Vendredi 19 avril 2013

Ce que le Vatican savait sur le père Maciel : les 213 documents

A côté de ça, l’affaire des Vatileaks… c’est du pipi de chat ! Voici l’index des 212+1 documents qui constituent le dossier « Légionnaires du Christ », provenant des Archives du Vatican.

Le 213e document, c’est ce même index, réalisé sans doute en 2005, à la demande de Benoît XVI. Ces documents proviennent d’un groupe de prélats qui travaillent au Vatican et qui ont décidé en conscience de transmettre les fac-similés de tous ces documents à un universitaire mexicain, Fernando M. Gonzalez. Ce dernier a exploité le contenu de ces documents dans le livre : Marcial Maciel. Los Legionarios de Cristo : testimonios y documentos inéditos

Dossier Legionarios de Cristo

Archives Secrètes du Vatican sur le père Marcial Maciel et sur la Légion du Christ

En rouge : les documents critiques et les accusations contre le père Maciel ou/et contre la Légion du Christ.

Date Description
1944
1 23 mai 1944 Concession d’ordination, à l’évêque de Cuernavaca, du père Marcial Maciel. (Télégramme)
2 24 mai 1944 Avis selon lequel l’ordination anticipée de Marcial Maciel ne sera pas concédée.
3 25 mai 1944 Mgr Martinez présente la demande d’ordination anticipée de Marcial Maciel.
4 27 mai 1944 Refus de concession de l’ordination car les raisons évoquées sont insuffisantes.
5 9 mai 1945 Brève appréciation de la Congrégation des Missionnaires du Sacré Cœur de Jésus, par l’évêque de Zamora.
1945
6 10 juin 1945 Le père Maciel présente les fins de la Congrégation fondée par lui.
7 19 juil. 1945 L’évêque du Yucatan, Fernando, approuve l’œuvre du père Maciel
8 24 juil. 1945 L’évêque de Huajapan apprécie la fondation (Jenaro)
9 28 juil. 1945 L’évêque de Papantla apprécie et bénie l’œuvre (N. Corona)
10 30 juil. 1945 Estime et observations de l’évêque de Saltillo, Mgr Echeverria.
11 L’évêque de Leon exprime son estime pour la nouvelle congrégation (Mgr. Emeterio)
12 20 août 1945 Mgr Guizar y Valencia donne son soutien pour l’approbation économique des missionnaires.
13 6 sept. 1945 L’évêque de Zamora exprime son approbation pour cette œuvre. Salvador Martinez Silva.
14 15 sept. 1945 Lettre de recommandation de l’évêque de Guadalajara. José Garibi Rivera.
15 2 oct. 1945 Approbation de l’évêque de Tamaulipas. Serfin Maria.
16 8 oct. 1945 Le R.P. Angel Onate informe l’école apostolique du Sacré Cœur de sa visite, en vue de procéder à la demande du Nihil Obstat devant le Saint Siège. Tout est favorable. (copie en français)
1946
17 1 août 1946 Appréciation de l’école apostolique par l’évêque d’Aguascalientes : José de Jesus.
18 26 avr. 1946 L’évêque de Veracruz recommande, pour son approbation, dans le Saint Siège, l’Œuvre des Missionnaires du Sacré Cœur et de la Vierge des Douleurs.
19 15 mai 1946 L’évêque de Cuernavaca présente la Congrégation des MSCJ, ainsi que les fins, les effectifs et l’économie (Francisco Gonzalez Arias)
20 16 mai 1946 L’archevêque de Mexico présente l’Institut pour l’érection canonique. (Luis Maria)
21 2 sept. 1946 Report de l’érection canonique de l’Institut des MSCJ, parce que la finalité de la propagation de la dévotion du Cœur de Jésus semble confuse, et également à cause de l’âge du responsable : Marcial Maciel.
22 17 oct. 1946 Mgr Cayetano C., présente le père M. Maciel au père Arcadio L., sous-secrétaire de la SCR.
23 23 nov. 1946 Lettre du père Luis Ferreira au père Maciel pour l’informer que le Saint Siège suggère le père Angel Onate comme responsable et fondateur de l’institut : il doit rendre des comptes clairs sur les dons ; propose m. Araiza ou Pancho Balmacia, au lieu du père Angel Onate, spiritain.
24 25 nov. 1946 Lucio Rodrigo, sj, présente ses impressions au Rév. Père Arcadio Larraona sur le père Marcial Maciel ; piété solide et mature, manque de confiance en lui, grands idéaux. L’œuvre donne de grandes espérances.
1947
25 8 janv. 1947 Rapport sur le manuel de prières. La grande partie est copiée d’autres livres, missel, bréviaire, et approuvée pour tous chrétiens.
26 8 janv. 1947 Rapport sur les Constitutions des MSCJ pour l’érection canonique. Il manque des canons. Un certain nombre de modifications au texte est demandé. Conseillé : Samuele Vannie.
27 13 janv. 1947 Information sur les MSCJ, sur ses membres et sur le fondateur (quelques feuilles manquantes)
28 15 janv. 1947 Le père Javier Baeza exprime son opinion et son appréciation pour l’œuvre des MSCJ.
29 16 janv. 1947 Le père Giuseppe di Meglio présente : le père Marcial Maciel, l’œuvre, la nécessité d’avoir un assesseur mûre, avec de l’expérience, et la peur du fondateur d’avoir un supérieur extérieur à l’œuvre.
30 24 janv. 1947 Le père Lucio Rodrigo est nommé assistant de l’Institut MSCJ.
31 29 sept. 1947 Lettre confidentielle de Natalia à Marcial Maciel, pleine de nouvelles, suggestions, “confiances” et demandes.
