dans le cas des dénonciations de prêtres pédophiles et de dénonciation de la responsabilité cléricale dans la dissimulation et le recyclage de ces criminels dans des fonctions pastorales. Ensuite si les prêtres, religieux pédophiles utilisent l’argument d’étreintes divines pour légitimer leurs actes auprès des enfants victimes, ça ne veut pas dire pour autant qu’il ne s’agisse pas là de crimes. Enfin, les religieux, prêtres, évêques ne sont pas inquiétés parce que religieux, évêques, mais pour des crimes et dissimulations criminelles en total désaccord avec leurs engagements religieux. Ce qui n’a franchement rien à voir avec Dieu ni avec l’évangile pour le coup. Mais tout avec l’impunité criminelle et donc la nécessité que passe enfin sur ces horreurs, la justice pénale, faite pour tous, religieux comme non religieux.

                • Les accusations de pédophilie reposerait , nous dit « françoise » qui ne doute de rien ( surtout dans certains domaines quand il s’agit d’accuser l’Eglise et les prêtres notamment ) , reposeraient sur des « faits concrets avérés et des enquêtes fouillées » …….

                  Là je dis tout de suite « aaaaaaaamen » et je la crois sur parole , la « bonne » françoise qui hurle avec les médias dont on connait la vertu à l’avenant de leurs bailleurs de fonds , très au fond ….

                  • Quand les prêtres pédo eux-mêmes reconnaissent leurs actes criminels, vous continuez à crier au complot…

                    Vous êtes décidément encore plus atteint que la moyenne, vous, dans le genre… ! Et quel contre-témoignage.

                    • Au petit délateur , accusateur fou , de base …..il(s) se reconnaitra(tront)

                      « les prêtres pédo eux mêmes reconnaissent leurs actes criminels….. » et blablabla

                      Ah bon ? Vous nous la baillez belle mon brave monsieur . Encore une intervention simplette , pour le coup , qui se voudrait définitive . Or c’est pur mensonge et vous vous démasquez , encore une fois , dans votre petit rôle d’accusateur haineux de l’Eglise et de ses prêtres pour des raisons qu’il faudrait (psych )analyser . Car parmi les « affaires » amalgamées qui « éclatent » , comme disait l’autre , en rafales certaines ont été classées et sont ressorties de derrière les fagots de façon tout à fait opportunes , d’autres concernent des morts ( depuis plusieurs années ) et sont absolument INVERIFIABLES tout cela pour faire nombre et faire le buzz ou régler des comptes inavoués ou des désaccords et des haines recuites , autour de 2 ou 3 affaires avérées de vrais « pédophiles » ( en général homosexuels ) qui sont d’authentiques malades conscients de leur trouble qui ont avoué .

                      Et , cerise sur le gateau , dit le « bon apotre » , « VOUS ETES ENCORE PLUS ATTEINT QUE LA MOYENNE…. »

                      Sans commentaire ! Sans rire ni vergogne , voilà les gens qui se parent de toutes les vertus , jouent les donneurs de leçons tout azimuts . La mauvaise foi à ce point est à couper au couteau . On frise le pêché contre l’Esprit

                      • En outre ce que veulent nous faire oublier les petits militants délateurs malveillants par leurs accusations multiples et disparates mais concentrées dans le temps ( il y a des séquences concentrées ) et , plus ou moins , dans l’espace …..

                        C’est , il faut le souligner et le répéter , la disparité des « affaires » qui « éclatent » ( comme dit « l’autre » ) qui remonteraient ( dans la mesure où elles sont avérées ) à des dates très variables . Tantôt , rarement , il s’agit de pédophiles avoués et reconnus , parfois il s’agirait d’accusations « d’attouchements » ou de gestes déplacés improuvables , parfois encore il s’agit d’actes avérés jugés et condamnés que l’on ressort opportunément comme si , hors de toute réalité , certains ( plus que d’autres ) devaient être condamnés à vie …. Tout est bon pour , avec cette technique du pilonnage et de l’amalgame , démolir en créant un tableau impressionniste visant , précisément , à impressionner et à faire croire à la perversion , à la débauche , et à l’hypocrisie généralisées dans l’Eglise . Pour être « crédible » les « bons apôtres » , tel le gripeminaud de la fable , sont bien sur de trèèèèès bons chrétiens , disent-ils , disciples de Tartuffe . La vieille technique du cheval de Troie ou de la 5e colonne marche toujours …..parfois ! Mais là , la ficelle est grosse .

