Jeudi 15 septembre 2016 — Dernier ajout dimanche 18 septembre 2016

L’histoire cachée de la communauté « Le Verbe de Vie »

La Communauté du Verbe de Vie est une « Communauté Nouvelle », issue du Renouveau charismatique catholique, fondée en France le 17 février 1986 à Aubazine (Corrèze) par 7 membres : Marie-Josette et Georges Bonneval, Monique et Jean-Louis Fradon, Marina Perrot, Geneviève et Jacques Pellier.

Les statuts de l’association civile du Verbe de vie déposés à la Préfecture de Tulle en date du 2 Juillet 1986 mentionnent ces 7 noms. Ce document officiel sera falsifié par la suite, afin de ne faire apparaître comme membres fondateurs que Georges et Marie-Josette Bonneval. L’original des statuts déposés à la préfecture a permis de mettre à jour cette falsification lors de la visite canonique. Par ailleurs, peu après l’Ascension 1998, à l’abbaye de Solignac, Georges et Marie-Josette Bonneval demandent aux autres membres fondateurs et à tous les bergers de maison de les reconnaître comme père et mère à vie de la communauté, avec l’accord du père Jacques Marin, présent ce jour-là.

Très tôt dans l’histoire de la communauté, des dysfonctionnements apparaissent au niveau de l’autorité exercée par Georges et Marie-Josette Bonneval, eux-mêmes accompagnés par le Père Jacques Marin. Les autres membres fondateurs tentent, les uns après les autres, de rectifier la trajectoire, mais la violence de l’opposition les oblige ensuite à quitter la communauté :

  • Jacques et Geneviève Pellier, avec leurs enfants, en 1989.
  • Jean-Louis et Monique Fradon, en août 1999.
  • Marina Perrot, en décembre 2003.

Visite canonique

Elle est déclenchée en 2002 par Monseigneur Charrier, évêque de Tulle, grâce aux différentes interventions de Jean-Louis et Monique Fradon, et de Marina Perrot.

Son rapport est rendu le 15 mars 2003. Il est d’abord entendu par les membres présents (bergers des maisons). Deux problèmes majeurs sont nommés : d’une part la confusion entre le for interne et le for externe et d’autre part, l’autorité exercée par le couple Georges et Marie-Josette Bonneval perçue par les membres comme une emprise envahissante. Les autres problèmes relevés sont : le manque de formation, l’absence de règle de vie, l’excès de fatigue des membres, le manque de prise en compte des compétences personnelles, les finances. Dix recommandations sont prescrites.

La première recommandation concerne Georges Bonneval, premier modérateur de la Communauté qui est destitué de ses fonctions. Il lui est alors demandé de prendre un temps de recul par rapport à la communauté du Verbe de Vie.

Olivier Belleil, modérateur

Olivier Belleil
Olivier Belleil

Olivier Belleil, marié, père de 7 enfants, est élu modérateur, en août 2003.

La communauté est encore en fondation, elle n’a que 17 ans d’existence. Les statuts ne sont ni finalisés ni encore reconnus, la règle de vie n’est pas écrite, tous les fondateurs sont partis.

Dans ce contexte, les membres fondateurs ayant dénoncé les dysfonctionnements auraient pu être sollicités et réintégrés dans la communauté. Mais aucun dialogue fructueux ne s’est établi entre le nouveau modérateur et ces membres fondateurs.

Il est alors décidé que le charisme fondateur repose sur toute la communauté.

Dans les différentes explications qui suivront, Olivier Belleil donnera très succinctement sa « clé de lecture » de la crise de la communauté et de la nécessité d’une visite canonique, en la réduisant « à une division entre les cinq fondateurs » (cf. article cité ci-après, paru dans La Croix du 29 août 2007, en page 19), ou bien à : « des divisions au sein de la communauté », comme on peut encore le lire à ce jour (août 2016) sur Wikipédia. Dans le droit de réponse du 15/10/2007 qui leur était accordé par le Journal La Croix, Jean-Louis et Monique Fradon retracent les faits :

« Nous avons pris connaissance de l’article intitulé « De nouveaux statuts pour le Verbe de Vie », dans lequel nous sommes directement mis en cause en tant que cofondateurs. Le modérateur général y explique le retard apporté à la reconnaissance des statuts de la manière suivante : « Les divisions entre les cinq fondateurs ont provoqué des difficultés communautaires, ce qui a conduit Mgr Charrier à demander deux visites canoniques. » Nous sommes choqués de ces propos, très éloignés de la vérité, pour deux raisons principales :

  1. Le modérateur omet de dire que les cinq fondateurs n’avaient ni les mêmes fonctions, ni les mêmes responsabilités. Nous n’avions nous-mêmes aucun pouvoir de décision pour diriger la communauté, cette charge étant exercée exclusivement par le couple modérateur qui était à la fois fondateur et responsable du gouvernement de la communauté. Il pratique l’amalgame en mettant les cinq fondateurs sur le même plan.
  2. Le modérateur actuel ne nie pas qu’un audit pastoral ait fait apparaître des erreurs dans le mode de gouvernement « dont certaines graves ». En cela, nous le confirmons totalement. Nous avions pris nous-mêmes conscience, plusieurs années avant notre départ, des dangers qui menaçaient la pérennité de la communauté, l’entraînant dans une dérive qui aurait inévitablement abouti à sa perte : absence de séparation entre le rôle du fondateur et du modérateur, entre le for interne et le for externe des personnes, gouvernement trop centralisé, non-élection du modérateur, atteintes au respect et à la liberté des personnes… Mais nous contestons les propos du modérateur actuel quand il attribue le retard apporté à la reconnaissance des statuts aux divisions entre les cinq fondateurs. La cause première des difficultés communautaires était, comme nous venons de le dire, un grave problème de gouvernement. Ce dernier a justifié à lui seul la mise en œuvre d’une visite canonique. Devant pareille situation, il était d’ailleurs plutôt sain que s’expriment des divergences. Celles-ci n’ont été cependant que la conséquence du problème de fond et non la cause principale.

Enfin, l’article de La Croix fait dire au modérateur actuel qu’« en 2004-2005, l’un des couples fondateurs est parti au Brésil, tandis que les trois autres cofondateurs ont quitté la communauté ». Or, en ce qui nous concerne, il n’en est rien. Ne pouvant cautionner plus longtemps la situation interne, nous avons dû, contre notre gré, quitter la communauté en août 1999, non sans avoir tenté en vain d’intervenir auprès du couple modérateur de l’époque, y compris en faisant appel à une médiation extérieure. Deux ans après, nous avons rédigé un rapport circonstancié des dysfonctionnements constatés et l’avons remis à l’autorité ecclésiale. Plus tard, en février 2002, nous avons eu l’occasion de nous entretenir avec le nouvel évêque de Tulle, Mgr Charrier, qui venait d’avoir en main notre rapport. Nous lui avons alors suggéré de mettre en œuvre une visite canonique pour remédier aux graves problèmes qui perduraient dans la communauté plus de deux ans après notre départ. Il est donc faux de prétendre que ce sont les divisions entre les cinq fondateurs qui ont conduit Mgr Charrier à mener une visite canonique. Bien au contraire, c’est notre démarche personnelle auprès de Mgr Charrier qui a été l’élément déclencheur de la visite canonique. La chronologie des faits en témoigne, puisque nous avons quitté la communauté en 1999, c’est-à-dire cinq à six ans avant la date mentionnée dans l’article. »

Georges et Marie-Josette Bonneval et les Semences du Verbe.

Marie-Josette et Georges Bonneval - PNG - 3.6 Mo
Marie-Josette et Georges Bonneval

À la suite de la visite canonique, Georges Bonneval, premier modérateur de la Communauté est destitué de ses fonctions. Il lui est alors demandé de prendre un temps de recul par rapport à la communauté du Verbe de Vie. Ce temps n’a pas été respecté et Georges et Marie Josette Bonneval sont partis dans une de leurs fondations du Verbe de Vie au Brésil. Puis ils ont, en désaccord avec l’évêque de Salvador de Bahia, emmené certains membres du Verbe de Vie pour fonder les Semences du Verbe.

Quelques années plus tard, ils tentent, à plusieurs reprises, de revenir en France. Le 17 mai 2016, leur venue était annoncée sur le diocèse de Blois, à Notre-Dame de la Trinité, pour prendre la suite de la communauté des Capucins. Elle a finalement été annulée.

> http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2016/05/17/Une-communaute-bresilienne-remplacera-les-freres-capucins-2717814

Les vagues de départ de la communauté du Verbe de Vie

Le rapport de la visite canonique de 2003 ayant commencé à mettre en lumière les faiblesses et dysfonctionnements de cette nouvelle communauté, ainsi que le manque de définition du charisme fondateur, les membres, même engagés définitifs, ont alors la possibilité de quitter la communauté. À partir de 2004, un certain nombre de membres vont continuer à partir et les départs ne cesseront pas, y compris ces dernières années, avec comme corollaire la fermeture de maisons.

En 30 ans, plus de 240 membres se sont engagés dans la communauté de vie. Ils partagent, « sous le même toit », une vie de prière et de service à temps plein. Tous les états de vie y sont représentés : célibataires, couples, laïcs consacrés. De nombreux membres sont engagés à vie depuis plusieurs années.

Plus de 160 membres ont quitté la communauté, par « vagues » successives, soit 68% des membres, dont 30% étaient des engagés définitifs.

Les deux dernières « vagues » remontent aux années 2007/2009 puis 2012/2013 durant le gouvernement d’Olivier Belleil, et entraînent à chaque fois le départ d’une quinzaine de membres, pratiquement tous engagés définitifs. En sachant qu’une grande maison (telle que l’Abbaye d’ Aubazine), est constituée d’une dizaine de membres, c’est donc à chaque fois une maison qui est en péril.

Les fermetures de maisons

Ainsi, sur 16 fondations, 8 fermetures, dont l’abbaye d’Aubazine (en 2010) et plus récemment celle de la Valette à Toulon (en 2015).

Devant la réalité des faits, il est étonnant de s’en tenir encore, en 2016, à la version suivante :

(…) depuis sa fondation, et malgré une crise de croissance en 2003 qui a vu le départ d’un couple fondateur, le Verbe de Vie s’est implanté à Josselin, en Bretagne, à Sceaux, en Île de France, dont la communauté anime la paroisse, à Pensier, en Suisse, à Bamako, au Mali, et à Salvador de Bahia au Brésil

(mensuel PRIER de Mai 2016).

Le Père Jacques Marin

Père Jacques Marin
Père Jacques Marin

Le Père Jacques Marin a exercé, dès le départ, dans la communauté du Verbe de Vie, plusieurs rôles à la fois : conseiller spirituel de la communauté, accompagnateur personnel du modérateur, accompagnateur et confesseur de chacun des membres. La non-distinction entre le for interne et le for externe a engendré de graves confusions au niveau du gouvernement et privé les membres de leur liberté personnelle.

Par ailleurs, il a soutenu et accompagné en même temps la fondation dissidente « Les Semences du Verbe » (voir lien ci-dessous), ce qui n’est pas sans souligner la fragilité de son discernement spirituel et ecclésial :

http://www.sementesdoverbo.org.br/noticias/noite-de-formacao-com-pe-jacques-marin/

Le Père Jacques Marin a été aussi suspendu du pouvoir de confesser, une première fois pendant trois mois, en raison de plaintes portées contre lui. Puis, tout récemment, Monseigneur Giraud a prononcé comme prélat de la Mission de France, un décret à l’encontre du Père Jacques Marin pour les abus commis dans l’exercice de son ministère :

Considérant que, trop souvent, vous ne vous êtes pas abstenu de gestes et d’attitudes admissibles avec discernement dans le charisme de guérison…/ … et que, par ce comportement vous avez parfois scandalisé gravement des pénitentes dont certaines ont porté plainte auprès de l’autorité épiscopale… 

Ce décret du 20 mai 2016 interdit tout exercice du ministère de confession au Père Jacques Marin qui a lui-même reconnu « avoir fait des erreurs en transposant parfois dans le sacrement de Réconciliation un comportement relationnel affectif et corporel… » Ce décret a été confirmé par la Congrégation de la Doctrine de la Foi.

Décret HG Jacques Marin mai 2016 -  PDF - 516.6 ko
Décret HG Jacques Marin mai 2016

Des problèmes qui demeurent et se perpétuent

Devant ces différents articles de presse et le nombre très élevé de départs de communautaires en souffrance, force est de constater qu’Olivier Belleil n’a pas pris la mesure des dysfonctionnements qui touchaient la communauté. Ce déni de vérité sur l’origine du mal et ses conséquences n’a de toute évidence pas permis d’apporter les solutions adéquates et a laissé la communauté s’enliser dans un modèle similaire au système antérieur : autorité abusive et irrespect des personnes.

Plus de dix ans après la visite canonique de 2003, il est permis de s’interroger sur la réalité de sa mise en œuvre. Les partants continuent de dénoncer les problèmes récurrents qui entravent le bon fonctionnement de la communauté et sont source de blessures profondes pour les personnes concernées. Cela appellerait une remise à plat du mode de gouvernement et une humble relecture de l’histoire de la communauté, prélude à l’ouverture au dialogue et à la réconciliation. Ceci ne peut se concevoir sans une implication compétente des pasteurs de l’Eglise, proportionnée dans les moyens et dans la durée à la profondeur et à l’enracinement du mal.

Synthèse réalisée par un collectif après enquête auprès d’anciens membres de la communauté du Verbe de Vie

Documents à télécharger

Vos réactions

  • Françoise 20 octobre 2018 11:51

    Agapé,

    Les voyants n’ignorent pas que Vlasic est oustachi ni que le fief des oustachis est situé à côté de Medjugorje. Ce n’est pas une instrumentalisation. C’est une collaboration.