1948
32 1948 Demande au diocèse de Cuernavaca de suspendre le processus d’érection canonique de la congrégation MSCJ de M. Maciel (+ une page d’une bienfaitrice de l’Institut : Barragan)
33 2 févr. 1948 Rapport du père Lucio Rodrigo sur la vie et l’observance des jeunes en formation, sous la responsabilité de Maciel.
34 27 févr. 1948 L’évêque de Cuernavaca, Mgr Espino, présente le père Maciel, pour que lui soit concéder la reconnaissance de l’institut.
35 8 mars 1948 Le père Lucio Rodrigo présente les raisons pour lesquelles il faut reporter le “Nihil Obstat” du Saint Siège sur la fondation : le père est épuisant, totalitaire, hermétique et manque de formation.
36 16 mars 1948 Les impressions du père Rodrigo sur le père Maciel : présume et décide. Il a obtenu l’approbation à Cuernavaca et est parti à Mexico et en Espagne. Il n’est pas clair.
37 9 avr. 1948 Recommandation de l’évêque de Tehuantepec devant le Saint Siège, à propos de l’apostolique du Sacré Cœur.
38 27 mai 1948 Complément du rapport du père Lucio Rodrigo sur M. Maciel : dominant, entrave la conscience, ment. Jaloux de son œuvre, viole le secret de confession, “forme à sa propre herméneutique”, habile pour obtenir de l’argent : il utilise les apostoliques. Fait des fausses signatures, se dispense lui-même de tout. Manque de pauvreté. Aucune austérité. Auto-défensif. Hostile à l’égard des autres.
39 8 juin 1948 Le Nonce en Espagne, Geatano, appuie le rapport du père Lucio et demande à ce que soit reconsidéré les attitudes peu normales de M. Maciel.
40 9 juin 1948 Le père Lucio Rodrigo insiste sur les irrégularités de M. Maciel
41 9 juin 1948 Rapport de Lucio Rodrigo sur le père M. Maciel : bride les consciences, punit, isole, trop rigide. Achète les autorités ecclésiastiques. Fait de faux documents. Fausses accusations. Habile pour gagner les personnes.
42 12 juin 1948 L’évêque de Cuernavaca approuve l’œuvre du père Maciel. Pour la Congrégation des religieux.
43 13 juin 1948 Mgr Guizar pense que le problème vient de F. Sergio, dont les accusations ont rendu gravement affecté le père Maciel. PJ. déclaration du père Ferreira dans laquelle sont niées les accusations de Sergio Ramirez.
44 11 juin 1948 Mr Araiza exprime dans un échange avec le père Uribe qu’il n’y a pas de coercition sur les consciences.
45 11 juin 1948 3 déclarations niant les accusations faite du père Sergio à l’égard du père Maciel.
46 16 juin 1948 Lettre du père Francisco Baeza au Nonce. Met en garde contre ses tentatives de dissimulation. Suggère de ne pas approuver le passage des séminaristes dans l’œuvre du père Maciel.
47 19 juin 1948 Le père Angel Onate, spiritain, informe de sa visite apostolique aux MSCJVD et ne trouve pas qu’on n’y respecte pas la liberté de conscience.
48 19 juin 1948 Mgr Fernando Ruiz, évêque de Yucatan. Le père Maciel présume que son institut est fondé, avant la décision du Saint Siège. Mais il ne voit pas autre chose qui pourrait empêcher l’œuvre du père Maciel.
49 27 juin 1948 Le confesseur Luis Yagüe, OCR, explique que le père Maciel respecte la liberté de conscience des élèves. Lettre adressée à l’évêque de Cuernavaca.
50 3 juil. 1948 Mgr Alfonso Espino nie les accusations faites par le père Lucio “Rodriguez”.
51 9 juil. 1948 Le père Edouard Gafnner (vicaire général du diocèse de New York) certifie avoir rencontré le père Maciel, venu pour chercher des fonds, avec une lettre du nonce apostolique. Lettre dirigée à l’évêque de Cuernavaca.
52 5 août 1948 Déclaration sous serment de 3 légionnaires : un père Jésuite aurait essayé de les mettre en garde contre la Direction Spirituelle avec le père Maciel.
53 5 oct. 1948 Le père Lucio Rodrigo met en garde Mgr Cayetano Cicognani, nonce en Espagne, et l’invite à considérer les accusation contre le père Maciel.
54 1948 Les disciples du père Maciel envoient à Mgr Alfonso Espino une lettre d’explication pour défendre et disculper Maciel de chaque accusation.
55 8 déc. 1948 Le père Maciel envoie un témoignage et une déclaration détaillée des faits ainsi que des explications.
1949
56 28 janv. 1949 Le père Lucio Rodrigo confirme tout ce qu’il a exposé dans des rapports précédents, et dénonce l’habileté de Maciel pour manipuler les choses à son avantage, parfois en contredisant ses propres décisions, en produisant de faux documents, signatures ; en mentant dans ses déclaration au Saint Siège.
1950
57 28 janv. 1950 Le séminariste Rafael Cuenca de l’université de Comillas adresse un rapport au cardinal Luis Lavitrano sur les manières d’agir du père Maciel, à partir de son expérience comme enseignant à l’école du père Maciel.
58 10 mars 1950 Le père F. J. Baeza, professeur à l’université de Comillas, présente 3 faits à Mgr. Giovanni B. Montini (Bras droit de Pie XII et futur Paul VI), à propos du père Maciel :