                        Soudainement , comme quoi cela dépend des circonstances , les « bons apôtres » , saints hommes et saintes femmes ( plus « saint » tu meurs ) , ne parlent plus que de pédophilie avouée et patente …. Voui voui ma bonne dame , y’a pas de problème et y’a pas de mystère . Tout est clair …..C’est clair ( comme on dit quand c’est pas clair au café du commerce où l’on refait le monde ….et l’Eglise )

                • « la justice pénale, faite pour tous, religieux comme non religieux. » Mais qui a dit le contraire Françoise ? Les religieux ne sont pas au dessus des lois. Ils doivent subir les mêmes peines que les autres. Cependant ils bénéficient ( ils devraient en tout cas) bénéficier des mêmes droits, à savoir notamment la présomption d’innocence.

                  • Et certains ont visiblement la « foi » en notre justice pénale ou autre …..

                    Je les laisse à leur « foi » fantasmatique , à leur PSEUDO naiveté et à leur vrai cynisme …. On n’a tout simplement pas la même foi

                    Bon vent

                  • Quand il s’agit d’un aveu de leur part, appuyé par les témoignages de victimes, la présomption d’innocence fait long feu…Et quand ces religieux pédophiles écrivent à leur congrégation, à leur évêque qu’ils sont tourmentés et souhaitent se dénoncer et cesser leurs fonctions tellement ils sont envahis par leurs pulsions pédophiles et que leur évêque leur refuse la sortie et qu’ils se livrent à la police, que la congrégation agit de même à leur égard, y a comme un énorme problème.

                    • Françoise,Vous savez bien que ne parle pas de ces situations là. La manière dont vous faites des amalgames, la manière dont ces affaires sont relayées par les médias dans cette même confusion, pose comme « un énorme problème ».

                    • Ces situations sont pourtant très actuelles, Agapé. Nous en voyons sortir toutes les semaines ou presque depuis quelques mois. Et ces situations concernant notamment votre communauté nouvelle préférée, venir arguer après d’une situation de martyr et parler de présomption d’innocence, franchement, c’est abuser. Vous prétendez que vous ne parlez pas de ces situations ? Mais systématiquement, dès lors que l’on vous parle de crimes commis et avérés, jugés au pénal et concernant différents membres de communautés religieuses, vous êtes dans l’accusation d’inquisition, dans le positionnement qu’en réalité, il n’y a aucun crime commis, mais un complot fomenté contre l’institution religieuse et donc que cette institution religieuse est dans la situation des martyrs. Vous nous avez sorti ça ici aussi bien pour des crimes pédophiles que d’autres crimes jugés au pénal. C’est la défense argumentaire que vous posez à chaque fois. Donc merci d’assumer vos propos.

                      • Françoise, non je n’assume absolument pas cela car ce n’est pas mon propos. Je n’ai jamais soutenu ou défendu de pédophile sur ce site ou ailleurs. A vous de me prouver le contraire. Et comme je vous le dis de nouveau, la communauté st Jean est loin d’être ma communauté préférée. Essayez de ma prouver le contraire.

                        • L’essentiel de vos messages de défense avaient trait à cette communauté et ses acteurs, ici (c’était votre raison de poster principale). Nous avons eu suffisamment d’échanges à ce sujet, que ce soit ici ou sur Golias. Alors, que depuis quelques semaines, voyant le vent tourner par le biais des différentes affaires criminelles jugées au pénal, vous commenciez par faire machine arrière, ça me paraît logique. Mais que vous tentiez de nous faire croire que vous n’avez jamais défendu cette communauté avec ce type de défense, c’est franchement lamentable. Encore récemment vous nous avez argué que les victimes qui dénonçaient ces agissements criminels, étaient des inquisiteurs et les membres accusés de cette communauté, des martyrs pour leur foi. Ce qui dans le contexte criminel exposé et admis par les auteurs criminels eux-mêmes, est quand même ahurissant de mensonge.

