LEGION DU CHRIST & REGNUM CHRISTI / Père Marcial Maciel

Pervers sexuel, pédophile, bisexuel, psychopate, morphinomane, faussaire, plagiaire, usurpateur d’identité, menteur, manipulateur, intriguant, incestueux, escroc, voleur, criminel, apostotat et sacrilège… et fondateur de l’une des congrégations les plus influentes de l’Eglise Catholique : les légionnaires du Christ.

Le 6 février 2014, les participants au Chapitre Extraordinaire de Légion du Christ ont fait connaitre la composition de la nouvelle équipe dirigeante de la congrégation, et ont également rendu public une déclaration. Le collectif « Appel de Lourdes 2013 » répond par un communiqué de presse et par une lettre ouverte aux pères capitulaires.

Ne vous réjouissez pas trop vite : ce n’est pas la première fois qu’ils nous font le coup, et ce ne sera pas la dernière. Les Légionnaires du Christ viennent de publier un communiqué larmoyant dans lequel ils s’accusent de beaucoup de choses… tout en piétinant, une fois de plus, la justice et la vérité. Nous ne sommes plus dupes de leurs mensonges. Décryptage réalisé par le site Veritas liberabit vos.

La lune de miel du Pape François est terminée. Tout le charme du Pontife religieux bien intentionné est maintenant derrière lui. A court terme, François va devoir faire face à deux défis majeurs : Le rapport très sévère de la Commission sur les Droits de l’enfant des Nations Unies, à Genève ; et la rénovation des Légionnaires du Christ.

Le collectif à l’origine de l’Appel de Lourdes 2013 diffuse un dossier sur la Légion du Christ. Il consiste en une lettre signée par plusieurs anciens membres de la Légion du Christ ou du Regnum Christi accompagnant un questionnaire précis et documenté adressé au chapitre de la Légion à la veille de son ouverture, le 8 janvier.

Le document qui suit est une lettre signée par un groupe (« plus de 20, moins de 100 ») de prêtres légionnaires et de prêtres sortis de la congrégation. Elle a été envoyée au pape au mois de juin 2013. D’après le site qui a publié cette lettre, ces prêtres auraient reçu une réponse digne d’intérêt, mais, pour certaines raisons, ils ne peuvent pas encore la rendre publique.

Le 11 septembre dernier, le père Peter F. Byrne, légionnaire du Christ, a envoyé une lettre à ceux qui espéraient une véritable réforme, et que la justice soit rendue aux victimes du père Maciel. Avec un peu de retard, nous publions cette lettre qui révèle d’un côté la prise de conscience de certains, et de l’autre, l’indécrottable déni des supérieurs de l’ordre. A cause de ses positions, le père Byrne a été mis en quarantaine pendant des mois. Au dernières nouvelles, il aurait fini par quitter la congrégation, dépité.

Jason Berry, le journaliste américain qui s’est distingué par ses articles et ouvrages d’investigation sur les crimes du père Maciel et sur les mécanismes de corruption au sein de la Légion et du Vatican, vient de reprendre la plume pour faire un état des lieux (désastreux) sur la Légion du Christ, quelques jours avant le Chapitre Général.

Nous publions aujourd’hui un article saisissant, sans doute rédigé par un membre tout juste sorti de la congrégation, et très bien informé. Les éléments décrits dans cet état des lieux corroborent toutes les informations que nous recevons par ailleurs. Le site sur lequel cet article avait été publié ayant mystérieusement disparu, nous avons mis en dessous la version originelle, en anglais.

Voici la lettre de départ envoyée par le père Deomar de Guides au père Sylvester Heereman, le vicaire général de la Légion du Christ. Cette lettre donne un aperçu du problème auquel se trouve actuellement confrontée la congrégation, quelques semaines avant le début du Chapitre Général censé achever son processus de rénovation.

« Les abus étaient permanents, dans tous les centres (…). Le Vatican était au courant de la situation »

Le témoignage déchirant de l’une des huit victimes qui ont dénoncé les crimes de Marcial Maciel.

Articles : 0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | ... | 130 | Tout afficher