  • la falsification de la signature du chancelier de N. York qui offrirait 25 bourses. Mensonge.
  • accélérer les choses de façon à obtenir le Nihil Obstat avant que n’arrive à Rome des rapports sur lui et sur son œuvre.
  • Le père Maciel utilise des tromperies pour impressionner et faire croire à des attaques contre lui
  • Faux attentat simulé par un religieux (Villanueva) de l’institut du père Maciel, afin de renforcer le prestige de ce dernier.
59 7 juil. 1948 Le père Lucio Rodrigo transmet une information qu’il tient du père Ferreira, à l’évêque de Cuernavaca, Alfonso Espino.
60 7 nov. 1950 Le père Lucio Rodrigo informe Mgr Arcadio Larroano sur le père Maciel :

  • Falsification de lettres et de signatures
  • Simulacres d’attentats “promotionels”
  • Force les autres à rejoindre son opinion
  • Mensonge, attitude fausse, manipulateur
61 17 nov. 1950 Le père Ferreira demande pardon au père Maciel d’avoir découvert les faits et dit la vérité.
62 22 janv. 1950 Accusations du père Lucio Rodrigo :

  • Prosélytisme
  • Pression sur les vocations “collectives”
  • Accusations avec les séminaristes
  • Se met au centre de tout. Coercition.
1951
63 12 août 1951 Mgr Luis Guizar à Maciel : accepte d’offrir les dispenses pour ordonner quelques membres de la congrégation, en les incardinant dans son diocèse.
64 13 août 1951 Lettre de l’évêque de Santander à la Congrégation pour les religieux expliquant pourquoi il a refusé au père Maciel de fonder une maison.
65 17 sept. 1951 Le père Maciel demande à la SCR les documents pour procéder à l’érection des légionnaires.
1952
66 21 juin 1952 T.L. Bonscaren sj, proc. Général présente l’accusation du frère Sabini Arnaiz à propos d’une faute contre la chasteté du père Enrique Carvajal. Demande justice pour le père Carvajal.
67 27 juin 1952 Maciel écrit au secrétaire de la Congrégation pour les religieux. Propose une date pour l’érection de l’institut, qui n’a pas de communauté dans le diocèse de fondation et n’a pas d’intérêt particulier à y fonder quelque chose. Etant donné que Direction Générale est à Rome, demande de dépendre de ce diocèse.
68 23 déc. 1952 Le directeur Général et son conseil des MSCJ demandent à ce que la leur direction générale soit établie à Rome. Le 18 décembre la permission est accordée.
69 22 déc. 1952 Mgr Sergio Mendez, évêque de Cuernavaca, informe mgr Larraona qu’il ne peut constater si le père Maciel a résolu le problème du défaut de centre dans le diocèse de Cuernavaca.
70 22 déc. 1952 Lettre de l’évêque de Cuernavaca présentant à laSCR les raisons du père Maciel de mettre la direction générale à Rome plutôt qu’à Cuernavaca. Raisons pour lesquelles il demande l’approbation. (document incomplet)
1953
71 13 janv. 1953 La SCR décrète que le père Joaquin Madrigal, procureur général des Spiritains sera assistant de la congrégation des MSCJ.
72 15 janv. 1953 Le père Joaquin Madrigal écrit au père Maciel pour se mettre à sa disposition comme assistant de cette congrégation, à la demande de la SCR.
73 16 janv. 1953 Le père Joaquin Madrigal, spiritain, écrit à Mgr Arcadio Larraona, acceptant sa nomination et avisant qu’il a déjà écrit au père Maciel pour se mettre à son service. Il propose d’informer la SCR de façon régulière.
74 Copie du questionnaire envoyé pour la père Joaquin au père Maciel
75 27 janv. 1953 Le père Maciel envoie au père Madrigal les réponses au questionnaire, avec lequel il fait un rapport détaillé de l’institut.
76 28 janv. 1953 Le père Maciel remercie le père Larrona, secrétaire de la SCR, d’avoir désigné le père Joaquin Madrigal, spiritain, comme assistant Religieux pour son Institut.
77 17 févr. 1953 Lettre au cardinal Clemente Micara. Copie du décret de nomination du père Joaquin Madrigal, comme assistant religieux des MSCJ.
78 28 févr. 1953 Le cardinal Clemente Micara confirme avoir reçu le document de nomination du père Joaquin Madrigal comme assistant religieux des MSCJ. Lettre adressée au père Larraona, secrétaire de la SCR.
79 23 févr. 1953 Le père Joaquin Madrigal envoie au père Larraona le premier rapport sur les légionnaires :

  • Questionnaire rempli
  • Visite fréquente de l’Institut. Observe une bonne ambiance et discipline, mais certains automatismes, ainsi qu’un manque de communication.
  • Le père Maciel voyage beaucoup, contrôle les bienfaiteurs, se croit incompris, est effronté et semble pieux.
  • Recrute sans discernement
80 9 mai 1953 Rapport du père Joaquin Madrigal à Mgr Larraona, secrétaire de la SCR, à propos des légionnaires :

  • Origine : Mexique, et pour le Mexique. Et c’est pour ce pays que l’œuvre a été approuvé, mais le père Maciel a quitté le pays.
  • Fondateur : bonne apparence spirituelle, mais a la folie des grandeurs. Manque d’expérience, indépendant, égocentrique : se sentant persécuté, il s’isole et isole ses membres. Réussites économiques. Il centralise tout.
  • Fins : elles ne sont pas stables ; elles évoluent.
  • Esprit : Il s’est inspiré des Jésuites et des Spiritains, avec une tendance à la ferveur et au modernisme. Discipline quasi militaire, avec incommunication.
  • Réalisation : haute formation intellectuelle ; bonne spiritualité ; ils se meuvent comme des robots.
  • Le père Maciel va chercher de l’argent sans s’embarasser, et en abusant de la vulnérabilité des donateurs.
  • Risques grégaires, il compromet. Secrétisme excessif.
  • Espérance : il peut y en avoir beaucoup (copie en italien)
81 28 mai 1953 Une personne, dont le nom n’est pas lisible, informe avoir rendu visite au père Maciel, dans la clinique Salvador Mundi, ainsi que dans sa communauté. De ces observations ainsi que d’une discussion avec le Dr. Musacogli, on pourrait dire que le père Maciel est accroc à la morphine.
82 25 sept. 1953 Luisa JC de Richardson remercie pour les photos prises lors d’une audience. Lettre adressée au père Madrigal.
83 18 août 1953 Sabino Arnaiz présente au père Maciel ses difficultés pour aller travailler avec lui : le journal, la fiancée et la nécessité de trouver un logement.
84 3 oct. 1953 Contrat de travail entre le père Maciel et Sabino Arnaiz
1954
85 14 janv. 1954 L’évêque de Santander, à la demande du père Maciel, recommande l’Institut à la SCR, afin d’obtenir le Decretum Laudis.
86 2 févr. 1954 Demande au Cardinal Valerio Valeri, prefet de la SCR, du décret de louanges de l’institut des MSCJ. Cette demande est faite par le vicaire général de Rome, Clémente Micara.
87 2 févr. 1954 Le père Maciel et son conseil présentent l’institut et la demande pour obtenir le Decretum Laudis.
88 8 févr. 1954 Le père Maciel écrit au cardinal Valerio Valeri, pour lui demander de Decretum Laudis, et expose l’avis positif du cardinal Gaetano Cicognani.
89 23 févr. 1954 L’évêque de Frascati écrit au Cardinal Valeri, préfet de la SCR, afin de donner ses vœux pour la congrégation des MSCJ, en vue du Decretum Laudis
90 19 mars 1954 Ranuro, Spiritain, écrit au père Joaquin Madrigal, pour l’informer des fins, exposés par le père Maciel. Questions banquaires. Les fins ne sont pas claires.
91 27 mars 1954 Le père Maciel nie certaines clauses du contrat fait par le professeur Sabino Arnaiz. En même temps, il présente les exigences de l’institut.
92 30 mars 1954 Le père Ramiro Moreno, spiritain, écrit au père Madrigal pour l’informer d’un riche et probable bienfaiteur. Le Cumbres a des maîtresses non qualifiées. On fait campagne pour recruter des étudiants. On fait payer les frais scolarités trop élevés.
93 1 avr. 1954 Le cardinal de la congrégation du Saint Office envoie au cardinal Valeri, préfet de la SCR, l’avis du Nihil Obstat pour l’institut des MSCJ, daté du 31 mars 1954. Il demande également que le 4e voeu de la congrégation soit retiré.
94 30 avr. 1954 Le père Ramiro Moreno écrit au père Joaquin pour l’informer :