                          • Françoise, ce que vous dites n’est pas vrai. Je ne fais pas machine arrière. Les affaires qui viennent de ressortir de la communauté st Jean ne sont pas nouvelles et je n’ai jamais dit que ces personnes là étaient innocentes, et qu’elles étaient victimes d’un complot. Vous ne trouverez jamais un seul propos de ma part par rapport à cela. Il y a eu plusieurs articles sur ces affaires, sur ce site , je vous mets un défi de sortir un de mes posts disant que ces accusations sont fausses et que ces hommes sont des martyrs. Et de même vous ne trouverez aucun de ce type propos de ma part par rapport à l’affaire lyonnaise. Marie-Dominique PHILIPPE et son frère n’ont jamais été jugés au pénal , et les accusations relayées par la communauté ou l’Eglise ne parlent pas de pédophilie. Je maintiens tout à fait ce que j’ai dit sur l’inquisition . En effet ce que je déplore ce sont les amalgames, la médiatisation des rumeurs qui effectivement martyrisent des innocents. D’ailleurs la manière dont vous reprenez mes propos en les transformant, en faisant des amalgames, en me traitant de menteuse en m’assurant que je les ai dit est une pure méthode inquisitrice. Ce sont des méthodes policières peu recommandables visant à arracher des aveux à des innocents A la différence de frère Marie-Dominique PHILIPPE je suis vivante donc je ne vous laisserez pas dire n’importe quoi par rapport à mes propos.

                            • Je suis heureux de voir que vous vous défendez agape

                              car , attention aux fausses amabilités lénifiantes et sédatives , le « mauvais » et ses comparses sont maitres en la matière de façon à faire baisser la garde de ceux qu’ils veulent tromper par des demi-vérités préludes au vrai et entier mensonge .

                              « L’affaire , ou plutôt les affaires , de Lyon » je m’abstiendrai d’en parler de façon « définitive » ne l’ayant pas étudiée de près ( contrairement à certaines qui donnent l’impression d’être au courant de tout ….archives , jugements , dossiers non jugés …. on se demande comment ! ) mais il m’a semblé comprendre que dans la « salve » d’affaires opportunément groupées et ciblées sur le diocèse de Lyon que l’on avait à faire à des « cas » supposés , encore une fois , très disparates ( pour un cas avéré ancien et ressorti des placards , il y avait une affaire classée , 1 à 2 accusations ou allégations non vérifiées et non vérifiables et un cas d’un « ancien prêtre » pédophile ….. ) .

                              Ceux qui mènent ces campagnes cherchent UNIQUEMENT à impressionner , à frapper l’opinion et d’ailleurs , on l’a bien vu , CERTAINS POLITIQUES l’ont bien compris et s’en servent …. Ils pratiquent la vieille technique déloyale du « cut and run » , du harcèlement , ils mordent et fuient ….pensant que le téléspectateur-auditeur distrait n’ira pas plus loin et se contentera de la mauvaise impression laissée

                              • Merci, Aletheia Je sens une petite correction fraternelle dans le début de votre message que j’accueille bien volontiers. Il est vrai que je n’aime pas trop les conflits. Mais , il m’est impossible de me taire devant une telle injustice. Il y a un mystère de désunion que je déplore et auquel je ne voudrais pas succomber, c’est pour cela que je tente de mesurer mes propos. C’est peut être cela que vous appelez « fausses amabilités » , parfois je me sens bien naïve dans ma manière d’essayer de toujours maintenir le lien avec mon interlocuteur, et de désirer l’unité puisqu’on va jusqu’à me traiter de « bisounours » . Malgré ma maladresse j’espère toujours que l’on saisira mon intention. Bien fraternellement et Saint temps du Cénacle !

                                • agape il existe , EN EFFET , un « Mystère d’Iniquité » dont parlait le P. M.D.Philippe , dans le monde , qu’il est difficile à un observateur attentif et honnête de nier MAIS que certains et surtout « le père du mensonge » voudraient faire oublier . Ce « mystère d’iniquité » s’infiltre et se répand dans une « église institution » ( que je distingue , sans la séparer , de l’Eglise ) dont les « frontières » ou les « limites » ne sont pas étanches qui est même mêlée au monde . La « tactique du diable » ( comme disait C.S.Lewis ) consiste à accuser l’Eglise « Une , Sainte , Catholique et Apostolique » , commettant le pêché inexpiable dit « pêché contre l’Esprit » , du Mal dont il est lui même l’inspirateur et le promoteur . C’est une tentative de renversement complet . De la même manière le Christ lui-même a été accusé de tout les maux afin de mieux pouvoir « l’éliminer » . Il a été accusé non seulement d’être un blasphémateur , un séditieux , mais aussi un « glouton » , un « ivrogne »….bref de quelqu’un aux moeurs douteuses fréquentant des personnes « douteuses » ….