    Les voyants participent complètement à ces idéologies qui concernent un grand nombre de catholiques romains sur cette partie de territoire. Pour ces catholiques romains fondamentalistes, une nouvelle épuration ethnique est souhaitable. Et les voyants se définissent comme les relais idéologiques de cette idéologie oustachi.

    La dépendance des voyants au plan idéologique et politique de Vlasic (franciscain oustachi) est réelle. Le cas de Maria qui est complètement sous emprise est assez significatif. Et Vlasic est dans une posture de gourou, prétendant faire partie d’un noyau central de saints désignés par Dieu lui-même pour accomplir ses volontés. N’importe quel croyant sensé réalise que l’homme est dans un délire et fantasme de toute-puissance. C’est d’ailleurs en lien avec ce type de comportement que B16 a réduit Vlasic à l’état laïc.

    Et au-delà de l’emprise oustachi via Vlasic sur les croyants, vous avez des comportements fort peu en rapport avec un comportement exemplaire de la part des croyants. Ralliement sectaire aux US, fraudes fiscales, emplois illégaux de personnels, quête pour monter et entretenir un hôtel luxueux à 180 euros la nuitée environ…Arrêtons les blagues. Croyez-vous que Marie (comme Jésus) tolèrerait de tels comportements ? Vous savez bien que non. Quand l’UNADFI et le CCMM dénoncent ces comportements sectaires et mafieux, ils le font avec raison et preuves à l’appui. Pas juste sur le compte de rumeurs.

    Cette création d’apparitions mariales est malheureusement une arnaque qui utilise la passion du merveilleux qu’agite systématiquement le Renouveau Charismatique pour rallier des croyants sans qu’ils mesurent l’arrière-plan politique violent et mafieux se trouvant derrière.

    Kibého se situait sur le même modèle avec toujours la même communauté des Béatitudes et le Renouveau Charismatique en soutien logistique. A l’issu du génocide rwandais, différents voyants ont été mis au tribunal ainsi que les religieux les soutenant, pour actes de barbarie. Croyez bien que si véritablement ces voyants avaient été honnêtes, on ne les aurait jamais retrouvés impliqués dans de telles horreurs. Ca n’aurait jamais eu de sens. Malheureusement, tout cela a été monté pour justifier idéologiquement et politiquement les massacres.

    Et on retrouve la même idéologie autour de Medjugorje. Agitée aussi bien par le Renouveau Charismatique que l’Opus Dei qui relaient en cela les idéologies oustachis. Et l’on y voit depuis des années des meurtres, des rassemblements de l’extrême droite européenne qui souhaite une épuration ethnique et une mise au pas de l’Europe par un massacre généralisé de toute personne non catholique romaine selon leur définition fondamentaliste. Les différentes publications récentes de l’extrême droite européenne utilisent cette réthorique. Et organisent un rassemblement 2018 à Zagreb. Ca devrait faire déclic pour la plupart des croyants. Parce que ça dépasse le cadre de la simple coïncidence.

  • famvict 12 octobre 2018 02:59

    Mon fils de 28 ans au Verbe de Vie d’Aubazine en 2001. Il était en 1999/2000 dans un ’’home’’ à Molenbeck, centre bien connu aujourd’hui de tous les trafics idéologiques fondamentalistes de tous poils. Home, appelé aussi kot à l’époque, et tenu par une ’’Fraternité de Tibériade’’ . Je ne pouvais le joindre au téléphone en cachette qu’après les complies, vers 23/24h. Un soir, il me demanda si j’étais propriétaire, et j’ai eu la malheureuse réponse affirmative. A partir de ce moment, j’ai eu des difficultés pour le joindre, et il était différent…. Puis il disparu. J’ai su par quelqu’un qu’il avait changé son nom de famille, et serait entré dans une communauté. Ils auraient été deux à y aller . Après avoir très insisté auprès de la direction, et menacer de faire intervenir la police belge, et après plusieurs appels, j’ai su qu’il était au Verbe de Vie d’Aubazine, et que la communauté des Béatitudes chapeautait tout cela en douce.

    En juin 2001, ayant pris quelques renseignements, je décidais d’appeler ce Verbe de Vie . Là aussi, de nombreux barrages et refus, mais finalement, mon fils est venu au téléphone. Il râlait…râlait…Une voix rauque et bizarre… Finalement, il parla.., Mais c’était pour répéter la même chose : « Tu ne vas pas me laisser faire ce que je veux » Cinq ou six fois, comme un disque rayé. Une voix féminine est alors intervenue et m’a dit : « Voyez, il ne veut pas venir avec vous » Puis la communication a été interrompue.

    J’ai alors envoyé une lettre recommandée à Mgr Charrier. Il m’a appelé un matin, nous avons discutés et il m’a dit que mon fils avait décidé d’entrer dans une communauté. Il avait l’air d’être sceptique concernant le Verbe de Vie. Je pense qu’il avait sans doute eu quelques échos sur ce qui s’y passait. J’ai su plus tard qu’ il a demandé une enquête canonique.

    J’ai rappelé le Verbe de Vie car par certaines des paroles de mon fils me faisait craindre un enfermement. Après plusieurs appels, j’ai eu Mr Bonneval qui revenait de Suisse, et je lui ai expliqué l’enfance de mon fils, et qu’il ne fallait pas qu’il s’enferme, mais qu’au contraire, il ai une vie active. Il m’a laissé entendre que c’était ce qu’ils avaient compris.

    J’ai su par F.X. Valay des Béatitudes que mon fils était allé à Medjugorgé dans de l’humanitaire, qu’il y payait un loyer…. Je lui est écrit, il se plaignait qu’il travaillait vraiment trop, que des amis (recruteurs) lui conseillaient de partir au Canada pour ’’soigner des personnes âgées’’. J’ai su plus tard qu’il était resté quelques temps à la Cté Famille Marie Jeunesse, et que les soins aux personnes âgées, c’est le système inquisiteur et frauduleux de guérison des charismatiques, qui isole et détruit les familles pour s’approprier les biens actuels, ou futurs héritages, des victimes, d’où la question de mon fils si j’étais propriétaire ( et les personnes âgées, c’est une bonne et rapide rentabilité !) On peut effectivement parler d’endoctrinement répété dans le sens où les personnes embrigadées ne doivent absolument plus sortir du système, et elle sont ’’refilées’’ et passées de communautés en communautés, avec chaque fois, un endoctrinement spécifique à chaque communauté.

    Je n’ai plus de nouvelles depuis. J’espère que mon témoignage aidera d’autres personnes ici.

    • Cher famvict,votre histoire m’a troublée. Je ne sais pas s’il s’agit de votre fils ou d’une autre personne, mais les coïncidences sont assez énormes. En 1999,2000 lors de mon travail à Bruxelles j’ai fait connaissance avec la fraternité de Tiberiade et de Verbe de vie. Le verbe de vie m’avait invité à passer un weekend chez eux à Waterloo pour que je fasse mieux leur connaissance. C’est là où j’ai rencontré un jeune homme très joyeux avec qui je me suis lié d’amitié par la suite, car je suis allé à Solignac où il faisait son année sabbatique en 2000/2001. Ce même garçon je l’ai rencontré à nouveau à Megjugorje lors de mon pèlerinage avec les frères de st Jean en 2003. On état très contant de nous revoir. Puis, un ou deux ans plus tard ’il m’a écrit une lettre de Canada…depuis silence radio. Il y a quelques années ,j’ai vu qu’il était sur un réseau social , je voulais lui écrire pour avoir de ses nouvelles, mais je ne l’ai pas.Ce garçon s’appelait Gerard .

      • Bonsoir LM C’est en effet mon fils Gérard M…e, qui avait alors pris le nom de M…et. Vous avez dû le connaitre sous l’un ou l’autre de ces noms. Il a une sœur qui s’appelle La…e, et forcément M, mêmes initiales que vous . Il a fait une année sabbatique en 1999/2000 à Aubazine où les Béatitudes donnaient beaucoup de conférences. D’après ce que j’ai compris, ils préparaient la reconnaissance des Béatitudes, et il leur fallait du monde pour la justifier. A la sortie, il est repassé prendre des affaires à Molenbeck avant de partir à Medjugorje. Puis il a fait une ou deux années au Canada à la Famille Marie Jeunesse . Il y a été retrouvé par un correspondant des Enfants de Medjugorje et revenu en France d’où j’ai perdu le contact.

        Cela me fait énormément plaisir de enfin rencontrer sur ces forums quelqu’un qui l’a connu. Il est effectivement sur un réseau social, avec sur sa photo une mine enjouée. Je ne peux pas le contacter directement car il semble surveillé et coupe aussitôt tout contact comme le font d’autres victimes avec leurs familles. Par divers indices que je ne peux pas indiquer ici, je crains d’ailleurs qu’il ne puisse plus utiliser son adresse, ou qu’il ait été de nouveau déplacé suite à des lettres que j’envois à des communautés et des évêques. Et j’ai dû tomber sur l’évêque concerné. Tout cela est bien trouble, inquiétant, et mérite largement le qualificatif de scandale. La religion n’est pour ces communautés qu’une excuse et une couverture pour faire de l’argent à bon compte, et même récupéré pour de la politique trouble d’extrême droite.

        Votre mérite n’en est que plus grand LM pour vous en être sortie, même si je comprend que ce n’est pas encore facile. En tout cas, bravo pour votre énergie et votre courage. Mais je pense que le moment est venu de faire connaitre ce scandale au monde entier, ou au moins en Europe, car la Belgique, la Suisse, et l’Allemagne sont aussi concernées par le renouveau charismatique et les sessions de guérison/recrutement sous couvert de situations de vulnérabilité des personnes. Amicalement

        • Euh… L’émotion a fait que je me suis trompé, vous avez raison LM, c’est bien en 2000/2001 qu’il était au Verbe de Vie.

          • Cher famvict, je n’ai passé que quatre mois avec votre fils et quelques autres " compagnons, c est ,malheureusement ,trop peu pour que je puisse connaître l ’envers du décor de cette communauté. À l époque,en tant que jeune chrétienne ,j étais assez radicale et le verbe de vie ne correspondait pas vraiment à ce que je recherchais. Une fois ,à Aubazine,j ètais un peu surprise,car la communauté attendait la visite de Bernadette Chirac, elle etait resté manger avec le berger et les autres responsables,les autres l ont vu que de loin. ca c’est pour l anecdote. En gros ,je garde un bon souvenir de cette experience, et un excellent souvenir de Gérard,comme de quel qu’un de très équilibré, souriant, toujours au service des autres. D’ailleurs ,c ’’est lui qui me faisait rire quand j étais triste. Je suis tellement désolé pour vous, je ne comprends pas ce qui ait pu se passer pour qu’il ait cette attitude,c’est sûr que ce n est pas normal. Vous savez,je voulais vous remercier pour ce que vous faites sur golias, tout cela me fait tenir,car contrairement à ce que pensez,je ne suis pas courageuse, c est plutôt de l ’inconscience. Peut être que je voulais me prouver à moi même que j étais courageuse. Amitié, lm

  • Isabelle 6 octobre 2018 17:50

    Bien, un éclairage complémentaire s’impose.

    Mon court témoignage sur le Verbe de Vie, je l’ai déjà donné (pour ceux et celles qui s’y intéressent, remontez sur le fil de la discussion). Le vrai témoignage (écrit à la demande d’un Père Carme) qui fait 180 pages est resté en circuit fermé. C’est un choix. En aucun cas je ne souhaite qu’il soit publié et jeté en pâture sur la place publique puis récupéré par des journalistes cathos ou non, avides de révélations sur les coulisses de certaines communautés.

    Je respecte néanmoins ceux qui le font comme Marie-Laure Janssens mais, ayant travaillé à Bayard Presse, je sais qui est derrière certains « bien-pensants » qui croient œuvrer pour la ’Vérité’ tout en sapant les fondements de l’enseignement de l’Eglise Catholique bafouée et salie (autant par certains clercs que par des fidèles déçus et/ou blessés).

    Ce qui doit être jugé au pénal et au civil doit l’être. Ce qui à trait à l’abus spirituel et à la manipulation psychologique est plus difficile à juger. L’information préventive prévaut et, à ce titre, des associations telles que l’Avref, l’Adfi ou la Parole Libérée font du bon travail.

    Un témoignage est toujours à double-tranchant. Il peut être utile comme outil de discernement. Cependant, seuls les ’initiés’ ou les ’victimes’ peuvent comprendre ou percevoir la gravité des faits mais aussi la profondeur et la beauté de l’Appel de Dieu qui demeure malgré tout. L’Amour de Dieu infini pour son Eglise n’empêchera pas l’institution de passer par la Passion de la Croix pour terminer par la Résurrection. Comme son Fondateur et Seigneur, Jésus-Christ.

    J’ai été parmi les premières à partir de mon ancienne communauté et, à ma sortie, je n’ai pas chômé en fédérant un groupe collégial afin que l’Eglise se décide enfin à prendre les mesures adéquates face à des déviances graves avérées et à des dysfonctionnements majeurs. Je ne le regrette nullement car cela a permis une visite canonique - malheureusement insuffisante - pour rectifier la ligne dérivante et les dégâts dans les âmes et les corps qui ont continué de plus belle avec Olivier Belleil (et l’hémorragie des vocations de laïcs ou consacrés). J’en ai connu certains dont les cofondateurs (les deux autres couples). J’ai leur témoignage accablant.

