Magnifique lettre d’un prêtre américain quittant la Légion du Christ

Mardi 12 janvier 2010 — Dernier ajout dimanche 24 novembre 2019

Une lettre du père Richard Gill, datée du 9 janvier 2010, a été publiée par le blog américain life-after-RC. Après 29 ans passés au sein de la Congrégation, le père Gill explique aux membres du RC les raisons de son départ.

Chers amis membres du Regnum Christi,

Avec mes meilleurs vœux pour la nouvelle année 2010 et l’assurance de ma prière constante et de l’offrande de mes eucharisties pour vous et vos familles, j’ai quelques informations à vous transmettre.

Je vous écris pour vous informer qu’après 29 ans, je vais quitter la Congrégation des Légionnaires du Christ et m’appliquer à devenir prêtre diocésain, au service de l’archidiocèse de New York.

Je pars avec le cœur serré et, comme vous pouvez l’imaginer, c’est une expérience très douloureuse pour moi. Mais après de longues conversations et correspondances avec mes supérieurs, et après avoir consulté le conseil de prêtres prudents et très respectés, je crois en conscience avoir pris la bonne décision.

Les nouvelles relatives aux nombreux scandales concernant du père Maciel ont été vraiment choquantes et atroces, pour nous et pour toute l’Église. A ce propos, j’ai fait de mon mieux pour être le plus honnête possible quand il m’a fallu vous en parler, et je crois n’avoir jamais consciemment menti à personne. J’ai pensé que la seule attitude qui convenait était une approche honnête concernant cette terrible série de nouvelles. En outre, je pensais qu’en agissant ainsi, assuré du soutien du Saint-Siège, cela pourrait même conduire à une véritable guérison et un renouveau pour la Légion et le Mouvement, en dépit même des questions vraiment sérieuses soulevées à propos du charisme de la congrégation.

Si je pars, c’est surtout à cause de la manière dont la Légion a géré ces révélations depuis que le Vatican a pris des mesures contre le père Maciel en 2006. Cela a été source de frustrations, me laissant complètement hagard. J’ai essayé de mon mieux de parler avec mes supérieurs au cours de cette dernière année, et ils se sont donnés la peine de prendre le temps de m’écouter. Je pense avoir eu l’occasion de confronter mes opinions aux leurs.

J’ai participé activement à la visite apostolique et j’ai pu offrir le meilleur que j’ai pu à Mgr. Chaput en de multiples occasions. Il a été bienveillant, juste et objectif. Je pense avoir fait tout ce que j’ai pu à ce sujet.

J’en suis venu à la conclusion que les réformes nécessaires dans la Légion (que les scandales ont mises en évidence) ne se produiront pas dans un avenir proche, à cause de l’attitude des dirigeants actuels.

J’espère et je prie afin que la visite apostolique puisse apporter les quelques changements nécessaires, et je demeure prêt à faire tout mon possible pour l’aider. Cependant, quoi que puisse faire le Saint-Siège, tout cela dépendra aussi de la volonté de la Légion de se remettre en cause et d’essayer de résoudre ses difficultés personnelles. Même dans le plus optimiste des scénarios, la réforme prendra beaucoup de temps et continuera à être une épreuve épuisante et frustrante. Je ne veux pas vivre mon sacerdoce dans la frustration, mais servir l’Eglise, le mieux possible, dans d’autres circonstances.

Rien de que j’ai pu dire n’ôte la reconnaissance qui est la mienne pour tout le bien que j’ai reçu de la Légion au cours de ces nombreuses années. Il y a tellement de choses extraordinaires, uniques et merveilleuses dans la Légion et le Mouvement. Cela a été un privilège pour moi de servir au milieu de tant de frères et de prêtres talentueux et saints, qui m’ont traité avec gentillesse et charité. Il y a tellement de précieux souvenirs et tant d’œuvres apostoliques auxquelles il m’a été donné de m’associer, ainsi que tant de laïcs généreux et dévoués qui m’ont toujours édifié par leur exemple de foi et d’amour. Ce sont des véritables bénédictions de Dieu pour lesquelles je serai toujours reconnaissant.

J’espère rester en contact et je vous encourage tous à poursuivre votre propre vocation, attentifs à l’Esprit Saint et de grandir chaque jour dans l’amour pour le Seigneur et d’accomplir sa volonté dans votre vie. Vous serez toujours très présents dans mes prières et dans mes Eucharisties.

N’hésitez pas à me faire savoir si je peux faire quoi que se soit pour vous.

Sincèrement dans le Christ,

Père Richard Gill