Dimanche 5 janvier 2014 — Dernier ajout mardi 25 mars 2014

L’Agapè, un maillon du réseau de guérison de la « Nouvelle évangélisation »

Il existe en France plusieurs propositions de guérison psycho-spirituelle. Les plus connues sont l’Agapè, la Maison d’Abba et plus récentes, les formations d’Henry Lemay, leadership du renouveau charismatique canadien. Comment sont-elles reliées entre elles ?

Rappelons que le 2 mai 2012, Golias publiait un article : « Monseigneur Sentier garant du psycho-spirituel ? » nous nous interrogions alors sur la réunion des responsables du Renouveau Charismatique qui devait avoir lieu les 8 et 9 mai. Il y avait en effet au programme deux interventions du P. Thierry-Marie Hamonic o.p., théologien du groupe d’accompagnement du Renouveau charismatique et membre du conseil de vigilance de l’Agapè du Puy-en-Velay. Le matin : « Réflexions psychologiques et théologiques sur les Agapè proposées au Puy en Velay » ; et le soir : « Réflexions sur les documents réunis par Henri Lemay intitulés Session de Formation à la guérison. » Le P. Hamonic est donc intervenu sur l’Agapè et les formations à la guérison d’H.Lemay, dans le cadre du Renouveau charismatique.

Nous avions posé plusieurs questions à propos de cette rencontre : « Comment expliquer la présence de Mgr Santier dans cette session ? Que cautionne-t-il par sa présence ? Ses réflexions sur les propositions de sessions de guérison vont-elles ouvrir de nouveaux horizons ? La vérité sera-t-elle enfin dite sur les effets dévastateurs des sessions qui sont au cœur du programme ? Ou bien donnerait-il son aval à ce que condamne le rapport de la commission qu’il présidait ? »

Comme nous pouvions le craindre, c’est un aval inconditionnel qui a été donné il l’Agape et aux sessions d’H. Lemay. Comment, sans cela, expliquer que les bergers des mille deux cents groupes de prière de France aient été invités à participer à une session d’H. Lemay, plus précisément à « cette magnifique formation au « service de guérison » avec la communauté de l’Alliance, comme cela a été vécu à Angoulême » ? La même session avait été donnée en effet à la maison diocésaine d’Angoulême du 5 au 9 mars 2010, puis à Pontivy et à Paris. Elle a été ensuite donnée à Lyon du 18 au 23 septembre 2012, puis à Lille du 3 au 7 novembre 2012 pour des responsables du Renouveau charismatique. C’est toujours Denise Bergeron et le Centre de prière l’Alliance de Trois-Rivières (Canada) qui transmettent l’enseignement d’Henri Lemay, enseignement qualifié de « formation catholique, solide et simple à la fois ».

L’approbation n’a pas été remise en cause, puisque le troisième niveau a été donné à l’Université catholique de l’Ouest du 15 au 18 novembre 2012 et le quatrième aura lieu au même endroit du 21 au 24 mars 2013.

Il est intéressant, dans le cadre d’un dossier sur l’Agapè, de noter que pour le prospectus d’inscription aux sessions niveau 3 et 4. organisées par l’association évangélique Debout Resplendis, une question est mise en finale : « Avez-vous suivi une Agapé ? Non - Oui Date : Lieu. » Avoir fait une Agapè a donc un lien direct avec les formations à la guérison ; elle peut en constituer une préparation. Cela montre qu’il existe une parenté entre les deux propositions de guérison.

Mais l’Agape a aussi un lien avec la Maison d’Abba, non seulement par son origine, puisque les deux sont reliées aux Béatitudes, mais encore par le contenu. La maison d’Abba est pour les enfants et l’Agapè pour les parents. On peut lire dans un témoignage :

« J’ai fait une session Agapè pour adultes, il y a quelques semaines. L ’Agapè pour adultes c’est le même état d’esprit qu’ici. J’ai pris conscience d’une chose quand on est revenu de la première session en janvier dernier : On s’est mis à prier la prière de la Maison d’Abba avec mon fils tous les matins et il la disait de manière assez monotone, sauf quand il disait « Abba mon papa ! ». El ça m ’a beaucoup touchée. J’en ai pris conscience quand moi-même, je suis allée en session. A cette session Agapè, j’ai pris conscience à quel point l’accueil et la tendresse de mes parents m’avaient manqué quand j’étais petite et à un moment, il y a la voix de mon fils qui m’est revenue disant « Abba, mon papa ! » et à ce moment-là. j’ai dit moi aussi « Abba. mon papa ! ». Une maman. » [1]

L’Agapè, les formations à la guérison d’Henri Lemay, la Maison d’Abba : trois lieux où se pratiquent des guérisons psycho-spirituelles validées par l’Église, sans prise de position officielle : les évêques préfèrent valider par leur silence la politique du fait accompli.

Il faut savoir que l’Agapè est reconnue comme structure d’évangélisation et que les formations à la guérison d’H. Lemay sont reconnues comme faisant partie de la Nouvelle Évangélisation (Voir le document « 4- FP quelle vision- août 2012 »), comme Diaconia et les cours Alpha.

Il faut savoir encore que le P. Cantalamessa, leadership de la nouvelle évangélisation et du Renouveau charismatique, a prêché une retraite à Trois-Rivières (Centre de prière de l’Alliance) en 1998, à l’invitation d’Henri Lemay ; il se rendra au rassemblement de la Maison d’Abba à Montligeon cette année pour le dixième anniversaire (30 août - 1er septembre 2013). Quant à l’Agapè, reconnue comme structure d’évangélisation, n’aurait-elle pas été validée par lui ?

Le flou qui entoure les guérisons psycho-spirituelles, fortement implantées dans le Renouveau Charismatique, dans un contexte d’œcuménisme spirituel - pour reprendre l’expression du P. Cantalamessa -, pose de graves questions. Que font les évêques français ? Sont-ils impuissants en matière de doctrine et de spiritualité ? Sont-ils dans l’obligation de valider les innovations charismatiques en matière d’œcuménisme, de guérison, de délivrance ? L’ICCRS serait-il l’organe qui diffuse une doctrine dans le monde entier, sans que les évêques aient leur mot il dire ? Tout se passe comme si l’Église devenait une vaste entreprise mondiale aux mains de leaderships charismatiques envoyés par Rome il travers le monde.

Source : Golias Magazine N°149/150 - Mai 2013

Dossier réalisé en partenariat avec le Centre Contre les Manipulations Mentales.

« Agapè : les thérapies chrétiennes en question » Enquête.

[1Lettre de la Maison d’Abba, n° 18, janvier 2013