    J’ai vu des soeurs consacrées ou des frères prêtres fuir littéralement. Depuis, certaines ont quitté la Foi et l’Eglise Catholique. Je ne les juge pas, je les comprends. J’ai longuement parlé avec d’anciens membres de Communautés déviantes, non seulement ceux du Verbe de Vie mais de nombreuses autres Communautés anciennes ou nouvelles. J’avais besoin de comprendre et de voir l’ampleur des dégâts.

    Les « Familles de l’Alliance » ont pour certaines perçu les déviances et les ont dénoncées avec des courriers fleuves étayés et argumentés. D’autres ont préféré s’éloigner et certaines sont restées attachées à cette communauté. Elles n’ont qu’une vision ou relecture parcellaire des faits. Je les invite à la plus grande prudence, connaissant bien les racines dérivantes du Verbe de Vie.


    Rester fidèle à l’Eglise Catholique après de telles épreuves tient du miracle comme le souligne très justement Anne. Par grâce c’est mon cas même si j’ai souvent « claqué la porte ecclésiale » avec colère et impatience.

    Voilà 20 ans que je ne fais partie d’aucune communauté ni ne suis rattachée à un mouvement dit charismatique ou traditionnel. Cela me fait donc sourire lorsque l’on me parle d’embrigadement sectaire à répétition sans rien savoir de mon parcours et avec un aplomb sans aucun fondement sérieux. Pas bien grave, ce sont les blessures qui parlent chez certaines. ;-)

    J’ai rencontré Soeur Emmanuel à Medjugorje où je suis allée six fois - dont une en période de guerre en 92 avec un convoi humanitaire -. Elle m’a simplement dit l’essentiel : « Isabelle, prie pour moi. Satan est à l’œuvre dans les Communautés comme jamais auparavant ». Après, si l’on ne croit pas à Satan, on omet là une clef de discernement essentielle évidemment, surtout à l’époque où nous vivons. ^^ Ayant fait pas mal d’études en démonologie, sur les emprises psycho-spirituelles et autres infestations malignes en lien avec des prêtres aguerris en la matière, j’adhère totalement à son analyse sur l’action du démon, en particulier contre l’Eglise Catholique qui est sa bête noire principale. Cela a été maintes fois corroboré et démontré.

    Alors oui, il est possible que l’institution fasse faillite si ses (nombreuses) victimes arrivent à obtenir des indemnités records comme pour le diocèse de Brooklyn aux US (27,5 Millions de dollars- cf. Article joint). Cependant, voilà plus de vingt ans que je vis dans le monde - au sein de grandes villes essentiellement -, et je ne crois sincèrement pas que l’Eglise va se dissoudre mais qu’elle va vivre un schisme qui viendra de l’intérieur. Tous les signes précurseurs sont là pour qui a une relecture à la fois temporelle et mais aussi spirituelle des événements.

    Bien incarnée dans le monde réel, plutôt pragmatique et analytique, je garde encore l’Espérance et la prière chevillée au cœur malgré les combats à mener. Ni sainte, ni héroïque, je crois en la vertu des petites choses, des offrandes du quotidien, du pardon et de l’offrande.

    J’aime l’Eglise et j’espère continuer de l’aimer ainsi que ses pasteurs qui ont su rester fidèles malgré les tempêtes et le mal qui montre de plus en plus son visage à découvert. Pourquoi ? Parce que l’Eglise est Notre Mère. Tout comme la Très Sainte Vierge Marie, mère de l’Eglise, écrasera la tête de l’antique serpent, je reste convaincue que l’Eglise triomphera de ses ennemis, internes ou externes. Merci Seigneur !

    Pj : Article sur le diocèse de Broolyn https://www.tdg.ch/monde/Indemnite-record-pour-les-victimes-d-un-professeur/story/23267415

    • Bonjour Isabelle

      vous restez dans votre petit »pré carré « en vous cachant derrière vos témoignages de vie , vos certitudes sous prétexte que vous pensez qu’il y a des malfaisants partout parmi la presse » aux ordres » pour dénoncer des vérités. Permettez moi de vous dire que vous n’allez pas faire avancer le schmilblick ! Vous restez campée sur vos positions avec vos blessures profondes et vous sublimez le tout en pensant ceci ou cela. Vous restez très égoïste dans vos affirmations et vous ne pensez pas un instant qu’unie avec d’autres comme la très courageuse MarieLaure vous pourriez ouvrir la grande porte de l’air frais du renouveau …Manque de conviction ? Peur de vous retrouver en dehors de votre pré carré et le vide éternel ? Votre esprit d’analyse devrait vous permettre de vous engager pour gagner la cause de ce renouveau , il est grand temps d’agir d’aider d’être à l’ecoute simplement « Aimer »

      • CQFD ! Voilà pourquoi ce type de forum est dangereux et à double-tranchant.

        Mon « pré-carré » est le monde qui m’entoure. Rien à faire des raccourcis ou jugements faciles parce que je défends l’Eglise. j’assume à 100%.

        Quand à mes engagements, qu’en connaissez-vous via votre écran d’ordinateur ? Bon retour au réel !

        • Bonjour Isabelle, je ne sais pas ce que vous entendez et mettez derrière le mot « victime ». Si vraiment vous en étiez une ,vous auriez du entrevoir la cruauté de la réalité de toutes ces personnes, et dans ce cas là vous ne garderez plus le cœur à agresser les autres (qui ne vivent pas la même chose que vous )sur ce forum. Je suis désolée mais votre impatience,agressivité,manque de diplomatie est un vrai contre témoignage à ce massage d’amour pour votre Mère Eglise que vous essayez de passer … Avant je lisez attentivement vos commentaires, car il y avait aussi des choses vraies, aujourd’hui c’est devenu inaudible, juste des paroles vides sans le don de la sagesse et la capacité d’écouter et comprendre les autres.

          • @LM, On n’écoute (ni ne peut comprendre) ce qu’une âme, blessée par des déviances sectaires dans l’Eglise, a vécu sur ce forum. On assiste plutôt - trop souvent - à une sorte de pugilat ou à un déversoir d’amertume, de rancœurs (ou de contre-vérités).

            S’il y a contre-témoignage, c’est auprès de ceux et celles qui ne cessent de juger les personnes et/ou « victimes » des dérives de certaines Communautés mais restent fidèles à l’Eglise Catholique. Si j’en ai blessé certaines, je m’en excuse.

            Cependant, je continuerai de défendre l’Eglise, pas dans le virtuel mais dans le réel et ce auprès des plus pauvres, notamment des malades, des personnes handicapées ou victimes de communautés dérivantes. Pas de quoi chômer !

            Aucune blessure, aussi pronfonde soit-elle, ne peut pas être consolée par le Christ. Car « c’est par ses blessures que nous sommes guéris ». Je suis, grâce à Dieu, dans la Paix. je vous souhaite d’être en Paix avec Dieu et ceux qui vous entourent malgré les nombreuses tribulations en ce monde qui a perdu ses repères.

            ps : j’aime bien votre expression « massage d’Amour ». Je vous le souhaite devant le Saint-Sacrement exposé… la meilleure des thérapies ! 😇

          • Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec Isabelle. Mais qu’est ce qui vous autorise à remettre en question son vécu de victime ? Je crois que vous ne vous rendez pas compte de la violence de ces propos.

          • En effet, si vous êtes du coté Verbe de Vie, il est bien possible que vous ne sachiez pas ce qu’est une « victime », ce qu’elle a pu vivre et ce qu’elle vit encore.

            • @Chantal, Je ne suis pas « du côté du Verbe de vie », communauté que j’ai quitté voilà plus de vingt ans, mais je reste fidèle à l’Eglise Catholique, nuance. J’ai dénoncé auprès des plus hautes instances ecclésiales les déviances de cette communauté - voir mon court témoignage dans ce fil de discussion -.

              Il semblerait que le prisme de ce forum déforme la perception de la réalité chez certaines. Dieu seul sait ce que j’ai vécu ainsi qu’un Prêtre, un évêque, une prieure et une soeur. Toutes les victimes dont j’ai entendu le témoignage bouleversant n’en ont su que des brides afin de pas raviver ou envenimer leurs blessures à vif. Alors « Victime » ou pas ? A dire vrai, je m’en fiche des étiquettes car j’ai dépassé ce stade depuis longtemps et je vais de l’avant, main dans la main avec Jésus et Marie.

              Des personnes qui souffrent, j’en ai tout autour de moi et, ponctuellement des « victimes » de Communautés ou de l’institution se confient à moi. Je les accueille, les écoute, parfois les conseille et, surtout, je ne les juge pas. Chacun réagit différemment à la souffrance car nous sommes tous uniques.

              En ce mois du Rosaire, utilisons cette arme très puissante pour tous ceux et celles qui sont sous emprise sectaire ou dans des Communautés déviantes ! UDP.

          • Bonjour ML Je suis surprise par votre terminologie de « cruauté », l’expression est forte ! Est-ce une inversion volontaire ou involontaire (inconsciente ?) des rôles ?Seriez-vous victime à votre tour ? Alors si vous l’êtes, comment ne pas comprendre ceux qui se disent en face de vous victimes ? C’est une invitation à la cohérence dans votre réflexion. Sinon, à votre tour, vous risquez d’être inaudible, si ce n’est déjà le cas.

            • Bonjour Louise,Je ne comprends pas votre message. Mais vous avez raison,je suis totalement inaudible, depuis un an et demi je me bats pour ma survie,mais votre message me réconforte finallementn dans la certitude que cela n en va la peine.

              • Je ne sais pas si je me suis mal exprimée, Louise. Je ne suis pas francaise et je ne m exprime pas aussi bien que vous. ce combat quotidien et les efforts que les victimes souvent doivent déployer pour survivre sont indescriptibles. Et c est aussi mon quotidien. Quant a l hostilite d Isabelle envers certains c est très blessant et je ne la comprends pas. malheureusement,je ne peux pas me consoler devant le saint sacrément car je ne suis plus chrétienne et je ne vivrai jamais en paix alors que tant des vraies victimes,hommes,femmes,enfants seront balayés par ce mépris féroce et insensée de la part du clergé

    • Soeur Emmanuel Maillard est un maillon fondateur de la Communauté des Béatitudes. Secte charismatique dérivante et criminelle. Si vous croyez que cette cadre charismatique est fiable alors qu’elle a fait partie dès le début et est encore impliquée dans les dérives de la communauté des Béatitudes (dans l’arnaque Medjugorje liée aux oustachis croates responsables de génocide en 1941 et à nouveau de la guerre des balkans dans les années 90), vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Soeur Emmanuel a simplement utilisé un terme qui vous parle (démon, satan) pour vous remettre en selle au côté du Renouveau Charismatique dans sa version Béatitudes. Le plus triste est que vous ne vous rendez même pas compte du piège à nouveau dans lequel vous êtes tombée. Agrippée que vous l’êtes avec des études en démonologie, certainement en lien avec votre précédente adhésion sectaire au Verbe de Vie et tout ce qui concerne le psycho-spirituel auquel vous croyez mordicus dans un ésotérisme débridé.

      Croyance qu’on retrouve chez tous les fondamentalistes et les groupes sectaires, croyance qui participe justement à leur soumission à la secte en les maintenant dans la peur et l’obsessionnel compulsif.

      Mais cet aspect, vous ne l’avez sans doute pas analysé. Ni mis en cause. C’est donc par ce biais que le Renouveau Charismatique vous a à nouveau ralliée sans que vous en soyez membre. Aussi parce qu’idéologiquement, vous êtes restée proche des mouvances extrémistes qui sont allées début des années 90, soutenir le néo-fascisme croate comme préparation militaire à la revanche de l’extrême droite politique. Très bien expliquée d’ailleurs récemment dans le documentaire d’Anja Kofmel, cousine de Christian Würtenberg, assassiné par un numéraire opusien.

      Malheureusement, vous n’êtes pas la seule à retomber dans l’ornière sectaire. Il ne suffit pas de sortir d’une secte et de dénoncer ses abus, il faut mettre en cause les croyances et valeurs qui vous ont été enseignées et qui vous ont amenée à rejoindre cette secte. Si vous omettez cette part d’analyse critique et qui concerne l’éducation religieuse familiale, vous répétez sous une autre forme le même embrigadement idéologique. Le changement dans la continuité.

      Votre explication montre bien votre parcours qui après pourtant avoir commencé à sortir d’emprise, a fini par retomber dans des pièges similaires par un autre biais et avec une secte parente du Verbe de Vie. Ce qui montre malheureusement bien ce que j’expliquais sans avoir pourtant connaissance de votre parcours.

      Famvict vient appuyer cette parenté idéologique et sectaire en vous expliquant les différents déplacements de son fils. Et comment le Renouveau Charismatique fait passer les adeptes d’une mouvance à une autre pour conserver l’emprise idéologique de départ.

      L’obsession du démon fait partie de l’emprise. Le jour où vous aurez compris cela, j’ose l’espérer pas trop tard, vous pourrez peut-être commencer à sortir d’emprise. Jusque là, l’emprise dont vous pensez être sortie, est réelle sur vous. Elle a seulement pris un autre visage de secte et de gourou.

      • Vous êtes gravement atteinte Françoise. Je vais continuer de prier pour vous. Puisse Dieu vous redonner Paix et Joie.

        • Les personnes qui se trouvent dans deux étages différents ne peuvent pas s’entendre : le son de leur voix est déformé par toute sorte des murs,sols et plafonds. Bizarre,que vous n ’ayez toujours pas compris cela, Isabelle. Et ,malheureusement ,ce n’est pas en hurlant,insultant ou priant que vous allez pouvoir changer quelque chose.D’abord commencez par changer l’etage,grandissez un peu,le reste viendra…je l’espère pour vous.