                                  L’histoire offre parfois de curieuses répétitions ou similitudes ….

                            • Bonsoir Agapé

                              Si je relis vos anciens messages sur la communauté St Jean, avant même nos échanges, franchement, j’ai pu constater que vous teniez le même genre de propos sur l’inquisition, l’innocence des personnes injustement accusées notamment de pédophilie. Si ce n’était pas clairement dit, c’était présent à chaque message. Ce quelle que soit la personne incriminée. Ce qui dépasse largement le seul cas des deux frères Philippe décédés. C’est bien pour ça que je relève. Parce que je l’avais déjà remarqué. Tout comme j’avais remarqué l’évitement vis à vis des victimes de différents moines et prêtres de la même communauté.Tout comme observé la mise en doute régulière que vous faisiez des souffrances des victimes qui vous racontaient ce qu’elles avaient subi. C’est encore lisible dans le dossier consacré à la dite communauté. Alors, il est fort possible que depuis, vous ayez évolué sur le sujet. Parce que les affaires criminelles s’empilent et que vous ne pouvez plus, du fait des récents aveux criminels des pédophiles de St Jean, utiliser la défense du complot, de l’inquisition et de l’innocence de ces hommes. C’est plus qu’évident. Mais vous continuez d’utiliser ce positionnement sur d’autres affaires. Pas forcément concernant St Jean. Je l’ai constaté aussi sur Golias. C’est un positionnement de défense idéologique systématique de l’institution. Vous l’aviez d’ailleurs reconnu lors d’un échange avec moi.

                              • Prouvez le ! Françoise, ce n’est pas parce que vous martelez toujours les mêmes choses que c’est vrai.

                              • J’ai oublié de signer mon post précédent, c’est Agapé, j’aimerais que vous cessiez, Françoise, d’affirmer que j’ai reconnu des choses que je n’ai nullement reconnues. Vous parlez souvent de manipulation, mais ce que vous faites en élucubrant sur mes propos y ressemble. Encore une fois je ne reconnais absolument pas ce que vous dites et si vous voulez encore maintenir le contraire, prouvez le ! D’autre part je ne vois pas encore en quoi « les affaires criminelles » de st Jean se sont empilées, récemment, elles ne sont pas nouvelles que je saches !

                  • Vous l’avez insinué, Agapé. En prétendant que ces pédophiles vivaient un martyr pour leur foi. Ce qui est un mensonge puisqu’ils sont inquiétés par la justice pénale non pour leur foi mais pour leurs crimes qu’ils reconnaissent eux-mêmes.

            • Et maintenant , après son appel à la censure sur le ton de la délation minable , la pathétique « claire » nous la joue « décontractée » et « miséricordieuse » …..très « fun » ( heureusement que le ridicule ne tue pas )

              Les vipères sont « fun » maintenant !? Hummm tout cela sent bon le « VRAI » et l’amour du Juste et du Bien ….

              Oui oui c’est « vrai » , cela aussi , les « affaires » « éclatent » beaucoup en ce moment , en série , à Lyon puis ….à Bayonne , de façon ciblées et groupées , en rafales , quelque soit leur ancienneté et leur nature précise ….cela fait le « buzz » ….. Elles éclatent comme des bulles de savon ! Oui oui j’ai remarqué ! Comme c’est « fun » ! Ah ah

              Je laisse claire à ses tristes et fausses « joies »

              • Vous oubliez le diocèse d’Orléans, celui de Sens-Auxerre sur le même genre d’affaires et encore sans doute d’autres…Non seulement les victimes parlent mais aussi les paroissiens de ces diocèses, indignés, blessés des pratiques de dissimulation et de recyclages de prêtres pédophiles, y compris condamnés et signalés par la justice pénale comme dangereux, pervers et manipulateurs. Dans ces affaires de recyclage de prêtres pédophiles, l’institution cléricale montre clairement son mépris tant pour les enfants, que les familles et l’ensemble des croyants. Ce mépris, cette vision corporatrice ignorante de la justice pénale sont de plus en plus insupportables. Il est donc logique que ces situations d’impunité et de multiplications criminelles cessent. Le Peuple de Dieu n’est pas là pour subir les violences criminelles du clergé. Y a des limites au masochisme et à la décence. Surtout en matière de pédophilie.