  • Les pères MSCJ n’ont pas d’élèves, à cause du prix élevé des études. Et puis le directeur n’y connait rien en écoles.
  • Le collège a été construit sur un terrain qui était destiné à faire un hôpital. Il y a eu une campagne contre cette construction.
  • Rapport sur les activités pour l’apostolat de la Croix. Demande d’indulgence pour cette œuvre.
95 2 mai 1954 Sabino Arnaiz fait 2 observations au père Maciel : on ne respecte pas le jour de repos prévu pour la fête nationale d’Italie. On lui a retiré ses livres sans l’avertir. On lui a également retiré la chambre à laquelle il avait droit, dans son contrat.
96 22 juin 1954 Le père Maciel remet au père Larraona, secrétaire de la SCR le pro-memoria avec les raisons pour demander le Decretum Laudis.
97 17 juil. 1954 Le cardinal Pizarro écrit au père Larraona pour soutenir l’approbation de l’œuvre du père Maciel. Il s’appuie sur son impression personnelle et sur les évêques mexicains.
98 21 juil. 1954 Mgr Larraona au cardinal Valerio Valeri : il présente une lettre du cardinal Pizarro et du père Madrigal afin d’obtenir une réponse pour le père Maciel, à propos de l’approbation de son œuvre.
99 27 sept. 1954 Mr Arnaiz envoie au père Maciel sa démission, pour ne pas recevoir un salaire juste, et à cause de la mauvaise ambiance de son institut.
100 27 sept. 1954 On promet 1000 lires par cours à Sabino Arnaiz.
101 Règlement des professeurs.
102 12 nov. 1954 Le père Madrigal au cardinal Giuseppe Pizarro, de Albano. Il accueille le désir de présenter les légionnaires pour leur approbation. Il reconnait les belles choses, malgré certaines choses “bizarres” (texte qui semble incomplet)
1955
103 Frais de scolarité et normes d’inscription pour l’année 1955.
104 25 févr. 1955 Le père Maciel envoie au père Madrigal ses réponses au questionnaire (27-1-53). Il mets à jour les informations, en ajoutant les moyens de formation et les études.
105 5 mars 1955 Le ministre des affaires extérieures de l’Espagne répond au père Maciel qu’ils l’ont déjà beaucoup aidé de 1946 à 1952, en plus de nombreuses aides qu’ils reçoivent. Malgré tout, si c’est possible, on continuera à l’aider. Alberto Artajo Martin Saext.
106 12 mars 1955 Le père Madrigal au père Maciel lui expose les points suivants :

  • le scandale des frais de scolarité au Mexique.
  • le fait d’avoir un personnel mixte dans les professeurs
  • le mauvais effet que produit le père Maciel, à cause de sa façon de conquérir les chefs civils et religieux pour réaliser ses fins, en évitant que ces derniers apportent des critères justes pour valoriser son œuvre : 1° Sainteté ; 2° amitié.
  • Savoir informer des projets avant leur réalisation
107 22 mars 1955 Le père Maciel répond aux questions (12 mars 53) du père Madrigal (doc incomplet)
108 23 mars 1955 Ma Concepcion Lopez explique les tactiques de recrutement de l’institut Cumbres
109 25 mars 1955 Le père Maciel répond au père Madrigal :

  • Le devoir de respecter les intentions de la bienfaitrice, permet de justifier les hauts frais de scolarité ;
  • On suit l’exemple d’autres établissement dans le choix des professeurs ;
  • Quant aux manières de procéder anormales avec les “chefs ecclésiastiques”, c’est par vénération et par respect. On ne peut éviter les critiques. Défense de sa pureté d’intention. Maciel se sent blessé.
  • Donne des explications sur son tempérament.
110 4 juil. 1955 Le professeur Arnaiz écrit au père Maciel pour le tenir au courant de ce qu’il a reçu.
111 13 nov. 1955 Sabino Arnaiz écrit une lettre d’accusation contre le père Maciel, devant la SCR :

  • Manque d’équité et de bon sens. N’accomplit pas ses promesses. Menteur. Manque de charité. Contradictions…
  • Accuse d’autres professeurs de ce qu’il dit lui-même ;
  • Attitude coercitive du père Maciel. “Oblige au secret”.
  • Paie de façon injuste, renvoie sans préavis et sans indemnisation.
  • Manières ostentatoires ; luxe ; manque de pauvreté.
112 7 déc. 1955 Sabino Arnaiz envoie des rapports à Mgr Larraona sur les légionnaires et son fondateur.
113 24 août 1954 Accusation de Fédérico Dominguez, lc, à l’évêque Fco. Orozco Lomeli, à propos du père Maciel :