        • Si vraiment vous voulez comprendre dans quoi vous êtes tombée, lisez le Courrier des Balkans. Cette revue vous apprendra via différents articles, le contexte géopolitique de Medjugorje et la radicalisation extrême droite depuis l’époque des oustachis croates qui s’opère régulièrement et cycliquement dans cette zone, avec l’aide de groupes fondamentalistes cathos romains dont principalement le Renouveau Charismatique, partenaire idéologique et marketing des communautés franciscaines, franciscains qui pour partie chez les plus anciens, ont participé aux massacres oustachis dès 1941, puis à la sale guerre des années 90.

          Ce qui s’y joue est donc tout sauf saint.

          Vous êtes venue là-bas sous couvert d’humanitaire, Isabelle, dans les années 90, dites-vous, sans doute par le biais du Verbe de Vie. Mais je doute que vous aviez connaissance des réalités violentes qui se jouaient à l’époque là-bas au plan politique et religieux, et je pense que vous ignorez toujours ce qui s’y déroule vraiment et à quoi participe la communauté des Béatitudes là-bas via Soeur Emmanuel Maillard.

          Vous en êtes restée à la surface, à la vitrine charismatique vantant des apparitions mariales dont vous voulez croire à la réalité, mais qui n’est hélas qu’un outil de convergence et marketing pour activer les pires dérives et violences.

          La réalité est très éloignée de ce vernis idéaliste et spirituel, elle est hélas bien plus noire et criminelle et dérivante. Reliée à des massacres, des épurations ethniques, à des vols commis par le Vatican au moment des massacres et traités dans différents procès internationaux, et liée à l’extrême droite internationale.

          https://www.courrierdesbalkans.fr/

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Oustachis

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Camps_de_concentration_oustachis

          https://www.liberation.fr/planete/2017/12/25/apparitions-rome-arrangeant-avec-des-illumines-bosniens_1618859

          https://blogs.mediapart.fr/daniel-salvatore-schiffer/blog/240716/leurope-et-le-revisionnisme-historique-de-la-croatie

          Je vous rajoute la petite histoire du meurtrier de Christian Würtenberg dont j’évoquais le documentaire réalisé par sa cousine Anja Kofmel.

          https://cameo-nancy.fr/horaires-menu/129-entretien-avec-le-realisateur/16729-chris-the-swiss-eduardo-rozsa

          Et le site d’un intervenant à l’ICSA qui a montré l’illusion que constituent les apparitions de Medjugorje.

          http://www.marcocorvaglia.com/medjugorje-fr/

          Le diable dont vous vous êtes fait une spécialité dans des études en démonologie, il est présent dans les résurrections fascistes et fondamentalistes croates, dans le révisionnisme et le fondamentalisme catho romain qui accompagne cette résurrection criminelle.

          Le fief des oustachis criminels se situe près de Medjugorje. Je pense que vous l’ignorez et que Soeur Emmanuel ne vous l’aura surtout pas révélé. Ni expliqué comment les Béatitudes relaient les idéologies oustachis sur place et au plan international. Participe non à la paix et à la lumière comme les Béatitudes et Soeur Emmanuel la première le prétendent, mais à la guerre et à l’exacerbation de la violence dans cette partie de l’Europe.

          La dirigeante actuelle de Bosnie a déjà montré sa proximité avec les idéologies oustachis et entretient avec le réseau oustachi des commémorations du régime de Pavelic. Les réseaux cathos intégristes relaient une vision fausse de la situation géopolitique et surfent essentiellement sur l’aspect merveilleux des apparitions. Sans jamais parler des enjeux, du contexte réel dans cette partie du territoire bosniaque.

          L’arrivée au pouvoir de l’extrême droite en Italie n’annonce rien de bon, mais au contraire, une résurgence de guerre et de violence en Bosnie Herzégovine, alimentée et j’allais presque écrire stimulée depuis de très nombreuses années par les anciens oustachis, le fondamentalisme catholique romain et l’extrême droite européenne.

          Vous croyez être du côté de la lumière, Isabelle ? En réalité vous participez, sans doute en ignorant complètement la situation réelle et les enjeux, à soutenir les pires atrocités qui se puissent commettre. Et tout cela au nom d’un catholicisme romain version fondamentaliste, dont vous ignorez les pactes, les massacres, les violences.

          Je ne sais pas comment vous faites pour systématiquement adhérer au pire de ce qui peut être véhiculé idéologiquement et religieusement, mais ça semble être une spécialité chez vous.

          Sans doute hérité de votre parcours sectaire charismatique dont la propagande, la manipulation mentale ont dû être très intenses et parvenir à vous convaincre pour que jamais vous ne puissiez mettre en doute et en question les idéologies intégristes et fascistes, le discours de propagande qui vous était tenu. Vous voir passer d’une errance sectaire à une autre, fait vraiment mal au cœur.

          • Concrètement Françoise, en quoi les messages des apparitions qui ont été transmis à Medjugorie cautionnent ils une idéologie d’extrême droite ?

            • J’ai répondu en partie à votre question dans ma réponse à Liene. Les messages sont fabriqués chaque jour par les voyants et les franciscains oustachis. Ils sont le relais de l’idéologie catho intégriste visant l’épuration ethnique de tous ceux qui ne sont pas cathos romains sur les Balkans. Comme ce fut le cas sous le régime d’Ante Pavelic et en partie sous la sale guerre des années 90. D’autres apparitions ont servi en partie les mêmes objectifs d’épuration ethnique. Celles de Kibého au Rwanda. Elles aussi sponsorisées par le Renouveau Charismatique et les Béatitudes notamment. Je le sais d’autant mieux qu’ado dans les années 80, j’avais les cassettes audios des Béatitudes qui s’appelait à l’époque le Lion de Juda sur Medjugorje et Kibého.

              Ce n’est qu’en épluchant l’Histoire du Rwanda, des Balkans et étudiant la géopolitique et essayant de comprendre en partie les enjeux religieux fondamentalistes sur ces deux territoires, que j’ai compris ce que j’expliquais ici. Jamais évidemment l’institution cléricale n’informe sur ces sujets. Et encore moins les groupes dérivants sectaires. Ca détruirait toute la mythologie qui porte le Renouveau Charismatique et ses adeptes. Mais ça me paraît très important de s’instruire sur tout ça, en marge du discours religieux qui est servi. Ca permet de comprendre énormément de choses. Qui ne seront jamais dites par aucune formation catholique, qu’elle relève de l’institution ou de communautés dérivantes sectaires.

              • J’ai lu un certain nombre de ces messages je n’y ai rien trouvé d’incitatif à un quelconque fascisme. Je ne sais pas ce que vous appelez « idéologie catholique » mais si cela consiste à tenter de vivre des Béatitudes en se laissant toujours convertir par le Christ et à prendre Marie pour mère et pour modèle, alors vous m’apprenez que je suis d’extrême droite et que de très nombreux chrétiens le sont. Même ceux qui ne connaissent pas MEDJOGURIE.

                • Un petit complément informatif, peut-être…avec les relais idéologiques fascistes en France.

                  http://reflexes.samizdat.net/les-phalanges-du-desordre-noir/

                  L’idéologie dont je parle est celle qui définit là-bas que seuls les catholiques romains ont droit de vivre. Les autres doivent être selon les oustachis, dont l’actuelle présidente, éliminés. En 1941, Pavelic a reçu tous les soutiens pour massacrer serbes orthodoxes, juifs, tziganes, musulmans. Stepinac a aidé à ce massacre et ramassé l’or en partie pour le Vatican.

                  En 1991, le retour des néo oustachis a utilisé Medjugorje proche de leur fief pour justifier idéologiquement de nouveaux massacres. L’extrême droite européenne d’ailleurs s’y était donné rendez-vous. Et cela ne tient en rien du hasard.

                  Et on retrouve un tel projet actuellement avec la convergence des extrêmes droites ayant le pouvoir autour du pays.

                  Le dernier rendez-vous en date de la FIAMC qui rassemble des médecins fondamentalistes cathos, s’est constitué je vous le donne en mille à Zagreb. Et ça ne tient en rien du hasard non plus.

                  Les franciscains oustachis qui ont fabriqué Medjugorje et continuent avec les voyants à fabriquer les messages avec en soutien le Renouveau Charismatique sont dans cette logique aussi.

                  On est dans ce cadre très très loin des béatitudes. Et en plein dans des projets fascistes.

                  • Malheureusement Françoise, depuis la nuit des temps des récupérations ont eu lieu dans le but de soutenir une idéologie sans que ceux qui sont récupérés y soient pour quelque chose. Regardez comment certains partis politiques utilisent Jeanne d’Arc et st Thérèse de LISIEUX…..Le christianisme a lui m^me été utilisé à maintes reprises pour justifier l’injustifiable. Le Christ et ses apôtres n’y sont pour rien..

          • Encore tout faux Francoise (une constante chez vous 😊).

            Je suis allée à Medjugorje avant mon entrée au Verbe de Vie et en pleine guerre. J’y ai vu les pires atrocités et visité des hôpitaux en sous-sol - à Mostar notamment - manquants de tout. Nos vivres ont surtout été pour les enfants qui avaient faim, les parents préférants se priver pour eux.

            Puis, après ma sortie de Communauté, j’y suis retournée 5 fois dont 2 en solo et 3 avec des groupes organisés.

            La Gospa y apparaît bien, j’en témoigne, et ses messages sont, hélas peu entendus. Il suffit d’aller sur le site « Les enfants de Medjugorge ». Voila 10 ans que je n’ai pas eu la grâce d’y retourner en raison d’obligations professionnelles et personnelles.

            Tout votre discours est tronqué et biaisé car vous êtes enfermée dans des aprioris, figée dans une approche critique linéaire et sans aucune relecture spirituelle. Si la communauté du Verbe de Vie avait de vrais dysfonctionnements que j’ai dénoncé à ma sortie, il y avait aussi de belles et bonnes choses qui m’ont nourri et fortifiée pour tous les combats à mener dans le monde.

            Tout n’est pas tout noir ou tout blanc Francoise. Vous êtes dans le binaire et stigmatisez sans cesse l’institution qui vous a fait souffrir. Personnellement, la présence du Christ dans les sacrements me fortifie et sa Parole est ma nourriture et mon guide. Qu’il soit béni !

            • Je pense, Françoise, que vos tentatives d’ éduquer ces personnes est peine perdu. En vérité, ces gens là ne cherchent pas la liberté. Ils VEULENT être commandés,avoir une/des personnes devant qui s’agenouiller ;quelqu’un qui le soulage de ce poids de penser par eux mêmes. L’Eglise n’est devenue que ce qu’attendaient d’elle son peuple : une despote.

              • Ne vous en faites pas Liene, je l’ai bien compris. C’est effectivement grave de voir les gens aussi crédules et ne se posant aucune question sur qui tire les ficelles idéologiques, politiques et religieuses, mais ça fait partie de l’humanité. Le déni, le refuge dans de l’ésotérisme bien mis en scène, c’est tellement plus facile que d’affronter la réalité.

                Celles et ceux qui veulent se renseigner peuvent le faire au moins. C’est pourquoi je poste ces messages. Pour qu’au moins, ça informe quelques personnes.

                Je peux pas laisser les gens dans l’ignorance sur la gravité de ce qui se passe autour de ces apparitions complètement fabriquées pour faire revenir l’extrême droite croate au pouvoir (et qui l’est presque avec l’actuelle dirigeante proche des oustachis).

                Ce qui me scandalise, c’est de voir que la plupart des croyants sont si peu instruits sur les enjeux politiques vaticans et des groupes dérivants sectaires dans différentes parties du monde, ni du lien du Vatican avec différents mouvements fascistes dont le mouvement oustachi croate. Aucune curiosité, aucun questionnement. C’est catho, c’est les apparitions mariales et hop, bingo, tout le monde suit ou presque. Je trouve ça hallucinant. Y a pas à un moment donné d’interrogations sur qui fait quoi comment et pourquoi. Ce qui paraît le minimum du minimum. Et quelque part, je ne m’étonne pas qu’on vive actuellement plus en démocrature que démocratie. Beaucoup de gens étant capables de gober n’importe quoi si c’est estampillé catho.

                Et après certains s’étonnent de tomber dans des sectes…

                Je trouve ça épatant de contradiction !

                Contrairement à vous, je ne pense pas que le Peuple de Dieu souhaitait ça. Mais il a été bien mécanisé surtout par JP2 mais aussi par les groupes dérivants sectaires. J’appartiens à une génération qui était jeune ado au moment de l’avènement de JP2, et ma génération a massivement cru que ce pape était réellement dans la lignée de Vatican 2. Beaucoup n’ont perçu la violence idéologique de ce pape que très tardivement, milieu des années 90 à peu près…Parce que les croyants avaient terriblement envie de croire qu’il était super chouette. Donc même quand il disait des trucs abjects, vous aviez toujours un journaliste ou un journal qui tentait de rattraper le discours en tablant sur une fausse interprétation, tout ça. Et je suis aussi tombée dans le panneau. Parce que je m’accrochais à l’idée que ce pape ne pouvait pas être mauvais. Sauf que malheureusement, il l’était. Et que c’est principalement lui qui a mis en orbite tous ces groupes dérivants sectaires et leur a quasi filé les clefs. Et nous Peuple de Dieu, sommes les victimes principales de ce pape. Après, il n’est pas le seul à nous avoir mis dans la mouise. Parce que la pédophilie cléricale, on la doit principalement à P6 avec sa politique mise en place en 1965 ainsi que Crimen Sollicitationnis en 1962. Comme on lui doit Humanae Vitae qui a fait déménager nombre de croyantes femmes hors de la pratique religieuse communautaire.

