TRADITION FAMILLE PROPRIETE (TFP) - HERAUTS DE L’EVANGILE / Mgr João Scognamiglio Clá Dias

Après la visite apostolique commencée en 2017, l’association internationale des Hérauts de l’Évangile (Arautos do Evangelho), ainsi que ses deux branches de vie consacrée, masculine et féminine, est désormais placée sous l’autorité d’un commissaire ayant reçu l’approbation du Pape. L’information a été rendue publique par un communiqué de presse de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique, dirigée par le Cardinal João Braz de Aviz.

Depuis la diffusion des vidéos du prétendu exorcisme qui a circulé en 2017, les Hérauts de l’Évangile sont considérés comme une secte religieuse. Nous avons consulté divers spécialistes pour préciser l’origine du terme « secte destructrice ».

Entre l’excentricité de leurs habits, leurs installations somptueuses et la description de leurs rituels secrets, les Hérauts se sont fait connaitre du grand public lors de la diffusion des vidéos d’exorcismes.

La première organisation liée aux Hérauts de l’Évangile a été fondée par Clá Dias en septembre 1997. Elle s’appelait l’Association culturelle Notre-Dame de Fatima (ACNSF).

João Scognamiglio Clá Dias est appelé par ses disciples « Monseigneur », « Papito » (petit père) ou « JCD ». Il est né en 1939 à São Paulo. Il est le fondateur des Hérauts de l’Évangile.

Ayant eu accès à des témoignages d’anciens membres, Metropoles s’est entretenu avec un homme qui prétend avoir été victime de viol lorsqu’il était mineur et vivait dans les maisons de la communauté religieuse. Sous couvert d’anonymat, il leur a raconté une série d’abus qui se seraient passés dans les trois endroits où il a vécu dans la communauté.

L’un des cas les plus dramatiques qui s’est produit dans l’un des châteaux des Hérauts de l’Évangile s’est passé il y a trois ans. Une jeune femme a été retrouvée morte après être tombée de la fenêtre de sa chambre.

Les entrevues que nous avons réalisées avec d’anciens élèves et leurs proches et les témoignages envoyés au Procureur ont une caractéristique commune : elles décrivent deux étapes très distinctes de l’expérience de vie avec les Hérauts de l’Évangile.

Tout commence par l’approche des élèves et de leurs parents. Les Hérauts de l’Évangile recrutent principalement leurs élèves dans des paroisses et des écoles.

Cinq châteaux répandus à travers le Brésil accueillent des milliers d’enfants et de jeunes brésiliens. Ils appartiennent à une communauté religieuse qui pratique des rituels secrets. Des parents accusent cette institution d’abus physiques et psychologiques. Des enquêtes sont en cours, par le Vatican et par le bureau du procureur.

Articles : 0 | 10 | Tout afficher