Samedi 11 juillet 2015 — Dernier ajout lundi 13 juillet 2015

Les Hérauts de l’Évangile menacent de poursuivre en justice leurs détracteurs… afin de dissimuler leur passé.

Par l’intermédiaire de l’un de ses avocats, Maître José Antonio Millán Calvo, de Saragosse, en Espagne, l’Association Internationale de Fidèles de Droit Pontifical « les Hérauts de l’Évangile », a menacé de poursuivre en justice Alfonso Varela Beccar, l’administrateur du blog « TFP, Heraldos y sectas eclesiales afines » (TFP, les Hérauts et autres sectes ecclésiales)

BEAVERTON (Oregon, USA), le 2 juillet 2015.

Par l’intermédiaire de l’un de ses avocats, Maître José Antonio Millán Calvo, de Saragosse, en Espagne, l’Association Internationale de Fidèles de Droit Pontifical « les Hérauts de l’Évangile », a menacé de poursuivre en justice Alfonso Varela Beccar, l’administrateur du blog « TFP, Heraldos y sectas eclesiales afines » (TFP, les Hérauts et autres sectes ecclésiales)

Le blog en question publie les articles de différents collaborateurs qui offrent une version « non autorisée » de l’association Tradition Famille Propriété (TFP), des Hérauts de l’Évangile et d’autres communautés qui ont émergé dans la seconde moitié du XXe siècle (tels que l’Opus Dei et les Légionnaires du Christ). Ce blog qualifie ces dernières communautés de « sectes ecclésiales » car, bien que professant une fidélité affichée à la doctrine de l’Église catholique, elles utilisent des pratiques (surtout en interne) similaires à celles de nombreuses sectes non catholiques.

Basé principalement sur les expériences personnelles d’Alfonso Beccar Varela et de quelques autres personnes qui ont milité pendant des années au sein de l’association TFP, avant la mort de son fondateur Plinio Correa de Oliveira en 1995, le blog recueille souvenirs et réflexions sur des expériences vécues pour la plupart il y a plus de 30 ans dans les rangs de l’organisation.

Bien que la fondation des Hérauts de l’Évangile soit postérieure, tant Joao Cla Scognamiglio Dias (fondateur des Hérauts) que la plupart des dirigeants de l’organisation étaient issus de l’association TFP, comme il ressort de la lecture du blog .

Il est frappant de constater, cependant, que cette information ait été soigneusement mis en sourdine depuis la biographie du fondateur jusqu’aux diverses publications largement distribuées par les Hérauts de l’Évangile, pour des raisons qui sont encore inconnues.

D’après Maître Millán Calvo, le blog "est engagé à diffuser de façon systématique (que ce soit en publiant leurs propres articles ou ceux d’auteurs anonymes) des informations tendancieuses et fausses sur mes clients, ce qui peut constituer un délit d’injure, pour le moins clairement attentatoire contre leur honneur, avec un abus évident et une transgression des limites de la liberté d’expression. »

Le Hérauts de l’Évangile ont ensuite exigé que le blog d’Alfonso Beccar Varela soit suspendu dans son intégralité, sans jamais citer (au moins jusqu’à ce jour) le moindre exemple de ce qu’ils considèrent « injurieux » dans le contenu du blog. Cette demande a été rejetée d’emblée, surtout quand on sait que la plupart des notes publiées ne mentionnent même pas les Hérauts de l’Evangile ou son fondateur, le brésilien Joao Cla Scognamiglio.

Cette menace visant à « exercer les actions correspondantes contre vous, pour sauvegarder les droits légitimes de mes clients, » s’inscrit dans une stratégie de communication qui consiste à dissimuler de façon systématique au grand public le passé de nombreuses personnes assumant des postes de direction dans la communauté des Hérauts de l’Evangile. Cet effort de dissimulation est d’autant plus grave que rien n’indique que l’organisation ait officiellement abandonné ses pratiques de culte de la personnalité du fondateur, de manipulation mentale, de recrutement de jeunes mineurs et d’autres activités contestables qui les fait ressembler à de nombreuses sectes modernes.

En diffusant cette nouvelle, nous espérons que les autorités ecclésiastiques dont dépendent les Hérauts de l’Évangile, enquêteront sur les pratiques et les croyances internes de l’organisation, et inviteront cette dernière à renoncer à utiliser leurs moyens financiers pour faire taire leurs détracteurs.

Voir en ligne : http://tfpheraldos.blogspot.ca/2015…

Vos réactions

  • Luciole 15 juillet 2015 14:05

    On pourrait se demander pendant longtemps — et pour cause — sur quel verset de l’évangile se base une telle démarche : intenter un procès à ses détracteurs.

    Quel saint en aurait-il fait autant ?

    Une attitude peu évangélique, pour des hérauts de l’évangile.