                Et alors sur la question croate spécifiquement, on doit la cata en partie à P12 et P11, et la réactivation par JP2. Lire l’histoire croate et le soutien vatican au régime oustachi d’Ante Pavelic dès 1941, avec Aloïs Stepinac comme relais clérical et mercenaire aussi. Les camps de concentration, l’implication des franciscains dans les massacres de masse de catholiques orthodoxes, juifs, musulmans et tziganes. Et comment le Vatican a récupéré l’or de ces victimes et a permis à Pavelic de s’enfuir et d’atterrir pour finir ses jours, je vous le donne en mille où ? Chez Franco en Espagne.

                Medjugorje a été fabriqué pour une bonne partie par les franciscains oustachis. Afin de légitimer une nouvelle épuration ethnique comme ce fut le cas en 1941 et jusqu’en 1945. Ces franciscains ont participé pleinement aux massacres en allant eux-mêmes égorger et tuer à la hache hommes, femmes et enfants. Il y a des témoignages accablants. C’est d’ailleurs pour ça que jamais depuis, les papes n’ont pu canoniser Stepinac ni P12 car ce serait un scandale international vis à vis d’Israël d’abord (puisque des juifs ont été massacrés par des clercs cathos romains, franciscains oustachis) mais aussi vis à vis des musulmans, des orthodoxes et des tziganes.

                La guerre des années 90 a été une tentative de refaire un putsch oustachi. Et Medjugorje a été un outil de propagande pro oustachis. Et il l’est resté. Ces apparitions servent essentiellement ce projet politique et qui est massivement approuvé par l’ensemble des extrèmes droites internationales qui y envoient régulièrement des ligues jeunesses pour se faire la main dans la lutte armée. Parfois sous couvert d’humanitaire, c’est bien ça le pire.

                Et aujourd’hui avec la montée de l’extrême droite dans différents pays proches, l’extrême droite en Italie, au Vatican, une majorité de hauts-clercs ultra conservateurs sous la bannière de Steve Bannon du Klu Klux Klan, bien sûr que le Vatican souhaite à nouveau un conflit via différentes structures dérivantes sectaires comme l’Opus Dei, le Renouveau Charismatique et ses différentes filiales, parce qu’il y a des intérêts financiers énormes et des intérêts idéologiques aussi et religieux. Une épuration ethnique en vidant complètement le territoire de la pluralité religieuse hors catholicisme romain serait une victoire sans précédent pour les plus réacs du Vatican et pour les groupes dérivants sectaires cathos et bien sûr pour les oustachis croates. Ce serait comme un laboratoire d’épuration ethnique en Europe. Beaucoup de groupes d’extrême droite en rêvent depuis la seconde guerre mondiale. Et pour en quelque sorte sanctifier, diviniser leur rêve d’épuration ethnique, rien de mieux que des apparitions mariales. Ce rêve d’épuration ethnique correspond dans leur délire à l’Apocalypse dont ils seraient les chevaliers, obligeant les gens à se convertir au catholicisme romain sinon ils les tuent. Et c’est déjà ce qui s’est passé en 1941 en Croatie. Et ça s’est à nouveau passé dans les années 90.

                Dernièrement, je suis tombée sur un congrès 2018 rassemblant différents courants d’extrême droite catholique à Zagreb. Cela ne tient en rien du hasard. Ca fait partie des objectifs qui ont été fixés depuis un moment au sein de différents groupes dérivants sectaires et au Vatican pour certains cardinaux ultra conservateurs.

                Le FN en France de Jean-Marie le Pen a envoyé ses ligues jeunesse. A l’époque le MNR aussi, et bien d’autres groupes cathos intégristes. Des jeunes également dont la famille faisait partie de l’OAS.

                Vous savez ce qu’ils leur disaient ? Qu’ainsi ils préparaient le retour de l’Europe chrétienne. C’est dire la lobotomisation…Et on retrouve ce thème dans tous les groupes d’extrême droite catho. C’est un classique.

                Comme ça je réponds aussi à Agapé qui me posait la question.

                Après, libre à chacun, chacune de me croire ou pas. J’ai laissé des liens que chacun peut consulter. Faut juste être un peu curieux, lire…Je sais, ça prend un peu temps, mais ça vaut la peine pour comprendre les tenants et les aboutissants.

                Maintenant, je peux tout à fait comprendre que c’est beaucoup plus facile de s’accrocher à des certitudes, à une culture de surtout ne pas se poser de questions…mais sincèrement, si on veut comprendre un peu ce qui s’opère au-delà des seuls dysfonctionnements des groupes dérivants sectaires, ça me paraît essentiel de s’informer un peu des objectifs politiques extrémistes de ces groupes et comment certains ont des convergences d’intérêts qui coïncident aussi avec des intérêts de cardinaux dans les mêmes idéologies.

                Un catho informé en vaut deux. Et ce qui me frappe c’est de voir à quel point notre institution cléricale comme d’ailleurs les groupes dérivants sectaires ont un point commun : celui de ne surtout jamais dire aux croyants et aux adeptes, leurs objectifs et où sont leurs intérêts politiques, religieux du moment sur telle ou telle partie de territoire européen, africain, asiatique, américain.

                En fait, nous croyants, sommes obligés de nous renseigner par nous-mêmes. Et nous devons déployer énormément de recherches, d’énergie pour découvrir tout ça.

                Le gros avantage, c’est qu’une fois informés, on peut à ce moment-là se positionner clairement et pas par défaut, en suivant aveuglément ce que dit l’institution sur n’importe quel sujet. Et là, vraiment, on devient un catholique libre. Quel que soit d’ailleurs le chemin qu’on prend. Mais au moins, on sait les choses et on choisit vraiment d’adhérer ou pas.

                Ca me paraît primordial. Mais ce n’est pas encore la culture qui prévaut chez les cathos romains.

                Ca commence un peu à se faire chez les ex-adeptes des communautés dérivantes sectaires. Mais ça reste encore timide. J’espère de tout cœur que ça se développera avec le temps et pas que chez des victimes des communautés dérivantes sectaires.

                Logiquement, tous les catholiques devraient savoir ça. Sauf que très peu de catholiques connaissent cette partie de l’Histoire. Qui implique le Vatican et différents épiscopats et différents groupes politiques.

                La Croatie, c’est un peu le Liban européen. Et là aussi, l’extrême droite catho y a passé et y passe encore du temps. Avec derrière les mêmes fantasmes d’épuration ethnique.

                J’arrête là pour ce soir. Je pense que vous en savez suffisamment. Vous pouvez compléter avec les liens et journaux et articles que j’ai postés. Et il y a plein d’autres documentations accessibles sur le sujet sur internet. C’est parfois un peu touffu, mais toujours très intéressant à lire.

                Bonnes lectures !

                • Il y a deux ans encore je ne connaissais rien de tout cela, ni même l’existence de ce forum ,ni les gens qui y débattaient. Mon premier commentaire était juste un cri de désespoir, sans même me rendre compte qu’il puisse être lu par quelqu’un. Apres, j’ai été harcelée par une intervenante aguerrie qui s’est prénommée « agapé » , sa curiosité ,son intrusion dans mon intimité étaient trop malsaines et ne m’apportaient rien de positif. Aujourd’hui ,je ne viens pas sur ce site pour faire bonne figure et encore moins pour faire des courbettes à cette fausse agapé et ses sbires, j’aimerais juste que ces personnes comprennent que DÉNONCER LES ABUS EST UNECESSITE , PAS UN PLAISIR ! Je n’ai rien de personnel contre Vous,vous pensez que vous voulez.Simplement ne venez pas me donner des leçons de morale comme si seule votre perception de réalité était la bonne et juste. Chaque individu doit chercher lui-même son propre idéal. Désolée,mais le mien ne passe plus par cette Eglise ; je me fie aux actes et non plus aux paroles !

                  Tôt ou tard l’Eglise devra régler ses comptes avec elle-même. Si elle veut réellement trouver sens de ce qu’elle fait. En attendant je fais de mon mieux pour revenir à la vie loin d’elle et de ses portes paroles qui ont transformé ma vie en un lieu de mort.

                  • « Je n’ai rien de personnel contre Vous » Moi non plus, LM. C’est un forum et on a le droit de s’exprimer sur ce forum, de réagir par rapport à ce qui est dit dans la mesure où l’on respecte son interlocuteur. Je ne vois pas comment sur un forum on peut « faire intrusion » dans l’intimité de quelqu’un. Vous employez par rapport à mon intervention pratiquement les termes qu’on emploie par rapport à un abus ce que je trouve quelque peu exagéré.

                    • Désolée ,si je vous ai manqué de respect,agape.

                      Tous ici ont des histoires comme la votre ou la mienne ou celle de Françoise ou encore celle d Isabelle et aucun d entre nous n a la vision d ensemble de la situation. Quant a moi,je m’efforcais simplement de garder à l esprit ce pour quoi je temoignais. aujourd’hui ce combat ne fait plus partie de mes priorités,je suis trop fatiguée ,dégoûtée,désespérée pour le continuer.

                      Bien à vous ! Liéné

                      • @Liene, Je suis particulièrement touchée par vos messages. J’ai aussi traversé des périodes de désespoir à ma sortie de communauté.

                        Les témoignages et le combat pour la vérité demandent une force peu commune face aux abus dans les communautés dérivantes. Si j’ai pu vous choquer par ma défense de l’Eglise Catholique actuelle, je m’en excuse.

                        Lorsque l’on est en grande souffrance, il est presque insupportable de lire ou d’entendre de tels propos. Et je parle d’expérience.

                        Je vous embrasse en Marie. Isabelle

                      • LM, vous ne m’avez pas manqué de respect. Chacun ici s’exprime aussi avec ses fragilités et ses blessures et cela génère de l’agressivité : il y a la mienne, la votre, celle de Françoise et d’Isabelle…..Ce qui me semble important est de ne pas interpréter ce choc des idées ou des opinions pour des attaques personnelles. Vous êtes fatiguée, dégoûtée, moi aussi en ce moment mais je redécouvre aussi la vie que j’ai failli perdre cette année. Aussi l’émerveillement devient plus fort que le dégoût. Et je ne considère plus la vie comme un combat épuisant à mener mais plutôt comme une longue marche….. Alors je vous souhaite sincèrement d’aller « en toute hâte »sur votre chemin de bonheur.

                        • Je suis heureuse que vous aillez mieux. Moi, je fais de mon mieux pour revenir à la vie,j essaie de me changer, de regarder ces gens là avec un autre esprit autant que je peux. Mais je n ai pas encore trouvé comment me libérer de la douleur qui me tourmente. Peutetre tout simplement en vivant dans l ambiance seraine et chaleureuse,dans la simplicité des gestes,la pureté de l affection de mes enfants et les gens qui m entourent. Merci de ne pas m en vouloir mes exes.Prenez soin de vous,agape,

                          • LM,

                            Prenez soin de vous aussi. Et faites vous accompagner avec un bon psy qui pourra vous permettre de traiter au fil du temps tout ce qui vous a fait du mal au plan communautaire. Cet accompagnement vous rassurera et vous offrira un espace où vous pourrez petit à petit analyser le pourquoi de l’emprise que vous avez subie et comment en sortir.

                            L’amour familial et conjugal, je vous le souhaite vivement, vous aidera aussi considérablement. La famille que j’ai créée et mon compagnon m’aident beaucoup au quotidien. Cela me replace toujours dans le présent autant que mon activité professionnelle.

                            S’il est utile de regarder le passé pour mieux en comprendre les ressorts et ne pas reproduire les mêmes errances, éviter aussi à nos enfants de tomber dans les mêmes pièges, il faut aussi se concentrer sur le présent et le vivant. Mon psy me disait il y a quelques années, de ne pas trop regarder dans le rétroviseur. Et il avait raison. Pour que la vie gagne, il faut être dans la vie présente, pas dans le passé.

                            Même si l’actualité, les évènements ramènent nos passés traumatiques, il faut en faire quelque chose de positif. C’est pourquoi il est important de mutualiser ici et sur d’autres sites cathos, nos savoirs sur les dérives sectaires, sur ce que nous avons pu apprendre de ces expériences dures, éprouvantes.

                            C’est en rassemblant toutes ces informations (différentes pour chacun) que nous pouvons en faire un outil d’alerte pour des jeunes, des familles qui pourraient se faire piéger par ces groupes.

                            Plus cette information remonte, plus les gens sont informés. Et plus ils peuvent décider librement de choisir telle ou telle voie.

                            Je vous embrasse. Je repars travailler.

                            Au plaisir de vous lire.

                  • Bonjour Liene

                    Vous avez eu un grand courage pour dénoncer tout ce qui vous a fait souffrir. Ce n’était surtout pas évident dans le contexte et dans le type de relation perverse dans laquelle vous étiez engagées au sein de la communauté dont vous dépendiez.

                    C’est la première étape de sortie d’emprise. La seconde est de découvrir les arrières-cours des groupes dérivants sectaires et les objectifs idéologiques et politiques de ces groupes.

                    Une démarche pas facile non plus. Mais qui permet de comprendre un peu plus la nécessité d’embrigader des jeunes par le biais d’un idéal religieux, pour en fait les utiliser pour des projets beaucoup moins idéaux que ceux pour lesquels ils pensaient s’être investis au départ.

                    Oui, dénoncer tout ça est une nécessité et pas une partie de plaisir. Je suis bien d’accord avec vous.