  • Le père Maciel ne prie pas le bréviaire depuis au moins 10 ans ; Ne prie jamais ; Ne célèbre pas sa messe tous les jours.
  • Il ne maintient pas le secret de la confession et des confidences qui lui sont faites.
  • Ment, tergiverse, exagère et déforme les faits ;
  • Joue au protagoniste et héros ;
  • Ne vie pas la pauvreté ;
  • Préfère dormir chez ses bienfaitrices que dans ses communautés ;
  • Critique les jésuites ;
  • Fait des plans mirobolant ; les tient pour déjà réalisés ;
  • Utilise des drogues qui le stimulent pour ses projets
1956
114 25 janv. 1956 Le père Callisto Lapino Cons. SC Prof., informe, en s’appuyant sur un médecin, que le père Maciel est morphinomane.
115 30 janv. 1956 Le professeur Sabino Arnaiz accuse de nouveau le père Maciel devant la SCR d’injustice, mensonge et des falsifier les signatures.
116 31 janv. 1956 L’affaire du père Maciel a été transmise au cardinal Vicaire.
117 1 févr. 1956 Sabino Arnaiz informe au sujet de la LC et du fondateur :

  • dédoublement de personalité ; suggestion ; provoque la vénération à se propre personne ; ment ; se drogue ; utilise des tiers.
118 17 mai 1956 Demande au Cardinal Valeri de changer le nom de MSCJ pour Légionnaires du Christ.
119 13 mai 1955 L’archevêque de Mexico LM Martinez approuve le changement de nom.
120 31 juil. 1956 Le cardinal Larraona déclare que les LC sont canoniquement reconnus et a donc le droit d’acquérir et de posséder.
121 14 août 1956 Mgr Sergio Arceo, évêque de Cuernavaca, à Mgr Larraona : le père Maciel utilise des manières de faire tortueuses ; mensonge, drogue ; actes de sodomie avec les enfants. Sans scrupule. A des informateurs au sein même de la SCR.
122 23 août 1956 Luis Ferreira fait une déclaration à Mgr Orozco Lomeli à propos du père Maciel, l’accusant de :

  • Actes impudiques avec les enfants ;
  • Quand ils sortent, s’il n’arrive pas à les retenir, il achète son silence ou manipule avec sa santé ;
  • Utilise des drogues et trompe pour les obtenir ;
  • Mensonges, tromperie.
123 31 août 1956 L’évêque Miranda présente à Mgr Larraona, secrétaire de la SCR, les accusations contre le père Maciel : péchés contre le VI commandement, drogue, mensonge, manipulation ; réseau d’amitiés pour se blanchir.
124 20 sept. 1956 Le père Larraona envoie au pro-secrétaire de Mgr Tardini la documentation sur le père Maciel, avec les accusations, et suggère d’en informer le Saint Père. Il faut faire interner le père Maciel.
125 21 sept. 1956 Mgr Scapinelli demande à Mgr Angelo dell’Acqua, substitut de la secrétairerie d’Etat d’envoyer à la délégation apostolique de Mexico la suspension du père Maciel comme supérieur, afin qu’il se retire pour se soigner. Et que le père Ferreira assume la charge.
126 1 oct. 1956 Mgr Scapinelli informe de la venue à Rome du père Maciel. Ce dernier, avec son conseil, demande à ce qu’on empêche le vicaire et Dominguez de venir à Rome.
127 3 oct. 1956 Le père Maciel au cardinal Valerio Valeri, préfet de la SCR. Accepte sa démission, et de se faire interner. Affirme, en présentant un rapport de médecin, être en bonne santé et de faire l’objet de calomnies. Présente le rapport économique de l’Institut.
128 13 oct. 1956 Nomination du père Anastasio du très Saint Rosaire comme visiteur apostolique.
129 14 oct. 1956 Rafael Cuena demande sa dispense de voeux. En annexe : réponse des LC au retrait du père Maciel, assurant que ce dernier est en bonne santé, ne pas connaitre l’ordre de cessation. Les accusations sont diaboliques.
130 22 oct. 1956 Le père Maciel envoie un rapport détaillé au père Anastasio, visiteur apostolique.
131 11 nov. 1956 “Angel” envoie au cardinal Valeri une appréciation sur le père Maciel et sur son œuvre, réfutant les accusations comme autant de calomnies.
132 27 nov. 1956 Le père Joaquin Madrigal à la SCR : information sur les LC. Déclare de ne pas les visiter à cause de leur manque de sincérité, de simplicité et d’honnêteté.
136 6 déc. 1956 Rapport de la visite dans les collèges par le père Anastasio SS. Rosario (semble incomplet)
1957
133 Demande du supérieur de l’apostolique de Tlalpan, Luis Ferreira, au Délégué apostolique, pour que la Visite Apostolique ait lieu.
134 Juin 1957 ? SUMÉ DE TOUTES LES ACCUSATIONS ET PROBLEMES (1948-1956) présentés à la SCR sur les LC et sur le père Maciel, de la part des personnes suivantes :

  • Accusation du père Rodrigo Lucio
  • Accusation du prof. Sabino Arnaiz
  • Rapport du père Madrigal
  • P. Callisto
  • Antonio Lopez
  • Visiteur apostolique
135 Accusation d’Antonio Lopez au Cardinal Pizarro à propos de Maciel : piété feinte, conduite immorale, afin d’obtenir de l’argent.
137 4 janv. 1957 Lettre du père Anastasio, Visiteur Apostolique, informant le père Ferreira de la désobéissance du père Maciel, lequel présuppose des autorisations en les interprétant à sa façon.
138 21 janv. 1957 Le père Maciel écrit au père Anastasio pour l’informer d’un voyage au Mexique et au Venezuela, en plus de l’argent obtenu.
139 11 févr. 1957 Rapport de la visite apostolique réalisée chez les LC de Rome et en Espagne, par le père Anastasio du Très Saint Rosaire. En même temps, il demande d’être déchargé de la Visite Apostolique, demande à ce qu’un supérieur soit nommé pour l’Institut, afin de suivre de près le fondateur, le père Maciel. Dans le rapport :

  • Nombreuses irrégularités
  • Les légionnaires ont été coachés pour ne pas dire la vérité
  • Vie spirituelle rigoureuse, exigente, pieuse contrôlée… fanatisme.
  • Rapports économiques incomplets
  • Piété et formation insuffisante, brillant, habile, adulé.
140 23 févr. 1957 Lettre du nonce apostolique Luigi Raimondi au préfet de la SCR. Demande d’un visite apostolique dans les centres du Mexique par le père Anastasio, ou bien qu’on nomme un visiteur pour le Mexique.
141 2 mars 1957 Réponse au nonce apostolique du Mexique :

  • Nommer un visiteur apostolique
  • Installer la Direction Générale au Mexique
  • Le père Maciel doit rester suspendu de ses fonctions
142 2 mars 1957 Le père Maciel demande l’autorisation de voyager, afin de trouver de l’argent pour ses œuvres.
143 25 mars 1957 Certificat médical du Dr Eugenio Alonso. “Colique hépatique”. Annexe : certificat du prof Galeazzi : Sain et normal (3 octobre 56)
144 25 mars 1957 Le délégué apostolique Luigi Raimondi informe le cardinal Valeri de l’accord du Cardinal Miranda pour transférer la Direction Générale des LC au Mexique, mais dans le diocèse de Cuernavaca.

