FOCOLARI / Chiara Lubich

Un suicide est toujours une tragédie. Quand il arrive dans une congrégation ou un mouvement d’Église, c’est un signal d’alarme à prendre au sérieux. C’est le cri du cœur qu’a lancé Renata Patti lors du congrès de l’ICSA, en juillet 2013, après la mort de Marisa Baù.

Nous sommes heureux de publier aujourd’hui une étude réalisée par Renata Patti sur le mouvement des Focolari, auquel elle a appartenu 40 ans, dont 28 en tant que Focolarine interne.