                    Et l’institution devra rendre des comptes sur la mise en orbite des groupes dérivants sectaires mais aussi vis à vis de comment elle a fait union avec ces communautés dérivantes dans des buts géopolitiques criminels violents et abusifs.

                    Famvict, Ana, moi et quelques autres croyants, en sommes à ce stade d’analyse. Qui dépasse les dérives internes des communautés que nous avons pu constater. Mais inscrit ces communautés dérivantes sectaires dans un projet idéologique et politique ultra violent et très éloigné du message christique, tout en le brandissant (le message christique) comme argument. Ce qui est infiniment pervers.

                    Vous avez choisi de rompre avec l’Eglise après avoir subi les pires violences et emprises. C’est tout à fait compréhensible. D’autres ont agi de même, après les blessures et traumatismes endurés.

                    Mais nous sommes un petit nombre à continuer de cheminer pour comprendre jusqu’où va cette logique sectaire et comment l’institution s’en est servie et s’en sert encore pour faire aboutir des projets politiques dictatoriaux et maintenir son emprise sur les individus.

                    Voir le pentecôtisme (protestant et catholique) accompagner et rallier idéologiquement des personnalités comme David Duke qui est un néo-nazi, Steve Bannon qui est un proche de Duke et qui conseille actuellement les cardinaux ultra conservateurs, mais aussi des personnalités d’extrême droite en France et à l’étranger, et voir différentes apparitions mariales fabriquées pour servir ces intérêts racistes, xénophobes, et épris d’épuration ethnique et de massacres pour des raisons territoriales, économiques et religieuses, c’est comprendre les véritables enjeux de ces groupes dérivants sectaires derrière une façade d’illusion religieuse ouverte et joyeuse.

                    Et cela, il faut en parler. Le passer sous silence revient à cautionner ces idéologies et ces logiques criminelles. Ce que personnellement je ne peux pas.

                    A Medjugorje, cycliquement, des pèlerins disparaissent du côté des lieux des apparitions et du fief des oustachis. Sans doute parce qu’ils ont vu ce qu’ils n’auraient pas du voir. On les retrouve quelques jours ou quelques mois après, morts de différentes façons.

                    Si l’on peut toujours arguer que la géographie des lieux n’est pas des plus faciles, il y a aussi un contexte géopolitique et religieux très instable. Medjugorje se trouvant sur le territoire oustachi croate et à proximité du fief oustachi, bien évidemment que des pèlerins curieux qui s’aventurent un peu trop hors des sentiers balisés pour le tourisme de Medjugorje, ne sont pas les bienvenus.

                    http://www.marcocorvaglia.com/medjugorje-fr/la-colline-des-disparitions.html

                    La sanction de B16 contre Tomislav Vlasic en 2008, conseiller spirituel des voyants depuis les débuts et affilié aux oustachis croates tout en vivant en Italie, montre qu’à la base il y a un vrai problème de manipulation mentale et d’emprise et des intérêts qui ne sont pas du tout spirituels.

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Apparitions_mariales_de_Me%C4%91ugorje/Nouvelle_version_ayant_re%C3%A7u_l%27accord_des_contributeurs

                    Or on voit le Renouveau Charismatique, Béatitudes en tête, continuer de faire la publicité de ces apparitions et de tout ce qui peut se rapporter à l’idéologie oustachi croate (largement mise en avant dans le village et alentours avec noms de rues d’oustachis célèbres). Ce qui ramène l’apparition à un simple objet promotionnel idéologique et politique.

                    On retrouvait cela également à Kibého au Rwanda avec quelques années plus tard des voyants et une institution religieuse catho impliqués dans le génocide jusqu’à un très haut niveau de responsabilité. Et toujours le Renouveau Charismatique notamment via les Béatitudes comme principaux relais publicitaires de ces apparitions.

                    Et quand on sait qu’il y a eu des intérêts géopolitiques et économiques multiples qui se sont joints à ces massacres, que c’était déjà pareil entre 1941 et 1945 en Croatie, qu’on retrouve cette même logique au début des années 90 et qu’on nous prépare actuellement à nouveau la même violence meurtrière et guerrière avec une convergence des extrêmes droites européennes sur ce territoire, tout ça me paraît très grave, très inquiétant. Et voir le Renouveau Charismatique comme principal agent publicitaire de cette épuration ethnique programmée, comme au Rwanda, me préoccupe beaucoup.

                    D’autres groupes dérivants sectaires comme l’Opus Dei partagent depuis déjà longtemps les mêmes préoccupations géopolitiques, ultra religieuses et participent aussi mais dans la logique guerrière et meurtrière à alimenter cette violence sous couvert de foi et de maintenir une Europe chrétienne.

                    Si cela intéresse différents lecteurs, vous pouvez lire à ce sujet en anglais (malheureusement l’ouvrage n’a pas été traduit en français), Their Kingdom come, de Robert Hutchinson.

                    Le livre m’avait été conseillé par Ana et j’ai commencé à le lire cet été. Il est très intéressant et instructif sur les différents conflits internationaux portés par l’extrême droite internationale, conflits couverts, instrumentalisés religieusement par l’Opus Dei mais aussi le Renouveau Charismatique et d’autres groupes dérivants sectaires catholiques.

                    Je vous passe un extrait qui concerne un opusien espagnol, Riccardo Estarriol, impliqué dans le conflit croate et yougoslave et formateur du meurtrier et mercenaire Eduardo Rozsas Flores (et sans doute de bien d’autres miliciens oustachis) :

                    https://books.google.fr/books?id=WY4Dq6lZeMwC&pg=PA432&lpg=PA432&dq=riccardo+estarriol&source=bl&ots=RzDhHAK-qq&sig=2vuQVgMp2Q7AUbFqpPrYVkhoFTI&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwix2o2N7pDeAhWJ34UKHTznDu44ChDoATABegQIBxAB#v=onepage&q=riccardo%20estarriol&f=false

                    • Pour la communauté st Jean aussi Medjugorje est très importante, et dans leur prieuré à Finale Emilia(en Italie) les croyants peuvent toujours assister à ces spectacls d ’apparitions en direct, les frères y accueillent très régulièrement l’une de voyantes -Marija. Le frere en question m’avait raconté plusieurs histoires à ce sujet et notamment qu’il connaissait personnellement un homme qui ,pendant son pelerinage aurait reçu le don de pouvoir regarder le soleil en face sans aucune protection etc. Je ne vais pas donner mon avis personel sur ce sujet ,cela n a aucun intérêt. Quant à ces meurtres et tout ce qui se cache derrière tout cela,ca fait vraiment froid dans le dos.

                      • Oui, ça fait froid dans le dos, Liene. Mais malheureusement, il y a déjà eu des précédents dans cette partie du pays et à grande échelle. Et le Vatican malheureusement, a appuyé ces massacres commis par les oustachis entre 1941 et 1945, protégé et caché son idéologue Ante Pavelic qui a terminé ses jours en Espagne sous la protection de Franco et de l’Opus Dei. Et l’Opus Dei comme le Renouveau Charismatique sont toujours en proximité de ces idéologies qui en 90 on réactivé ce même projet d’épuration ethnique qui retrouve de la vigueur ces dernières années et encore plus depuis l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite en Italie, comme en Hongrie et la proximité idéologique de l’actuelle dirigeante croate avec les idéologies oustachis nationalistes :

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Kolinda_Grabar-Kitarovi%C4%87

            • Si vous y êtes allée avant votre entrée au Verbe de Vie, alors c’est que déjà, vous étiez bien briefée dans ce type d’idéologie. Je ne vois pas sinon comment ça serait possible. A l’époque, fallait déjà avoir été bien travaillé au corps pour aller à Medjugorje et faire de l’humanitaire en Croatie auprès des oustachis.

              Libre à vous de croire que la Vierge apparait réellement. Mais la réalité est toute autre. Malheureusement.

              Mon discours n’est ni biaisé ni tronqué. Il est clair et en lien avec tout ce que j’ai appris au plan historique sur les Balkans, les guerres et l’implication et du Vatican et de différents groupes dérivants sectaires mais aussi de groupes d’extrême droite au côté des croates oustachis.

              Je conçois tout à fait que ces questions vous dépassent largement. Sans doute pour ne vous être jamais penchée sérieusement sur la question en dehors d’une adhésion totale aux apparitions sans jamais une once de doute. J’ai été comme ça dans les années 80 et vis à vis des mêmes apparitions. Mais c’était avant de découvrir tout ce que j’ai appris au plan historique et politique sur le sujet. Une fois que j’ai découvert l’envers du décor de Medjugorje, forcément, ça m’a permis de me poser des questions sur le pourquoi du comment et sur quel était l’intérêt des Béatitudes, du Verbe de Vie, de l’Emmanuel et plus généralement du Renouveau Charismatique et de l’OD (ben oui, l’organisation est aussi impliquée dans le conflit -voir l’excellent livre de Robert Hutchinson Their Kingdom comes) et du Vatican sur cette partie de territoire précisément. Medju est à proximité du fief du mouvement oustachi. Et les franciscains qui soutiennent l’apparition sont tous oustachis. Ca vous semble pas curieux ? Ca vous titille pas ?

              Ce n’est pas une question de tout noir ou tout blanc. C’est une question de géopolitique et d’extrémisme religieux, Isabelle. Avec des intérêts financiers, idéologiques qui sont plus que contestables. Alors oui, certainement que vous y avez trouvé de belles choses malgré des dérives au Verbe de Vie. Mais vous l’avez quitté pour des dérives suffisamment graves pour être dénoncées. Et il n’y a malheureusement pas que ces dysfonctionnements.

              J’essaie de vous l’expliquer. Parce que ça me paraît essentiel pour que vous compreniez, vous et d’autres au-delà de votre seule histoire avec ces communautés dérivantes sectaires, les objectifs idéologiques et politiques qui réunissent ces groupes et une partie du Vatican.

              Après, libre à vous de ne pas me croire. De vouloir rester dans vos croyances. C’est pas un souci pour moi. Au moins, je vous aurai donné l’info. Ce que vous en faites après, m’importe peu. Mais au moins, vous avez l’info. Et s’il vous arrive quelque chose, vous ne pourrez plus dire que vous n’étiez pas au courant.

              C’est tout.

              • Encore tout faux ! 😊 Bon cette fois-ci je vais être brève car vous êtes emmurée dans une analyse idéologique, socio-poltique et sociologique fondée sur de faux principes et de graves accusations dépourvues de preuves tangibles ou même d’une approche spirituelle à minima.

                Je suis issue d’une famille non pratiquante (donc aucun formatage dès l’enfance). Jusqu’à la fin de mes études supérieures, j’étais une athée (voir une anticléricale) convaincue.

                Rationnaliste, plutôt cartésienne, je ne croyais absolument pas aux apparitions et messages de Medjugorje. J’y suis allée pour des raisons purement humanitaires et, là encore, personne ne m’a « briefée » ou « conditionnée ».

                Etant en pleine guerre, il y avait très peu de pèlerins et j’ai été invitée à assister à une apparition avec Marija. Assise à un mètre derrière elle, sans chapelet, sans aucune notion de prière, je jugeais tout le monde et en particulier cette « illuminée » à genoux devant moi. 😇

                Le reste appartient à la très Sainte Vierge et à moi. Je doute fort que vous soyez dans les dispositions de l’accueillir ou, du moins, de le respecter sans jugements arbitraires, avec un cœur simple et humble.

                J’en témoigne ici une dernière fois : la Sainte Vierge apparaît bien à Medjugorje et ses messages sont authentiques et nullement pré-fabriqués.

                • Bonsoir Isabelle Il y a des choses qui m’intriguent..

                  Comment se fait-il que la Vierge, la Gospa Marie apparaisse chaque jour, et à la même heure depuis des dizaines d’années, alors que l’évêque du lieu, à qui j’ai écris, ne reconnaissait pas les apparitions et disait que c’était les communautés qui organisaient tout ça ?

                  Comment se fait-il que l’Eglise n’ai pas encore reconnue ces apparitions si belles , si nombreuses , si régulières, et si formidables pour la cause chrétienne ?

                  Comment aussi se fait-il que devant un tel phénomène - rarissime - qui dépasse de très loin toutes les autres apparitions, le monde entier, les télévisions, les radios, les chefs d’Etats, l’ONU, ne se soient pas précipités à Medjugorje pour ce phénomène qui bouleverse toutes les idées non croyantes, et qui sont la preuve tant attendue qu’un Dieu existe !

                  Comment se fait-il que devant un tel phénomène digne d’une rencontre avec une autre civilisation extra terrestre, et qui est la preuve - éclatante - que Dieu, Jésus et sa mère existent , personne n’en parle hormis ces communautés et quelques journalistes ?

                  Mon petit doigt pense qu’il faut au moins chercher qui sont ceux qui organisent de tels pèlerinages. Et que sans doute on devrait s’apercevoir de quelques parentés familiales ici et là . Comme par exemple Marie Reine de la Paix et de bien d’autres. Je ne sais pas si c’est toujours le cas, mais du temps du gourou des Béatitudes Croissant dit Ephraïm, certains membres de sa famille étaient impliqués dans ces organisations de pèlerinage. Depuis, il est vrai que c’est devenu - très - lucratif ! Et mieux organisé, y compris depuis le Canada, berceau du Cénacle de Cacouna, des maisons de ’’prière’’ de l’Alliance de Denise Bergeron du Renouveau Charismatique, mi chemin entre la secte et la maison de retraite.

                  De toute façon, je confirme ce qu’écris Françoise concernant la récupération de toutes ces magouilles par une extrême droite totalitaire et fasciste qui utilise tout cela pour remplacer le scandale des bébés volés en Espagne sous Franco.