  • Il informe que le fondateur est habile et intriguant, manipule tous les évêques
  • Il vaut mieux laisser la Direction Générale à Rome et interdire l’entrée de nouvelles vocations.
145 1 avr. 1957 Certificat médical du Dr Ramon Suarez, chirurgien. Urtiquaire et problème dans l’appareil génital-urinaire.
146 26 avr. 1957 Note du père Anastasio au père Rousseau + interrogatoire : au père Madrigal, au père Ferreira et au père Anastasio
147 1 mai 1957 Lettre du père Luis G., LC au père Anastasio pour l’informer sur le père Maciel : le père Maciel va chercher de l’argent et n’informe pas de son utilisation. Le père Cuenca le soutient en secret, avec des mensonges.
148 2 mai 1957 Le délégué apostolique Luigi Raimondi présente au Cardinal Valeri les noms des candidats pour faire la visite apostolique aux LC.
149 8 juin 1957 Réponse des LC aux accusations faites par le professeur Sabino Arnaiz contre le père Maciel, au cardinal Valeri.
150 11 sept. 1957 Le père Luis Ferreira écrit au délégué apostolique du Mexique que les frères légionnaires agissent sans le consulter et ne lui obéissent pas. Il demande de sortir de la LC.
151 13 sept. 1957 Le délégué apostolique Luigi Raimondi au cardinal Valeri, prefet de la SCR : Rapport de la lettre du père Ferreira, qui demande à sortir de la congrégation, et de l’attitude des LC à son égard.
152 15 sept. 1957 Lettre du Mgr Guizar Valencia au cardinal Cicognani, défendant son neveu, le père Maciel, contre les accusations qui lui sont faites.
153 20 sept. 1957 Federico Dominguez, lc, au secrétaire de la SCR : demande la dispense de ses voeux. Promet sa discrétion quant à la question LC.
154 4 nov. 1957 Mgr Alfredo Bontempi présente un rapport du centre des Légionnaires à Rome, par décret de la SCR.
155 6 nov. 1957 Le père Luis Ferreira, lc, à Mgr Arcadio Larraona, demande de l’aide après avoir reçu des menaces du père Maciel s’il ne retire pas ses déclarations. Le père Maciel obtient toutes les informations, même confidentielles. Il viole la privacité de la correspondance et bride la liberté en manipulant les consciences.
156 8 nov. 1957 Mgr Rafael, évêque de Lugo, à Mgr Alfredo Bontempi. Exprime son estime et son admiration pour les LC.
157 13 nov. 1957 Le père Luis Ferreira se rétracte.
158 12 déc. 1957 Le père Polidoro Van Vlieerberghs au cardinal Valeri : appréciation favorable sur les LC, au terme de sa visite dans les maisons du Mexique et d’Espagne. (Annexe : rapport qui répond à toutes les accusations contre le père Maciel).
1958
159 15 janv. 1958 Le père Anastasio au père Larraona, secrétaire de la SCR. Jugement sur le rapport du second visiteur apostolique :

  • Le visiteur, plus qu’un rapport, fait une défense polémique contre le père Anastasio
  • Le visiteur observe le chaos dans l’observance canonique et administrative des LC, avec une certaine bienveillance
  • Le père Maciel sait manipuler les visiteur et les autorités ecclésiastiques
  • Fanatisme et obstination pour ne pas dire la vérité.
160 24 janv. 1958 Le père Alfredo Bontempi, visiteur apostolique des LC, offre un rapport de sa visite à la communauté de Rome. Positif.
161 25 mars 1958 Jugement sur les Constitutions des LC par LM Berti, OSM
162 5 avr. 1958 Rapport d’une information donnée par le père Ferreira (il n’est pas précisé devant qui il comparait) pour affirmer tout ce qu’il a déjà déclaré et renouveler sa proposition de soutien.
163 7 mai 1958 Avis des consultants à la SCR sur le père Maciel, lc, signé par Joseph Rousseau.
164 10 sept. 1958 Avis et propositions de solution aux problèmes, et situation du père Maciel. Doit-il être remis à sa charge de Directeur Général ? Son institut doit-il continuer ? Signature : P. Mozzicarelli
1959
165 7 févr. 1959 Ernesto Gomez Tagle, proviseur, envoie un rapport à Mgr Larraona. Il s’agit d’une demande “d’annulation de contrat” de Mme Josefina Vda de Gandarillas. Le père Maciel ne se présente pas au procès et refuse de donner son adresse.
166 20 avr. 1959 Ernesto Gomez Tagle informe Mgr Larraona que le père Maciel, dans le cas de Mme Josefina Gondarilla, refuse de comparaitre, se justifie de ne pas le faire et les LC disent ne pas connaitre cette affaire.
167 15 oct. 1959 Grégoire Lemercier envoie différents documents à Mgr Arcadio Larraona :

  • Le rapport de son entrevue avec le père Ferreira. Et d’autres LC pour vérifier les accusations.
  • La lettre du père Ferreira à l’évêque du Yucatan (19 juin 1956)
1960
168 3 mars 1960 Josefa Vda de Gandarilla écrit au Saint Père pour demander justice, pour les dommages causés par le père Maciel et les légionnaires à ne pas accomplir leur part du contrat et à vouloir la corrompre.
1961
169 26 déc. 1961 Le père Polidoro Van Vlieerberghs à Paolo Philippe, Op. Sec. De la SCR. Exprime qu’il est juste de donner le décret aux LC pour trois raisons :

