Publications

Scandale après scandale, l’Église défraie la chronique. On se demande chaque fois si on a enfin touché le fond. Jusqu’à la prochaine vague. La crise ne fait que commencer, car les abus sexuels ne sont que la partie émergée de l’iceberg. La partie cachée, celle dont on commence enfin à parler un peu, ce sont les abus de pouvoir, qui conditionnent toutes les autres formes d’abus. Ces abus ont des caractéristiques particulières quand ils se produisent au sein d’une communauté religieuse : c’est ce qu’on appelle les « abus spirituels ». Et c’est de cela dont nous avons voulu parler dans ce livre.

Jeune Ukrainienne –elle a 16 ans- Claire Maximova se convertit au catholicisme lors de la célébration de la nuit pascale. La splendeur liturgique rejoint ses plus profondes aspirations. L’adolescente, au caractère bien trempé, amoureuse de la vie, savoure cette joie nouvelle, ce sens donné à toutes choses et aime à gagner l’église pour suivre la messe, se confesser. Mais sa mère ne veut pas entendre parler de toute cette histoire. Si sa fille continue, elle la mettra dehors. Alors Claire ira dans un monastère. Que faire ? « Comment dois-je vivre ? », se demande la jeune fille. Au Carmel ?

Petit partage sur un livre qui montre comment, lorsque l’on est vulnérable – et on l’est tous un jour ou l’autre – on peut facilement se faire avaler tout cru par un mouvement à dérives sectaires.

Marie-Laure Janssens est sortie en 2010 de la communauté des sœurs contemplatives de Saint-Jean, dans laquelle elle a passé onze ans. Dans ce livre, elle raconte qu’elle a été victime d’un crime que ni le droit pénal ni le droit canon ne connaissent : l’abus spirituel. Une variante catholique de l’emprise affective et psychologique.

Nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie du livre rédigé sous la direction de Vincent Hanssens, De l’emprise à la liberté. Dérives sectaires au sein de l’Église. Témoignages et réflexions.

Je me permets d’informer les internautes qui suivent lenversdudecor.org de l’émission « Toute une histoire », qui sera diffusée lundi 23 février, à 14h sur France 2, sur le sujet : « Mon enfant a été endoctriné ». Je suis intervenu en deuxième partie d’émission.

Une excellente recension du livre co-écrit par Xavier Léger et Bernard Nicolas « Moi ancien légionnaire du Christ » (Flammarion, septembre 2013) vient d’être faite par le journaliste et historien Patrick Sbalchiero. L’original de cet article sur le site : www.fait-religieux.com.

Le livre de Véronique Duborgel, sorti en 2007, est un best-seller, qui a été traduit dans plusieurs langues. C’est le témoignage poignant d’une femme qui se retrouve embrigadée dans une mouvement qu’elle n’a pas choisi, qui a réponse à tout et qui réduit toute l’existence à un certain nombre de pratiques plus ou moins avilissantes. Trouvez l’Evangile là dedans ! La recension que nous présentons ici provient du site OpusLibre.

Ce livre est un signal d’alarme, un cri. Il présente des témoignages, simples et émouvants par leur sincérité et par la détresse qu’ils dépeignent… Publié par le Centre Contre les Manipulations Mentales, il interpelle, sans fard, les autorités ecclésiales pour qu’elles reconnaissent leurs responsabilités dans les ravages causés par le "psycho-spirituel » et qu’enfin, elles décident de faire cesser les pratiques condamnables et acceptent de rendre justice aux victimes.

Dans le livre « Confession d’un cardinal », l’écrivain catholique Olivier Le Gendre donne la voix à un cardinal anonyme. Celui-ci donne quelques éclairages précieux sur la façon dont certaines communautés nouvelles sont appréhendées par la hiérarchie catholique. Extrait.

Articles : 0 | 10 | Tout afficher