                  • Soeur Emmanuel Maillard qui est le principal relais charismatique sur Medjugorje fait partie de la famille d’Ephraïm et de Philippe Madre. C’est toujours, Famvict, la même famille originelle des Béatitudes aux manettes. Et qui certainement continue de faire vivre la famille Croissant et Madre depuis Medjugorje. Après s’être faits rattraper à Kibého (à cette époque là c’est Ephraïm qui s’y était collé) par les implications des voyants dans le génocide ainsi que des religieux qui les soutenaient, ils tentent de se maintenir à Medjugorje en espérant certainement le même aboutissement génocidaire, qui serait selon eux un signe de Dieu… En attendant, c’est mafia, abus financiers, manipulation mentale et extrême droite à tous les étages. Mais ça ne doit pas vous étonner après tout ce que vous avez découvert au fil du temps sur les implications et dérives des Béatitudes et du Renouveau Charismatique en général…

                    Personnellement, je découvre peu à peu les implications conjointes de l’Opus Dei et des Béatitudes sur cette partie de territoire bosniaque, associées à différents cardinaux ultra conservateurs du Vatican et avec la participation de la milice privée de l’OD, associée à l’extrême droite internationale et formée à Vienne en Autriche par feu Riccardo Estarriol, journaliste à la Vanguardia de Barcelone et membre de l’Opus Dei.

                    En Bosnie dont dépend Medjugorje, jusqu’à très récemment c’était un nationaliste croate pro oustachis qui dirigeait le pays : Dragan Covic. Défait il y a quelques jours par Zeljko Komsic et remplacé à la présidence collégiale par Milorad Dodik, il apparaît évident, malgré les scandales révélés le concernant, que Covic va tout tenter pour alimenter de nouvelles tensions ethniques et religieuses au plan territorial :

                    https://www.la-croix.com/Monde/Bosnie-crise-politique-menace-elections-2018-10-08-1300974472

                    Et l’idéologie dominante actuellement en Croatie voisine, n’est pas pour rassurer depuis quelques années : https://www.letemps.ch/monde/croatie-on-va-bientot-se-mettre-bruler-livres

                • Sauf que les convois humanitaires à cette époque ont été organisés par l’extrême droite, Isabelle. C’est l’extrême droite française qui les organise avec la jeunesse déjà affiliée dans ses réseaux. Qu’elle soit d’ailleurs anticléricale ou religieuse. Donc ça ne relève en aucun cas du hasard que vous ayiez été à Medjugorje. Ca permettait à l’extrême droite d’unir ses intérêts avec les oustachis.

                  Marija, parlons en. Associée à une secte américaine Caritas, utilisant la fraude fiscale, complètement sous emprise oustachi de Vlasic…

                  C’est plus qu’illuminée qu’est Marija, c’est complètement vampirisée par les idéologies oustachis…

                  Marija vous a juste bien mécanisée…et j’aurais peut-être exactement réagi comme vous à l’époque si j’avais été dans les mêmes contextes. On est impressionnable quand on est jeune et qu’on a peu de vécu, qu’on est dans un contexte idéologique assez particulier. Immédiatement, on ne voit pas ce qui pourrait laisser penser à une supercherie. Ce n’est qu’après que des petits détails reviennent et dérangent…

                  Marie n’a pas besoin d’apparitions pour parler au cœur des humains et les accompagner dans leur existence chaque jour. Jésus non plus. Ils sont avec nous tous les jours. Sans discriminations. Et je doute qu’ils cautionnent les idéologies oustachis d’épuration ethnique ni les fraudes fiscales ni les associations sectaires qu’opèrent les voyants.

                  • @Françoise,

                    « Marija vous a bien mécanisée » (sic !) « On est impressionnable quand on est jeune et qu’on a peu de vécu » (re-sic !) « Marie n’a pas besoin d’apparitions pour parler au cœur des humains et les accompagner dans leur existence chaque jour » (re-re- sic !) Bah voyons ! B-)

                    Allez, Le Laus, La Salette, Lourdes, Pontmain, Fatima, Akita et tant d’autres lieux d’apparitions, à la poubelle ! Non mais, que des manipulateurs de première grandeur à la solde d’une idéologie d’extrême droite fascisante ! Ceux qui se laissent « avoir » sont des jeunes, des faibles, des ’victimes’ manipulées, bref, des simplistes sans aucune faculté de réflexion ou d’analyse. ;-)

                    Pauvre Françoise, vous êtes enfermée dans un modèle d’analyse qui omet soigneusement le surnaturel et la beauté de l’intervention de la Mère de Dieu dans notre monde en perdition. Et le pire est que vous faites des émules sur ce site (comme ailleurs je présume).

                    « On est impressionnable lorsqu’on est jeune ». M’ouais… Et que dire alors de mes pélerinages à Medjugorje à partir de 34 ans, en pleine activité à Paris, suite à une expérience en communauté déviante et à un combat de plusieurs années pour limiter les dégâts au sein du Verbe de Vie ?

                    Impressionnable ? Je ne l’ai jamais été. Bien au contraire car (trop) analytique, comme des coachs professionnels me l’ont répété avec des batteries de tests plus poussés les uns que les autres. Alors, que mes convictions vous démangent aux entournures, cela me fait gentiment sourire mais je peux le comprendre en vous lisant.

                    J’ai vu et expérimenté la puissance de la Vierge Marie à Lourdes, à la rue du Bac à Paris, à Medjugorje, à l’île Bouchard et dans bien d’autres lieux d’apparitions mariales.

                    Medjugorje est particulier. Sur la tombe du père Slavko, sur le Krizevac ou encore à la Croix bleue en présence de Mirjana, les grâces sont réelles et palpables. Les délivrances aussi, en particulier avec la voyante Vicka -très malade-, que j’ai eu le bonheur de rencontrer et qui est une hostie vivante, offerte à la Gospa.

                    Ah oui ! Mais là, on touche au spirituel, au mystique, donc on est forcément sous emprise et malléable selon vous. Je ne vous juge pas, je compatis. L’aveuglement est quasi-généralisé actuellement et le pire formatage vise à édulcorer, nier ou salir tout simplement ce qui vient du ciel. La contre-Eglise ne chôme pas il est vrai pour détruire le petit reste fidèle à la saine doctrine et aux messages de la Vierge Marie. Difficile de reconnaître ses poussins et de discerner le vrai du faux dans un tel magma de contre-vérités il est vrai.

                    Bon, vous pouvez continuer d’arroser largement des sites tels que celui-ci par vos discours anticléricaux et -souvent- faux, je n’y répondrai plus que par la prière. Bonne route !

  • anne thoraval 6 octobre 2018 14:10

    Le site sur lequel vous tombez par hasard fait partie des très rares sites qui luttent contre le silence des hiérarchies d’Eglise et l’imposture de communautés livrant des personnes sincères dans leur foi et dans leur engagement à l’exclusion, l’isolement, la détresse. Sur certaines des crimes ont été commis qui relèvent de la justice. Des familles ont été détruites,dévastées, ruinées. Certaines personnes ont complètement perdu la foi, d’autres ont quitté l’église catholique, d’autres encore ont conservé leur foi sans quitter l’église - ce qui relève de l’héroïcité de la sainteté selon moi, je le dis tout de go.

    La simple honnêteté intellectuelle oblige à se donner la peine (au sens propre) de lire, de s’informer. L’Envers du décor permet cette possibilité. Internet la démultiplie, pour peu qu’on s’en décide. Pas besoin ici de s’embarrasser de « discernement », mais du « petit bout de la raison » si cher à Rouletabille, le seul à avoir résolu « le mystère de la chambre jaune ».

    Toutes ces « dérives » sont en réalité existantes depuis quarante ans, pointées depuis trente ans, dénoncées à temps et à contre-temps par un nombre infime de personnes auprès de responsables diocésains qui n’ont pas voulu voir, qui ont dénié, qui ont craint « le scandale » qui aujourd’hui devant eux se dresse, inévitablement : l’Histoire ne s’en laisse jamais conter et se charge de la morale quand on ne l’a pas faite à sa place.

    La « prudence » comme la crainte ont été bien mauvaises conseillères car le temps, lui, fait son œuvre de clarification : des témoins d’agissements manipulateurs ou criminels ont trouvé la force et l’occasion, grâce à une rencontre, des sites comme celui de l’association pionnière Avref (fondée dès 1998), l’Envers du décor, de ceux qui paraissent aussi, plus « spécialisés » s’adressant à d’anciens membres de telle ou telle « communauté ». Quelques livres sortent,et leurs récits sont rendus incontestables par d’autres scandales, cette fois-çi passibles des tribunaux. Au bout de cinquante ans, on commence de bien mieux voir « l’avenir d’une illusion » pour reprendre un titre célèbre, la réalité des choses, réalité et choses auxquelles une stricte impression personnelle, même sincère et reconnaissante, ne pèse rien, excusez-moi de vous le dire aussi crûment.

    Bref les temps changent, et la société avec. Les « villages Potemkine » de l’URSS voulaient faire croire en une société radieuse effective au visiteur empressé de bonheur et donc tout prêt à recevoir pour vrai tout ce qu’il verrait, en réalité faux, monté de toutes pièces.

    L’Envers du décor, ceux qui postent leurs témoignages et commentaires sur ces rares sites dédiés à cette cause, dénoncent l’espérance Potemkine. Et la seule chose capable de la véritable espérance, celle qui ne trompe pas, c’est la vérité. Car curieusement la vérité ne désespère pas.

    (Je précise que je n’ai fait partie d’aucune de ces communautés)

  • Le Verbe de Vie … Notre famille ! 6 octobre 2018 11:19, par Bernard MALAISE

    Je viens de tomber par hasard sur ce site et sur l’ensemble de ces commentaires « à charge ». Quel déferlement… Quel défoulement devrais-je dire. Où se trouvent le chemin, la vérité et la vie dans tout cela ? Reste t’il ne serait-ce qu’une trace d’espérance ?

    Tout simple, notre témoignage (à mon épouse et à moi-même) est bien différent de ce que je viens de lire. Invités par la Communauté de l’Emmanuel à justement témoigner cet été, à l’occasion d’une session famille à Paray-le-Monial, nous l’avons fait (nous, un simple couple ami de la Communauté du Verbe de Vie), sans omettre ni transformer quoique ce soit. Et évidemment sans nous cacher … Plutôt que d’écrire pour répondre à l’ensemble de ces messages, pourquoi ne pas vous inviter à nous écouter ? Vous pouvez le faire simplement en cliquant sur le lient suivant …

    https://radio-esperance.net/mobile/mobile.php?radio=antenne-principale&media=audio&option=reecouter&cur=1532898091&date=1532898091&id=395229

  • alex 3 mai 2018 19:15

    Bonjour, Je m’étonne toujours que cette « communauté » puisse encore exister aujourd’hui et continuer ainsi son œuvre de manipulation et de destruction. Les dérives sectaires de ce mouvement semblent pourtant clairement établies (emprise psychologique et physique / perte de liberté / perte de discernement / famille détruite…). Savez-vous si des plaintes ont été déposées et les cas échant si des décisions ont été rendues sur la légalité de ce mouvement ?

    Cela m’intéresse de savoir, cette communauté m’ayant volé une partie de mon enfance. Merci

  • Nathalie 9 février 2017 15:42

    J’ai toujours été mal à l’aise lorsque j’ai entendu des enseignements d’Olivier Belleil. Il me semble que, malgré une étonnante assurance et des références constantes à l’enseignement de l’Eglise, il y a quelque chose qui sonne faux dans ses « prédications ». Quelqu’un sait-il si il a un quelconque diplôme en théologie ou en Bible ? Son enseignement est-il réellement conforme à un enseignement de l’Eglise Catholique ? J’ai des sérieux doutes… merci de m’éclairer sur ce point.

    • Je ne sais pas s’il un diplôme quelconque, mais je me souviens avoir entendu ce « prédicateur » lors d’un pèlerinage, et ses paroles m’avaient mises en colère ! J’avais une expérience de lectio divina régulière, et il avait donné des explications, qui étaient plutôt des directives, sur ce qu’était ou n’était pas la lectio divina… selon lui ! Si l’on ne faisait pas comme lui le disait, on était dans l’erreur et on priait mal… Ses paroles étaient des abominations ! Ce genre de mauvaise prédication enferme et décourage les auditeurs qui ne font pas « comme il faut ». Je reconnais bien là la « rigidité » qu’a dénoncé le Pape François (et dont un autre internaute a parlé, quelques lignes plus bas sur ce blog).

    • Ancienne communautaire du Verbe de Vie, je sais qu’il n’a pas de formation théologique académique. Il lit beaucoup et c’est à partir des connaissances qu’il accumule par ses lectures qu’il fait ses propres enseignements. En soi, ce n’est pas mauvais, mais il n’a jamais confronté ses connaissances ou sa pensée à un enseignant extérieur, il ne connait pas l’altérité. De par sa nature, il pense qu’il a toujours raison, donc pour lui, ce qu’il pense est la vérité. Je l’ai même vu hocher négativement la tête lors d’une récollection donnée au Verbe de Vie par un professeur d’université. Le docteur en théologie avait faux, lui savait ! Il fonctionne aussi de manière binaire, il n’est pas capable de nuances ce qui est renforcé par sa psychorigidité. Ecouter un de ses enseignements parait lumineux (j’insiste sur le parait) mais se nourrir de ses enseignements sertissent l’âme dans un chemin étroit qui n’est pas celui de l’évangile mais celui d’une pensée étriquée, binaire, équipée d’œillères. Bref si vous voulez de la longueur, de la largeur, de la hauteur et de la profondeur, je vous conseille d’aller voir ailleurs.