  • Il ne leur manque que 7 religieux profès sur les 100 requis, ils ont beaucoup de vocations
  • Réparer les dommages faits au père Maciel, pour toutes les accusations fausses.
  • Stimulera l’œuvre.
1962
170 28 mars 1962 Le pharmacien D. Manuel de Castro Pérez, vice-président du Col. Officiel de pharmacie, déclare sous serment à l’évêque du diocèse de San Sebastian :

  • le père Maciel utilise des drogues qui influent sur sa personalité. Il a besoin d’aide pour se l’administrer (complicité)
  • Promet d’aller à Madrid (le père Maciel) pour se faire interner, mais est allé dans un hôtel pendant 5 jours.
  • Il a quatre complices, qui donnent des noms et des fausses adresses, promettent d’apporter l’ordonnance médicale
171 28 mars 1962 La SCR expose le problème au pape afin de trouver une solution pour le père Maciel, au vue de sa dépendance à la morphine. On lui présente les faits et les déclarations de médecins.
172 27 avr. 1962 Rapport sur un nouveau scandale dans lequel le père Maciel est impliqué en Espagne : cette fois, le père Maciel a été embarqué par la police, pour consommation de drogue. Les autorités écclésiastiques couvrent Maciel. Maciel essaye d’acheter les policiers.
173 12 mai 1962 Mgr Diego Bugallo Fita, au cardinal Amleto Cicognani, défendant le père Maciel. Il affirme qu’il s’agit de persécutions injustes.
174 18 oct. 1962 Un père de famille à Mgr Garibi y Rivera, au Pio LA de Rome, exprime sa surprise de voir qu’on n’intervient pas dans l’affaire Maciel. Pire : alors qu’ils connaissent les faits, les évêques qui vont à Rome sont hébergés chez les LC.
1963
175 17 mai 1963 Le père Maciel au secrétaire de la SCR Pablo Philippe, op. Il l’informe du projet, des plans et collaborateurs de l’Université qui va être construite.
176 30 août 1963 Le père Maciel au préfet de la SCR Hildebrando Antoniutti. Il l’informe de sa visite à Rome, offre son adhésion et informe avoir des affaires au Mexique.
177 19 sept. 1963 Le père Maciel au préfet de la SCR Hildebrando Antoniutti. Il expose les oppositions que rencontre ses projets d’université. Annexe : A l’évêque de Leon. Voir avec les évêques mexicains. Le besoin d’une autre université ne compromet pas l’existence des LC. Ils ont les moyens.
1964
178 14 juil. 1964 Pro memoria qui résume les rapports des visiteurs ainsi que les faits relatifs au père Maciel, élaboré par le père Anastasio du Très Saint Rosaire. C’est la secrétairie d’Etat qui est intervenue à faveur de Maciel.
179 10 oct. 1964 Avis favorable du consultant de la SCR, Lazaro de Osborne, afin d’obtenir le Decretum Laudis et l’opprobation pontificale des LC.
180 24 nov. 1964 Joanner Barolus, archevêque de Dublin au cardinal Hildenbrando Antonuitti, en faveur du Decretum Laudis pour les LC.
1965
181 1er juillet 1965 Le cardinal Antonuitti, préfet de la SCR concède le Décret à la LC.
1976-1982
182 25 août 1976 Juan José Vaca Rodriguez demande sa sécularisation.
183 12 juin 1978 Le père Bonaventure de Gangi, répondant à un article d’informations (1977) exprime ce qu’est une communauté et justifie la “solitude”.
184 6 août 1979 La délégation apostolique des USA, à travers mgr Jean Todad, présente les documents suivants avec des graves accusations, à la secrétairie de la SCR :
25 juil. 1979 1. L’évêque de Rockville Centre John R. Megan, par information de Juan Vaca lc, demande une enquête sur le père Maciel.
14 déc. 1978 2. Juan Vaca lc confesse avoir subit des abus sexuels pendant 13 années, et d’avoir été contraint par ce dernier à ne pas parler.
20 oct. 1976 3. Juan Vaca accuse le père Maciel pour tous ses abus, scandales et irréligiosités
14 févr. 1979 4. Le psychiatre de Juan Vaca présente le rapport à la chancelerie. Il raconte la véracité des faits
24 déc. 1978 5. Félix Alarcon témoigne de la véracité des déclarations de Juan Vaca devant l’évêque Mc Gann, et reconnait également avoir été abusé sexuellement par Maciel.
21 juin 1979 6. Le chancelier Alejandro (John) présente le témoignage de Félix Alarcon en question, où il est question d’abus sexuels sur des séminaristes et de consommation de drogues, de la part du père Maciel.
3 mars 1976 7. CV du père Juan Vaca, lc
30 sept. 1971 8. Qualifications du père Juan Vaca, à l’université Grégorienne.
15 janv. 1979 9. CV de Juan Vaca, sécularisé
25 août 1976 10. Acte de baptême du père Juan Vaca
8 oct. 1982 11. Lettre du chancelier John A Alejandro au cardinal Pironio, informant que l’évêque accepte le père Juan Vaca “ad experimentum”
16 juil. 1976 12. P. John E. Murria, Dir. Pers. Au père Maciel : pour l’informer de la décision de l’évêque Mc Gann d’accueillir le père Vaca en période expérimentale.
13 juil. 1976 13. Juan Vaca LC, au père Maciel, demande d’ex-claustration.
30 sept. 1979 14. Jésus Correl, exposé des faits, des accusations, en laissant le bénéfice du doute au père Maciel.
1982 – 1984
185 3 mai 1982 Le père D. Huot fait des observations à la SCR sur les Constitutions des LC
17 juil. 1982 Innocenzo M. Cavaglia donne son jugement sur les Constitutions des LC
31 mai 1983 Le Congrès présente les avis donnés par les différents consultants. Ces Constitutions ne sont pas conformes à l’esprit du Concile : pessimistes et élaborées uniquement par le fondateur.
186 13 avr. 1983 Le père Maciel au Cardinal Pironio. Il supplie d’obtenir l’approbation des Constitutions, et qu’on ne touche rien à ses idées.
187 25 juin 1983 Le cardinal Pironio, note sur les Constitutions des LC. Le congrès demande des modifications mais respecte la décision du fondateur. Soumet la décision au Pape.
188 25 juin 1983 Le cardinal Pironio à Mons. Stanislaw Dziwisz, secrétaire particulier du Saint Père, demande l’approbation des Constitutions des LC pour le 29 juin.
189 28 juin 1983 Réponse de Mgr Stanislaw Dziwisz
190 31 janv. 1984 Javier Garcia, lc, écrit des articles pour l’Encyclopédie du Mexique, sur les Légionnaires du Christ.
1987
191 23 août 1987 M. Joseph O’Connor informe et envoie un article au cardinal Jérôme, SCR, sur “les pertes de l’Eglise Catholique” économiques, à cause des scandales de moeurs, sexuels, bombes, feu… Situation de l’Eglise aux USA.
1989
192 12 mai 1989 Le père Maciel au cardinal Jérôme Hamer (avec 2 annexes) pour clarifier au Saint Père les erreurs dans les Constitutions ont été commises par des collaborateurs externes, et demande l’approbation :

