« Les Eblouis » de Sarah Suco

Jeudi 21 novembre 2019

Je reviens du cinéma, moi qui y vais très rarement. C’est dire si j’étais motivée pour voir ce film-là, et je suis encore en état de choc tant il est fort, bien joué, prenant, implacable quant au mécanisme d’emprise subtilement décrit dans ces un peu plus de 90 minutes de réalisme, car on sent bien tout au long du film que ce n’est pas vraiment une fiction mais que le scénario est tristement possible dans une de ces « communautés nouvelles » qui ont fleuri ces dernières décennies.

Je ne vais pas révéler l’intrigue, seulement encourager vivement les internautes de passage sur ce blog à aller voir ce film, pour mieux comprendre les enjeux des dérives sectaires de certaines communautés catholiques dont la médiatisation est finalement plutôt récente. Et je voudrais recommander ce film quel que soit son « bord » religieux : indifférent ou allergique au Renouveau charismatique – on y trouvera quelques arguments de poids – ou sympathisant de ce courant dans l’Eglise catholique romaine – le film donne matière à réfléchir et à interroger certaines paroles ou attitudes courantes dans ce mouvement.

Je voudrais dire que je n’ai pas le sentiment que ce film fasse du tort à la foi chrétienne : la croyance ardente y côtoie le doute sans vraiment de parti pris. Le propos n’est pas de donner la charge contre la foi catholique, mais de dénoncer les rouages d’une communauté sectaire. Que l’on ne vienne donc pas avec les arguments de rejet habituels contre un film qui ferait « du mal à l’Eglise ». Ce n’est pas le cas. C’est l’enjeu de la liberté de conscience, et de la liberté tout court, qui est interrogé dans cette œuvre courageuse et réussie.

Puissions-nous ne plus fermer les yeux, que nous soyons catholiques ou non, sur ce danger rampant de l’emprise spirituelle qui a déjà détruit trop de consciences et même de vies.

Source : blog de Véronique Belen

Voir en ligne : https://www.histoiredunefoi.fr/blog…

Vos réactions

  • CHAMBON Michèle 5 décembre 2019 11:59

    Bonjour, Je n’ai pas encore vu le film mais j’ai fait le dossier presse en avant-première des Rencontres du Cinéma d’Europe à Aubenas et rajouté quelques pages de votre site. J’habite Fons où nous avons la communauté CRC de l’Abbé Georges de Nantes. Communauté dans l’Aube à l’origine et qui est en Ardèche depuis une petite dizaine d’années et qui vient d’acheter une quatrième maison dans notre tout petit village (350 habitants). La communauté est non reconnue pas l’église, dans le village pas de bruit …. Une quinzaine de jeunes hommes et jeunes filles encadrés par ? Cette communauté n’est pas citée sur votre site et je m’en suis étonnée. Merci de vos infos.

    • « Les Eblouis » de Sarah Suco 9 décembre 2019 22:16, par Xavier Léger

      Notre site n’est pas exhaustif, loin s’en faut. Si vous avez des informations (articles, témoignages…) au sujet de ce groupe, merci de me les transmettre. Bien cordialement, Xavier Léger

  • DEMARLE 21 novembre 2019 21:25

    Bonsoir,

    Je rentre juste du cinéma ce 21/11/2019. Je suis allé voir le film les éblouis. Je remercie la réalisatrice mais surtout les acteurs.

    Cela a fait ressurgir des choses. En effet, victime d’une secte au sein de l’Eglise Catholique Romaine, le Renouveau Charismatique par l’intermédiaire de la Communauté des Béatitudes, secte elle aussi, j’ai retrouvé dans ce film les mêmes abus. Ces abus consistaient en des prières dit d’exorcisme, de manipulation mentale par des souvenirs induits, d’abus spirituel, de culte de la personnalité envers le berger, des abus sexuels, des soi-disant langues des anges, de soi-disant repos dans l’Esprit Sainte, l’infantilisme et surtout le manichéisme.

    J’invite vraiment les personnes à aller voir ce film. Il y a aussi un documentaire sur Arte mardi 26 novembre 2019 sur « Homothérapies - conversion forcée ». Ce qui montre bien de réels abus spirituels, du viol de conscience et de l’infantilisme ! J’ai été moi-même victime de cette pseudo-thérapie au sein de la Communauté des Béatitudes. Il n’y a aucune preuve scientifique dans ces méthodes.

    J’espère que tout cela fera bouger l’Eglise. Il est temps de changer de cap. Nous victimes devons continuer à dénoncer tous ces abus.

    Olivier DEMARLE

    • « Les Eblouis » de Sarah Suco 6 décembre 2019 20:40, par Catherine

      Je suis allée voir ce film qui malheureusement me rappelle des souvenirs récents et douloureux Des membres de ma famille appartiennent a une communauté charismatique catholique Lors d une retraite témoignage mensonger et diffamatoire sur ma mère décédée Depuis j ai coupé tout contact avec eux