      • Je suis tout à fait d’accord avec votre analyse. Pour lui, il y a d’un coté les bons et de l’autre les méchants, c’est complètement binaire, c’est pourquoi il est à l’aise avec l’Ancien Testament, mais est décontenancé par la Révélation dans le Nouveau Testament ; il n’enseigne pas sur les épîtres de St Paul par exemple, c’est trop théologique pour lui. D’ailleurs, je pense que, compte-tenu de sa personnalité, il n’aimerait pas faire des études de théologie en université car cela signifierait qu’il fasse corriger sa copie par un tiers. Il préfère avoir raison, c’est sûr. Quant à sa capacité de faire rire dans ses enseignements, cela en dit long sur la manière de mettre son auditoire de son coté. Si vous voulez entendre quelqu’un qui séduit par son talent d’orateur, et vous entraîne dans son camp (les bons contre les méchants), allez l’écouter. Mais si vous voulez entrer dans la sagesse de l’Eglise, allez voir ailleurs.

        • Je voudrais juste ajouter même s’il n’y a pas besoin, que lorsque mon mari et moi avons annoncer notre départ de la Cté à Olivier Belleil il nous a légué une belle parole de bénédiction…. : « votre charisme à chacun dépend de la communauté et se déploi grâce à elle. En nous quittant vous aller le perdre ! » Bref sans nous vous n’êtes rien ! Raison de plus pour échapper à ce manipulateur narcissique.

          • Effectivement, j’ai eu la même chose et je sais que je ne suis pas la seule. Il donne des paroles de malédictions au moment du départ pour mieux nous enfoncer. Ensuite il calomnie par personnes interposées ou par allusions pour ne pas se mettre en danger et paraître toujours pur, humble et irréprochable. Je ne sais pas si il a encore une conscience qui fonctionne et je ne sais pas si l’Eglise est en mesure d’arrêter les nuisances de ce genre de personnage. Je m’interroge.

    • Bonjour ,

      je sais simplement que le Olivier Beleil est diplômé en Philosophie , pas en théologie … Il ne suffit pas d’ ailleurs d’être diplômé en thèologie pour avoir une attitude judicieuse …

  • Marie DELAIRE 10 janvier 2017 15:55

    Pendant une dizaine d’année, mon mari et moi avons fait de fréquentes visites à la Communauté du Verbe de Vie à Aubazine et avons fréquemment rencontré le Père Jacques Marin. Son écoute nous a beaucoup aidés et nous lui en sommes très reconnaissants. Nous le remercions du fond du cœur. Marie

    • Marie,

      Il y a « un monde » entre rendre visite à une Communauté nouvelle ponctuellement telle que le Verbe de Vie et y vivre. Le Père Jacques Marin a été mon accompagnateur et confesseur exclusif pendant plusieurs années, y compris à Aubazine. Je peux témoigner qu’il était sous l’emprise grandissante du couple de co-fondateurs, Georges et Marie-Josette Bonneval, avant que la visite canonique ne lève le voile en partie sur les déviances de cette communauté [malheureusement].

      Il n’en demeure pas moins qu’il aura été un excellent prédicateur et aura aidé de nombreux retraitants (des couples notamment). Le problème majeur tient au fait qu’il n’avait pas le don du discernement mais celui de la prédication et qu’il n’avait que peu de respect pour l’enseignement deux fois millénaire de l’Eglise Catholique concernant les vocations sacerdotales ou religieuses. Il considérait l’exemple des communautés anciennes comme désuet. L’orgueil spirituel est un piège dans lequel sont tombés bien des prêtres du renouveau charismatique. C’est un constat sans jugement.

      Il faut prier pour lui et pour certains prêtres de ces communautés dont l’humilité et la prière à la Vierge Marie ont fait cruellement défaut, laissant la place à l’efficacité et au rendement au détriment de la charité.

  • Olivier 5 novembre 2016 15:11

    Les manipulateurs : Pascal Ide, prêtre et médecin, nous dit ce qu’il faut savoir sur ces personnalités narcissiques.

    Une petite vidéo sur la cause principale des épreuves récurrentes de la communauté du Verbe de Vie depuis la première élection du modérateur général.

    https://www.youtube.com/watch?v=bkN...

  • Olivier 25 octobre 2016 20:37

    Le Pape François vient d’adresser ce message à certains responsables ou anciens responsables du Verbe de Vie… Radio Vatican 24/10/2016

    « Derrière la rigidité, il y a quelque chose de caché dans la vie d’une personne. La rigidité n’est pas un don de Dieu. La douceur, oui, la bonté, oui, la bienveillance, oui, le pardon, oui. Mais la rigidité, non ! Derrière la rigidité il y a toujours quelque chose de caché, dans de nombreux cas une double vie, mais il y a aussi quelque chose d’une maladie. Combien souffrent les rigides : quand ils sont sincères et se rendent compte de cela, ils souffrent ! Parce qu’ils ne réussissent pas à avoir la liberté des enfants de Dieu, il ne savent pas comment on chemine dans la Loi du Seigneur, et ne sont pas bienheureux. Et ils souffrent tellement ! Ils semblent bons, parce qu’ils suivent la Loi. Mais derrière, il y a quelque chose qui ne les rend pas bons : ils sont mauvais, hypocrites, ou ils sont malades. Ils souffrent ! »

    Le Pape François a rappelé la parabole de l’Enfant prodigue, dans laquelle le fils aîné, qui s’était toujours bien comporté, s’indigne avec le père parce qu’il accueille avec joie le fils cadet, dissolu, mais revenu à la maison en s’étant repenti. Cette attitude, a expliqué le Pape, fait voir ce qu’il y a derrière une certaine bonté : « la superbe de se croire juste ».

  • Isabelle 20 septembre 2016 01:36

    Bonjour,

    Vous écrivez qu’après « synthèse et enquête auprès d’anciens membres de la Communauté du Verbe de Vie », la visite canonique aurait été déclenchée exclusivement par les co-fondateurs. Je cite : « Elle est déclenchée en 2002 par Monseigneur Charrier, évêque de Tulle, grâce aux différentes interventions de Jean-Louis et Monique Fradon, et de Marina Perrot ».

    Par souci de clarté et de Vérité, je me dois de rectifier cette affirmation qui est en partie fausse. C’est une version tronquée, notamment sur le plan chronologique.

    J’ai vécu plusieurs années au sein de cette communauté et j’en suis sortie avant Jean-Louis et Monique Fradon et Marina Perrot que j’ai bien connu. Après ma sortie, j’ai été voir les plus hautes instances ecclésiales afin de les avertir des déviances sectaires liées à l’absence de régulation du pouvoir notamment. Certains ont pris acte, attendant avant de prendre les mesures qui s’imposaient alors. J’ai mis en garde et affirmé que la Communauté portait en elle les germes de déviances graves avec des risques d’emprises et de manipulation mentale avérée aux conséquences lourdes. L’hémorragie des vocations qui a suivi a malheureusement corroboré mes analyses d’alors.

    J’ai trouvé à l’époque une ancienne avocate de l’Officialité et j’ai entamé seule un « devoir de Vérité » sur les bases des critères de discernements sur les déviances sectaires dans l’Eglise Catholique établies par Mgr Vernette (Responsable du service secte, pastorale et nouvelles croyances).

    Plus d’un an après avoir quitté cette Communauté (et suite à leur départ du Verbe de Vie), j’ai alors entendu personnellement le témoignage de Jean-Louis et Monique Fradon, particulièrement meurtris. Je les ai vivement incité à témoigner et à faire eux aussi un « devoir de Vérité ». Leur témoignage avait du poids mais pas seulement le leur. Je leur ai transmis les critères de discernement de Mgr Vernette sur lesquels ils se sont appuyés, tout comme moi, pour faire leur rapport à Mgr Charrier, alors évêque de Tulle. Je les ai aussi invité à contacter le S.A.M. que j’avais contacté un an auparavant, ce qu’ils ont fait. Enfin, je leur ai donné les coordonnées de l’avocate qui était déjà en lien avec Mgr Charrier et avec laquelle ils se sont vite mis en lien direct sans m’en informer d’ailleurs.

    Ce sont là des faits qu’ils ne peuvent réfuter, du moins je l’espère.

    Aussi, je crois pouvoir dire qu’à l’époque, compte-tenu du contexte, j’ai fédéré un travail collégial auprès de Mgr Charrier que j’avais entamée seule au départ. Mais, avec le temps et le recul, j’ai constaté - avec une certaine fatalité et sans grande surprise - que la version sur le rôle des premiers témoins avait varié. Mon souci de discrétion n’a pas été la seule raison je pense. Cela ne m’a pas étonnée outre mesure vu la fragilité psychologique des « témoins » et l’hémorragie interne lié au mode de gouvernement de cette Communauté Nouvelle.

    Car il faut savoir que nous étions cinq à témoigner auprès de Mgr Charrier au départ : Moi, une soeur consacrée qui avait quitté la Communauté après de nombreuses années de vie communautaire et un engagement à vie (et qui n’est pas la co-fondatrice Marina Perrot) et… Jean-Louis et Monique Fradon !

    Après notre rapport envoyé à l’Evêque de la Maison Mère (l’Abbaye d’Aubazine), nous avons été convoqués par Mgr Charrier de façon indépendante et à sa demande. Suite à ces entretiens puis, par la suite, à d’autres témoignages de personnes proches ou de membres en souffrance, la visite canonique a été décrétée avec les suites que nous connaissons.

    Voilà, je désirais rectifier votre version car j’estime que le rôle des co-fondateurs n’a pas été aussi déterminant que certains l’affirment dans la visité canonique qui a suivi nos témoignages. Ce fut un long et âpre combat collégial, mené par étapes, et le rôle de chacun doit être respecté, les initiateurs comme ceux qui ont suivi.

    Cette Communauté a de belles vocations mais la responsabilité des autorités ecclésiales dans la problématique liée au Verbe de Vie est accablante et ce bien après le départ de Georges et Marie-Josette Bonneval et du Père Jacques Marin.

    Le laxisme et le manque de discernement face au mode de gouvernement des Fondateurs et co-fondateurs ; face au mode d’élection des modérateurs et face à la gestion du pouvoir et des avoirs, aura fait beaucoup de dégâts comme dans tant d’autres Communautés Nouvelles.

  • Laury 16 septembre 2016 11:44

    « La vérité vous rendra libres » MERCI Pourquoi avoir tant tardé à le dire ?

    Laury

    • Pour avoir côtoyé de près les Bonneval, ainsi que Jacques Marin, pour être allé plusieurs fois à Aubazine, je tiens à souligner la véracité de ce qui est écrit par ce collectif. Oui, le réveil est lent… Car le « formatage » des esprits accompli dans les années euphoriques du Renouveau charismatique a touché tout ceux qui étaient insérés de près ou de loin dans ce courant. Avec le recul du temps, et les outils de réflexion sur les dérives sectaires qui sont maintenant à notre disposition, il devient possible de faire apparaître l’ivraie, après avoir passé des décennies à encenser le « bon grain » en passant de multiples couches de vernis « Baufix »… Les fissures et lézardes commencent à être bien visibles… Et en France, où sont nées toutes ces communautés nouvelles, ce sont des pans entiers qui se sont effondrés… L’Église aura-t-elle le courage de faire de vrais bilans, et d’en tirer les conséquences, plutôt qu’essayer de replâtrer ? Pas sûr… Mais on progresse vers la Vérité qui rend libre !

      • J’ai vécu plusieurs années dans cette communauté. Il y avait de belles grâces, mais qui, au fil du temps étaient en effet étouffées par l’ivraie grandissante. L’ivraie trouve dans ces communautés un terrain fertile. Les relations fraternelles sont trop confuses, entre mixité et différents états de vie, sur une spiritualité inexistante, cela devient une vraie pagaille où tout le monde fini par être perdu intérieurement. On parle de blessures et on fait des retraites de guérison intérieure, mais le vrai problème est ailleurs. Les relations dites fraternelles ne sont pas porteuses mais destructurantes car les bases ne sont pas saines. En plus, la vie charismatique accentue la confusion avec des paroles de prophéties à profusion, prophéties qui ne se réalisent pas mais suscitent une sorte d’euphorie aveuglante. A la fin, c’est usant. C’est d’autant plus regrettable qu’il y a des personnes très chouettes dans ces communautés, mais elles sont prises dans un déni qui les protège de l’effondrement. Je prie beaucoup pour elles. Quelle tristesse.

        • Il est vrai qu’à chaque fois que je rencontre des gens qui ont vécu ces années d’euphorie en cté charismatique, je suis étonnée par le fossé qui les sépare de l’image donnée d’eux dans les journaux, les media : des gens manipulables, faibles, fragiles devant des gourous tout-puissants qui leur donnent la becquée en nourritures terrestres et spirituelles… Je ne connais que des gens droits, de bonne volonté, pratiquants en paroisse, et pas du tout à la dérive… Les autorités ecclésiastiques se sont p-ê dit qu’avec des gens aussi ’bien’, les choses finiraient forcément par bien tourner. Le fait que tant de bonnes personnes arrivent à de telles catastrophes appelle à réfléchir au-delà des clichés. Un jour j’en avais parlé à une religieuse qui m’avait dit que les communautés de laïcs ne marchaient pas et c’est peut-être la conclusion, peut-être que c’est une utopie, irréalisable, même avec de bonnes personnes (qui, dans toutes les ctés, sont plus nombreuses que les néfastes).