  • Explique le voeu de fidélité et de charité
  • Modalités de démission des supérieurs
1992-2002
193 Nov 1992 Article de John Harvey sur les scandales aux USA qui touchent à des prêtres religieux.
194 29 nov. 1992 Article du “Corriere de la sera” sur des prêtres homosexuels.
195 4 juil. 1993 Article dans “Adista” : publication d’une lettre du pape aux évêques américains, au sujet des scandales. Apporte son soutien, donne des orientations. En annexe : cas concret de pédophilie.
196 12 janv. 1994 Le père Arturo Reynoso, spiritain, fait des observations sur des normes non valides mises dans les Constitutions des LC. (Il manque une partie du texte)
197 Articles sur le silence de l’Eglise devant les abus sexuels.
4 déc. 1996 1. A propos du père Maciel : “the Courant”
10 juin 1996 2. Par Gérald Renner. Sur la coercition et l’intimidation dans la formation des LC.
15 janv. 1998 3. Accusation de Mas et G. Elsbeth, parents d’un novice LC, sur les méthodes des LC et les accusations sorties dans la presses des victimes de Maciel.
23 févr. 1997 Annexe : publication de dates, méthodes utilisées, d’après le Hartford Courant.
17 oct. 1997 Annexe historique de l’éducation du père Maciel
198 4 déc. 1996 Le secrétaire Bruno Bertogeni présente la lettre des parents Elsbeth au secrétaire de la SCR, Mgr Pergiorgio Silvano
199 Article traduit d’un article français de Marcel Clément “New Hope for Evangelisation” (l’Homme Nouveau)
23 févr. 1997 “Le chef d’une congrégation internationale catholique accusé d’une histoire d’abus”, article G. Renner et de Jason Berry, dans le Hartford Courant.
12 mars 1997 “La Légion prétend que les accusateurs de Maciel sont des conspirateurs grincheux”, par G. Renner et Jason Berry.
21 mars 1997 “Est-ce que des histoires d’abus sexuels méritent de faire la une ?”, par Elissa Papirno
12 mars 1997 “Le silence du Vatican sur les accusations d’abus sexuels” par Gerald Renner et Jason Berry
200 4 mai 1997 Accusations d’abus sexuels contre le père Maciel. Enquête du Hartford Courant.
201 13 juil. 2001 Circulaire du père Maciel, à l’occasion des 15 ans d’approbation des Constitutions.
202 21 janv. 1999 Article de Sandro Magister dans l’Espresso. Fidèles au pape, un peu mystérieux, en croissance. Accusations sur le père Maciel.
203 11 avr. 1999 Esther Maria Sousa envoie des points urgents à traiter à propos des Règles et des Constitutions dans le mouvement Regnum Christi. Déplore la mort d’un membre du mouvement.
204 17 avr. 1999 Esther Maria Sousa. Demande au père Luis Garza d’enquêter sur les expulsions et sur la mort de membres du mouvement. N’ont aucune formation sur le mariage.
205 Mar 2000 Golias, sous la plume de Christian Terras, donne un résumé sur la LC et sur les abus du père Maciel.
206 22 mars 2002 “La Républica” publie un article de Marco Paliti sur la pédophilie des prêtres condamnés par le Saint Père.
207 Ensemble de documents sur l’affaire du père Maciel, accusant l’Eglise pour son silence :
17 avr. 2002 1. “Milenio” publie l’article d’Eugenia Jimenez Glz, dans lequel elle affirme que l’Eglise mexicaine et que le Vatican connaissent le problème du fondateur des LC.
16 avr. 2002 2. Défient le Vatican de réviser le dossier du père Maciel et de ses victimes.
17 avr. 2002 3. Article de Juan Rodriguez Tovar, dans “Milenium” sur le tabou relatif au père Maciel.
17 avr. 2002 4. Leopoldo Gomez, vice-président du journal télévisé raconte dans “Milenium” qu’il n’a pas peur des menaces de boycot faites par des anonymes, dans l’affaire Maciel.
17 avr. 2002 5. Défense du père Maciel à propos des accusations. Article publié par Richard John Neuhaus dans “Milenium”.
17 avr. 2002 6. Déclaration des Légionnaires du Christ face aux accusations faites par les anciens légionnaires contre le père Maciel.
27 févr. 2002 7. Oscar Rey fait une critique sur le livre d’Alfonso Torres Robles, sur les LC et son fondateur. Il accuse le livre de participer au complot.
208 Rapport économique de l’Institut Cumbres, rédigé par le père Maciel.
209 Lettre du père Maciel, s’excusant d’avoir négligé certaines indications, et se tourne vers l’échelon supérieur de la hiérarchie.
210 Un jugement incomplet, sans indication de qui écrit, ni à qui.
211 Photos de légionnaires.
212 Manuel des Légionnaires du Christ.

Vos réactions

  • Véronique 23 avril 2013 13:41

    Merci pour ce travail de traduction exceptionnel. J’ai lu en détail cette liste, et je suis effondrée… Donc, l’Eglise serait un lieu d’impunité absolue ? Il suffit de fonder une secte avec des vocations pour être au-dessus des lois ? Pour pouvoir violer des enfants, mener une double vie, se droguer… sans jamais risquer la moindre sanction ? Quelle honte pour l’Eglise ! Quelle scandale pour les victimes de cette secte ! Comment se fait-il que les médias catholiques ne tirent pas la sonnette d’alarme ? Seraient-ils complices ?